Le contrôle de la vision chez les conducteurs âgés pour prévenir les blessures et les décès liés aux accidents de la route

Une bonne vision est essentielle à la sécurité de la conduite. Sachant que la vision décline avec l'âge et que le pourcentage de personnes âgées au sein de la population augmente, il est important de tenir compte des exigences de contrôle de la vision chez les personnes âgées lors de la conception de politiques de sécurité routière fondées sur des preuves. Le contrôle de la vision obligatoire avant la délivrance ou le renouvellement du permis de conduire aide à garantir l'aptitude des conducteurs âgés à conduire leur véhicule en toute sécurité. À ce jour, aucun essai n'a examiné l'impact du contrôle de la vision sur la prévention des accidents impliquant des conducteurs âgés. Néanmoins, compte tenu de l'importance d'une bonne vision pour la sécurité de la conduite, les examens de la vision demeurent une question d'importance pour toutes les personnes titulaires d'un permis de conduire.

Conclusions des auteurs: 

La plupart des pays exigent un test de contrôle de la vision pour le renouvellement du permis de conduire. Cependant, il y a un manque d'études rigoureuses du point de vue méthodologique pour évaluer les effets des examens de contrôle de la vision sur la réduction subséquente des accidents de la route. Des outils valides et fiables doivent être développés pour le contrôle de la vision capables de prédire les performances de conduite.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les données démographiques recueillies en Amérique du Nord, en Europe, en Asie, en Australie et en Nouvelle-Zélande suggèrent une croissance rapide du nombre de personnes âgées de plus de 65 ans au fur et à mesure que la génération des baby-boomers passe l'âge de la retraite. Les personnes âgées représentent une part de plus en plus importante de la population, et cet état de fait devra être pris en compte lors de la conception des futures politiques de sécurité routière fondées sur des preuves, en particulier celles qui imposent des restrictions ou la cessation de la conduite. Les recherches ont montré que la cessation de la conduite chez les personnes âgées pouvait entraîner des conséquences émotionnelles négatives, telles que la dépression et la perte d'indépendance. Les personnes âgées qui continuent à conduire tendent à utiliser la voiture moins fréquemment que d'autres groupes démographiques et sont plus susceptibles d'être impliquées dans des accidents de la route, possiblement en raison de ce que l'on appelle le « biais de faible kilométrage ». En effet, les recherches disponibles suggèrent que les estimations du risque d'accident des conducteurs âgés fondées sur les mesures d'exposition traditionnelles sont sujettes au biais. En tenant compte des distances de conduite annuelles, les conducteurs âgés parcourant des distances inférieures ont un risque accru d'accident, tandis que ceux parcourant des distances moyennes ou longues sont plutôt des conducteurs plus sûrs par rapport à d'autres groupes d'âge. En outre, les conducteurs âgés parcourant des distances inférieures ont tendance à conduire dans des zones urbaines qui, en raison de schémas de circulation plus complexes et exigeants, sont généralement plus sujettes aux accidents. Dans la recherche sur la mobilité des conducteurs âgés, ce manque de contrôle des distances annuelles et des lieux de conduite réels des conducteurs âgés est donc appelé biais de faible kilométrage.

Il est également important de noter que les conducteurs âgés sont plus vulnérables aux blessures graves et au décès en cas d'accident en raison de changements physiologiques associés au vieillissement normal. La vision, la fonction cognitive et la fonction ou la compétence motrice (par ex. la force, la coordination et la flexibilité) sont trois domaines clés nécessaires à la sécurité de la conduite. Pour pouvoir conduire en toute sécurité, un individu doit être en mesure de voir les panneaux de signalisation, les objets sur le côté de la route, les feux de circulation, les marques sur la chaussée, les autres usagers de la route vulnérables et les autres véhicules sur la route, parmi de nombreux autres stimulis - et cela tout en étant en mouvement et dans des conditions météorologiques et de lumière changeantes. Il est aussi important que les conducteurs aient une vision périphérique adéquate pour surveiller les objets et les mouvements afin d'identifier d'éventuelles menaces dans l'environnement de conduite. Par conséquent, il n'est pas surprenant que les chercheurs soient d'accord sur le rôle significatif de la vision dans les performances de conduite. Plusieurs processus ou conditions liés à l'âge altèrent la vision, dont il s'ensuit que l'examen de la vision des conducteurs âgés est une question importante pour la sécurité routière.

Les composants de la fonction visuelle essentiels pour la conduite sont l'acuité, l'acuité statique et dynamique, les champs visuels, l'attention visuelle, la perception de la profondeur et la sensibilité au contraste. Ces indices ne sont généralement pas pleinement évalués par les organismes d'attribution des permis de conduire. De plus, la législation en vigueur sur le contrôle de la vision et les valeurs seuil exigées pour l'obtention du permis diffèrent d'un pays à l'autre. Malgré un besoin évident de développer des outils validés fondés sur des preuves pour le contrôle de la vision pour la conduite, l'efficacité des outils existants de contrôle de la vision reste incertaine. Cela représente une initiative importante et extrêmement nécessaire pour améliorer la sécurité routière dans le monde.

Objectifs: 

Évaluer les effets des interventions de contrôle de la vision chez les conducteurs âgés afin de prévenir les blessures et les décès liés aux accidents de la route.

La stratégie de recherche documentaire: 

Pour la mise à jour de cette revue, nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les blessures, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (Bibliothèque Cochrane), MEDLINE (OvidSP), Embase (OvidSP), PsycINFO (OvidSP) et ISI Web of Science (CPCI-S & SSCI). Les recherches ont été menées jusqu'au 26 septembre 2013.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés (ECR) et études contrôlées avant-après comparant le contrôle de la vision à l'absence de contrôle chez les conducteurs âgés de 55 ans et plus, évaluant les effets sur les accidents de la route, les blessures, les décès et toute implication dans des infractions routières.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont de manière indépendante examiné les références bibliographiques afin d'identifier des articles éligibles et évalué les articles pour inclusion au regard des critères définis. Si des essais adéquats avaient été disponibles, deux auteurs de la revue auraient indépendamment extrait les données en utilisant un formulaire d'extraction standardisé.

Résultats principaux: 

Aucune étude n'a été identifiée remplissant les critères d'inclusion dans cette revue.

Notes de traduction: 
Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.