Les benzodiazépines pour le syndrome des jambes sans repos

Contexte

Le syndrome des jambes sans repos est une maladie fréquente et invalidante qui touche entre 5 % et 15 % de la population. De nombreux médecins ne connaissent pas encore cette maladie et ne savent pas reconnaître ses symptômes. Elle peut considérablement altérer le sommeil et, de ce fait, la qualité de vie. Il existe un besoin de traitement sûr et efficace pour le syndrome des jambes sans repos. Les traitements actuels incluent les agonistes dopaminergiques, les anticonvulsivants et les opiacés.

Question

Les benzodiazépines sont-elles efficaces et sûres pour les patients présentant un syndrome des jambes sans repos ?

Méthodes

Nous avons effectué des recherches dans la littérature pour trouver des études dans n’importe quelle langue, publiées ou non, examinant les benzodiazépines dans le traitement du syndrome des jambes sans repos.

Résultats

Aucune étude n'a été incluse dans la revue.

Discussion

Les benzodiazépines sont utilisées depuis longtemps pour traiter le syndrome des jambes sans repos car elles aident à s’endormir et à continuer à dormir. Comme il n’y a eu aucune revue systématique correctement réalisée sur leur efficacité, nous en avons effectué une sur ce sujet.

Conclusion

Cette revue systématique montre qu’il n’existe pas suffisamment de données à l’appui ou à l’encontre de l’utilisation des benzodiazépines pour traiter les symptômes du syndrome des jambes sans repos.

Conclusions des auteurs: 

L’efficacité des benzodiazépines pour le traitement du syndrome des jambes sans repos est actuellement inconnue.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le syndrome des jambes sans repos est une maladie fréquente qui touche entre 5 % et 15 % de la population. Ses symptômes peuvent être sévères chez une minorité de patients et avoir un impact majeur sur le sommeil, principalement l’endormissement, et sur la qualité de vie. Les benzodiazépines sont des médicaments qui peuvent induire et maintenir le sommeil, et on peut donc supposer qu’elles seraient bénéfiques pour les patients présentant un syndrome des jambes sans repos. Bien qu’elles soient déjà utilisées, en particulier le clonazépam, pour traiter les symptômes du syndrome des jambes sans repos, une revue systématique réalisée par l’American Academy of Sleep Medicine déconseille de les utiliser en première ligne, tout en indiquant qu’elles pouvaient être utilisées comme traitement coadjuvant.

Objectifs: 

Évaluer l’efficacité et l’innocuité des benzodiazépines par rapport à un placebo ou à un autre traitement du syndrome des jambes sans repos idiopathique, y compris dans des essais sans facteurs de confusion comparant des benzodiazépines à un contrôle ouvert.

La stratégie de recherche documentaire: 

En mars 2016, nous avons effectué des recherches dans CENTRAL, MEDLINE, Embase et LILACS. Nous avons examiné les références bibliographiques de chaque étude et contacté les auteurs afin d’identifier des études supplémentaires. Nous avons pris en compte les études publiées dans toutes les langues.

Critères de sélection: 

Essais cliniques randomisés de traitement par les benzodiazépines dans le syndrome des jambes sans repos idiopathique.

Recueil et analyse des données: 

Nous n’avons pas recueilli ni analysé de données car nous n’avons inclus aucune étude.

Résultats principaux: 

Nous n’avons identifié aucune étude répondant aux critères d’inclusion de la revue. Deux études croisées sont en attente de classification car les essais croisés n’avaient pas fourni de données à la fin de la première période de croisement.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Suzanne Assénat et révisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.