Interventions pour la prévention et le traitement du pied creux (accentuation exagérée de la voûte plantaire)

Le pied creux se caractérise par une voute longitudinale médiane (cambrure de l'intérieur du pied) excessivement prononcée et est généralement défini comme un type de pied très arqué ou à forte supination. Les études basées sur la population suggèrent que la prévalence du pied creux est d'environ 10 % et que sa cause est principalement neuromusculaire (par exemple la maladie de Charcot-Marie-Tooth) ou de nature idiopathique (inconnue). Il a été estimé que 60 % des personnes aux pieds creux souffrent de douleurs chroniques à une époque de leur vie, généralement sous l'avant-pied (ex. : métatarsalgie ou sésamoïdite) ou le talon (ex. : aponévrosite plantaire). On pense que ces pathologies sont dues à une distribution anormale de la pression sur la plante du pied pendant la marche. De nombreux traitements conservateurs et interventions chirurgicales sont recommandés dans la douleur associée au pied creux. En particulier, les orthèses de pied (des aides appliquées et portées à l'extérieur du corps pour soutenir les structures osseuses) adaptées à la forme du pied de chaque patient sont de plus en plus prescrites par les podologues, les physiothérapeutes, les chirurgiens orthopédiques et les spécialistes de la rééducation dans les douleurs associées au pied creux. Cette revue mise à jour a analysé quatre essais pertinents, mais un seul remplissait tous les critères d'inclusion. Cet essai portant sur 154 adultes montrait que les orthèses de pied sur mesure pouvaient réduire et redistribuer la pression au niveau de la plante du pied et réduire la douleur d'environ 75 %. Certains critères de jugement biomécaniques, tels que la distribution de la pression, s'amélioraient avec le port d'orthèses et de chaussures sur mesure, mais beaucoup d'autres, tels que l'alignement du pied ou l'activité musculaire, ne s'amélioraient pas avec de la toxine botulinique ou des orthèses de pied génériques, respectivement. Des recherches supplémentaires sont nécessaires afin de déterminer l'efficacité d'autres interventions chez les patients souffrant de douleurs associées au pied creux.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue mise à jour montre que les orthèses de pied sur mesure sont significativement plus efficaces que les orthèses factices dans le traitement de la douleur associée au pied creux chez différentes populations cliniques. Elle montre également que certains critères de jugement secondaires biomécaniques s'améliorent chez les patients portant des orthèses de pied et des chaussures sur mesure, mais pas chez ceux qui reçoivent de la toxine botulinique ou portent des orthèses de pied génériques. Aucune preuve ne permet d'évaluer d'autres types d'interventions dans le traitement ou la prévention du pied creux.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les patients atteints de pied creux souffrent souvent de douleurs pouvant entraîner une incapacité significative. Hormis quelques rapports ponctuels, cette pathologie et sa prise en charge n'ont pas fait l'objet de recherches scientifiques rigoureuses.

Objectifs: 

Évaluer les effets des interventions visant à prévenir et à traiter le pied creux.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les affections neuromusculaires (17 août 2010), MEDLINE (janvier 1966 à août 2010), EMBASE (janvier 1980 à août 2010), CINAHL (janvier 1982 à août 2010) et AMED (janvier 1985 à août 2010), ainsi que les références bibliographiques des articles. Nous avons contacté des experts de ce domaine afin d'identifier d'autres données publiées ou non publiées.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus tous les essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés examinant des interventions dans le traitement du pied creux. Nous avons inclus les essais visant à prévenir ou à corriger la déformation associée au pied creux.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont sélectionné les articles, évalué la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante.

Résultats principaux: 

Quatre essais ont été inclus dans la revue. Un nouvel essai portant sur de la toxine botulinique a été identifié lors de la mise à jour. Un seul essai portant sur des orthèses de pied sur mesure remplissait tous les critères d'inclusion. Trois études supplémentaires (toxine botulinique, chaussures et orthèses de pied génériques) évaluant toutes les critères de jugement secondaires ont été incluses. Nous n'avons pas été en mesure de combiner les données des quatre études en raison de l'hétérogénéité des groupes de diagnostic et des mesures de résultats. Le seul essai qui remplissait tous les critères d'inclusion examinait le traitement de la douleur associée au pied creux chez 154 adultes pendant trois mois. Cet essai rapportait une réduction significative de l'intensité de la douleur avec le port d'orthèses de pied sur mesure par rapport à des orthèses factices (DMP de 10,90 ; IC à 95% entre 3,21 et 18,59). De plus, une amélioration significative de la fonction du pied et des capacités fonctionnelles rapportées par les intéressés était observée chez les patients qui portaient des orthèses de pied sur mesure. Aucune différence n'était observée entre les orthèses sur mesure et factices concernant les événements indésirables rapportés. Les critères de jugement secondaires biomécaniques s'amélioraient chez les patients portant des orthèses de pied et des chaussures sur mesure (pédobarographie), mais pas chez ceux qui recevaient des injections intramusculaires de toxine botulinique (radiographie) ou portaient des orthèses de pied génériques (électromyographie).

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.