Prise d'antibiotiques pour le traitement d'une bactériurie latente chez les enfants

Une bactériurie latente se manifeste lorsque des bactéries sont identifiées dans les urines au cours d'un dépistage de routine ou par accident lors d'autres examens. Contrairement aux infections urinaires, les enfants atteints d'une bactériurie latente ne semblent pas en avoir les symptômes au moment du diagnostic. On ignore si un traitement antibiotique peut permettre d'éradiquer l'infection, de réduire sa récurrence ou d'éviter des lésions rénales. Tout effet nocif lié à l'administration d'un traitement doit également être identifié et compris.

Nous avons identifié trois études signalant les résultats de 460 filles. Il y avait des preuves insuffisantes concernant les risques et les effets bénéfiques des traitements pour tirer les conclusions fiables, mais il semble qu'un traitement antibiotique ne sera probablement pas efficace chez les enfants à long terme.

Conclusions des auteurs: 

Les études incluses fournissent des détails insuffisants qui ne permettent pas de formuler des conclusions fiables sur les risques et les effets bénéfiques liés au traitement d'une bactériurie latente. Il ressort qu'un traitement antibiotique de la bactériurie latente n'est probablement pas bénéfique chez les enfants à long terme.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

De nombreuses études examinant une bactériurie latente chez les enfants ont été réalisées dans les années 70, mais des incertitudes subsistent, à savoir si un traitement peut être bénéfique, car les résultats sont mitigés en termes d'efficacité. L'efficacité des antibiotiques et des autres traitements afin d'éradiquer l'infection, de réduire sa récurrence et d'éviter des lésions rénales à long terme doit être identifiée. Les effets bénéfiques d'un traitement administré à des enfants doivent prévaloir sur les risques encourus.

Objectifs: 

Cette revue a pour objectif d'évaluer les effets bénéfiques et les risques liés à un traitement d'une bactériurie latente chez les enfants.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL dans The Cochrane Library), MEDLINE (à partir de 1966) et EMBASE (à partir de 1988) sans aucune restriction de langue.

Date des dernières recherches : 28 décembre 2011

Critères de sélection: 

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés étudiant toute intervention pour le traitement d'une bactériurie latente chez des enfants âgés de moins de 18 ans présentant une infection urinaire (IU) confirmée par culture et aucun symptôme urinaire connu au moment du diagnostic.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont indépendamment évalué la qualité méthodologique de l'étude et extrait des données. Des analyses statistiques ont été effectuées en utilisant un modèle à effets aléatoires et les résultats ont été exprimés sous la forme de risques relatifs (RR) avec des intervalles de confiance (IC) à 95 % pour les données dichotomiques et de différences moyennes (DM) pour les données continues.

Résultats principaux: 

Cette revue incluait trois essais contrôlés randomisés (ECR) totalisant 460 enfants (uniquement des filles). Dans l'ensemble, les études n'étaient pas fiables d'un point de vue méthodologique. Les écarts de rapports entre les études incluses rendaient difficile l'évaluation de la qualité méthodologique. Une étude signalait que le nombre d'enfants atteints d'une bactériurie avait significativement diminué lors de la visite de suivi au bout de 6 mois après un traitement antibiotique (RR 0,33 ; IC à 95 % 0,13 à 0,83). Lors de la visite de suivi deux ans après le traitement, deux études signalaient qu'il n'y avait aucune preuve d'une diminution de la bactériurie persistante (RR 0,32 ; IC à 95 % 0,03 à 3,44). Lors de la visite de suivi quatre à cinq ans après le traitement initial, toutes les études incluses signalaient qu'un traitement antibiotique était efficace pour réduire le nombre d'enfants atteints d'une bactériurie (RR 0,54 ; IC à 95 % 0,42 à 0,70). Il n'y avait aucune différence au niveau de la croissance des reins entre les groupes suivant un traitement et ceux ne suivant aucun traitement (DM 0,62 ; IC à 95 % - 0,43 à 1,68).

Aucune des études incluses n'a signalé de données relatives à l'observance ou des effets indésirables.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.