Débridement des plaies chirurgicales

Après une opération, la plupart des plaies chirurgicales cicatrisent naturellement sans aucune complication. Toutefois, des complications telles que les infections et la déhiscence de la plaie (ouverture) peuvent apparaître et entraîner une cicatrisation retardée ou une perforation de la plaie. Les plaies chirurgicales infectées peuvent contenir un tissu mort (dévitalisé). Le retrait de ce tissu mort (débridement) des plaies chirurgicales est censé permettre la cicatrisation de la plaie. Les cliniciens disposent de nombreuses méthodes pour débrider les plaies chirurgicales. Cette revue a montré qu'il n'y a pas suffisamment de données issues des recherches validées pour recommander une méthode particulière donnée.

Il est impératif de réaliser d'autres recherches dans lesquelles la méthode est la plus efficace pour retirer le tissu mort des plaies chirurgicales qui se sont infectées.

Conclusions des auteurs: 

Il n'y a pas suffisamment d'ECR publiés de bonne qualité et à grande échelle, évaluant le débridement en tant que tel, ou comparant différentes méthodes de débridement pour des plaies chirurgicales, pour orienter la prise de décision clinique.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les plaies chirurgicales qui se sont infectées sont souvent débridées parce que les cliniciens considèrent que le retrait de ce tissu nécrosé ou infecté accélèrera la cicatrisation de la plaie. De nombreuses méthodes sont disponibles, mais il n'existe aucun consensus sur celle qui est la plus efficace pour les plaies chirurgicales.

Objectifs: 

Déterminer l'effet de différentes méthodes de débridement sur le taux de débridement et de cicatrisation des plaies chirurgicales.

La stratégie de recherche documentaire: 

En mars 2013, pour cette troisième mise à jour, nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library ) ; Ovid MEDLINE  ; Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations) ; Ovid EMBASE  et EBSCO CINAHL

Critères de sélection: 

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés (ECR) présentant au moins l'un des critères suivants : délai nécessaire à un débridement complet ou délai nécessaire à une cicatrisation totale.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont, indépendamment, examiné les résumés et les titres obtenus à l'issue des recherches, extrait des données à l'aide d'un formulaire standardisé d'extraction de données et évalué la qualité méthodologique des essais. Un auteur a été impliqué dans toutes les étapes du processus de collecte et d'extraction des données, garantissant ainsi la continuité des opérations.

Résultats principaux: 

Cinq ECR (159 participants) étaient éligibles à l'inclusion ; tous ont comparé des traitements pour des plaies chirurgicales infectées et ont rendu compte du délai nécessaire pour obtenir un lit de plaie propre (débridement complet). Un essai a comparé un agent enzymatique (streptokinase/streptodornase) à des pansements imbibés de solution saline. Quatre essais ont comparé l'efficacité de billes ou d'une pâte de dextranomère à d'autres produits (un comparateur différent dans chaque essai) pour obtenir un débridement complet. La méta-analyse n'a pas été possible en raison des comparaisons uniques dans chaque essai. Un essai a rapporté que le dextranomère a permis d'obtenir un lit de plaie propre significativement plus rapidement que dans le cas du produit Eusol, et un essai comparant le débridement enzymatique avec des pansements imbibés de solution saline a rapporté que les plaies traitées par des enzymes étaient nettoyées plus rapidement. Toutefois, la qualité méthodologique était médiocre dans ces deux essais.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.