La dialyse à flux et reflux en comparaison avec d'autres formes de dialyse péritonéale pour les patients atteints d'insuffisance rénale aiguë

L'insuffisance rénale aiguë (IRA) est caractérisée par une baisse soudaine de la filtration rénale et les patients souffrant d'IRA ont une production d'urine réduite ou nulle. L'IRA est définie cliniquement par une augmentation de la créatinine sérique et une diminution du taux de filtration glomérulaire. Les personnes atteintes d'IRA ont besoin d'une thérapie de remplacement rénal, le plus souvent sous forme de dialyse rénale. À l'heure actuelle, il n'existe pas de forme de dialyse universellement acceptée pour la plupart des patients atteints d'IRA. La dialyse péritonéale (DP) a été préférée parce qu'elle cause moins de problèmes cardiaques et pulmonaires et que les patients n'ont pas besoin de médicaments anti-coagulants. La dialyse à flux et reflux (TPD - Tidal Peritoneal Dialysis) est un processus automatisé qui remplit et draine le liquide de dialyse mais en retient une proportion déterminée afin que le péritoine ne se vide jamais complètement.

Nous avons cherché des données issues d'essais contrôlés randomisés ayant comparé la TPD à d'autres formes de dialyse pour personnes atteintes d'IRA. Une étude portant sur 87 participants a été trouvée qui avait comparé la TPD à la DP continue (CEPD - Continuous Equilibrating Peritoneal Dialysis). Cette étude montrait que la TPD avait abouti à une meilleure clairance de soluté en moins de temps avec une plus grande perte de protéines que la CEPD, mais elle n'avait pas rapporté à quel point les patients avaient récupéré la fonction rénale, ni si certaines personnes étaient décédées.

Il n'y avait pas suffisamment de données pour déterminer si la TPD est meilleure ou moins bonne que les autres types de DP pour les patients atteints d'IRA.

Conclusions des auteurs: 

Il n'y a pas à l'heure actuelle suffisamment de données issues d'ECR pour permettre une évaluation de l'effet de la TPD chez les patients souffrant d'IRA. Des ECR de plus grande dimension et bien conçus seront nécessaires pour mieux comprendre les risques et les avantages de la TPD pour IRA.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'insuffisance rénale aiguë (IRA) est associée à une morbidité et à une mortalité importantes. Des études récentes ont montré que la dose de dialyse était un facteur majeur de la survie des patients. Des questions non résolues persistent quant au mode de dialyse péritonéale (DP) qui devrait être utilisé pour la plupart des patients atteints d'IRA.

Objectifs: 

Évaluer les avantages et les inconvénients de la DP de flux et reflux (TPD - Tidal Peritoneal Dialysis) par rapport à d'autres formes de DP pour les patients atteints d'IRA.

La stratégie de recherche documentaire: 

En février 2012 nous avons effectué une recherche dans le registre spécialisé du Groupe Cochrane de néphrologie et dans CENTRAL (dans The Cochrane Library), MEDLINE (à partir de 1966) et EMBASE (à partir de 1980). Nous avons également passé au crible les références bibliographiques des études incluses, d'articles de revues et de manuels de néphrologie, et nous avons contacté des experts locaux et internationaux.

Critères de sélection: 

Tout essai contrôlé randomisé (ECR) et quasi-randomisé (un ECR dans lequel l'assignation au traitement avait été obtenue par l'alternance, le recours à d'autres dossiers médicaux, la date de naissance ou d'autres méthodes prédictibles) de la TPD par rapport aux autres formes de DP pour IRA.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont, de manière indépendante, passé en revue les résultats de la recherche documentaire, extrait les données et évalué les risques de biais. Les résultats ont été exprimés sous la forme du risque relatif (RR) avec intervalle de confiance (IC) à 95 % pour les variables dichotomiques et de la différence moyenne (DM) pour les variables continues au moyen d'un modèle à effets aléatoires.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus une étude randomisée croisée, comprenant 87 participants, qui avait comparé la TPD à la DP continue (CEPD - Continuous Equilibrating Peritoneal Dialysis) pour les patients souffrant d'IRA. La génération de séquence était satisfaisante bien qu'il n'ait pas été fait état d'assignation secrète. Il n'avait pas été rendu compte de nos critères de jugement principaux de mortalité et de récupération (complète ou partielle) de la fonction rénale (risque élevé de biais de notification sélective). Les résultats de cette unique étude montraient que la TPD aboutissait à une clairance de la créatinine (ClCr) plus élevée (DM 1,88 mL / min ; IC à 95 % 0,91 à 2,85) et à un plus faible taux d'azote uréique sanguin (BUN) (DM 14,71 mL / min ; IC à 95 % 8,24 à 21,18) que la CEPD, qu'elle était supérieure à la CEPD dans l'élimination du potassium et des phosphates et pour la génération d'ultrafiltrat, qu'elle était mieux tolérée, qu'elle prenait moins de temps et qu'elle revenait moins cher que la CEPD. La perte de protéines était plus importante avec la TPD. Aucun événement indésirable n'avait été signalé.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.