Endartériectomie carotidienne pour la sténose carotidienne chez les patients sélectionnés pour une intervention chirurgicale de pontage aorto-coronarien

Les personnes atteintes d'une maladie coronaire requérant un pontage aorto-coronarien (PAC) présentent souvent un rétrécissement d'autres artères. Si l'artère carotide, l'artère qui transporte le sang vers le cerveau, est rétrécie (ce que l'on appelle une sténose carotidienne), cela peut augmenter le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC) et d'autres lésions cérébrales susceptibles de compliquer le PAC. Une intervention chirurgicale consistant à éliminer le rétrécissement pourrait prévenir ces complication du PAC, mais présente également des risques. Nous n'avons trouvé aucune preuve fiable issue d'essais randomisés indiquant s'il est recommandable de réaliser une intervention carotidienne préventive chez les patients qui vont se soumettre à un PAC.

Conclusions des auteurs: 

Nous n'avons trouvé aucune preuve issue d'essais randomisés permettant d'évaluer les bénéfices et les risques de l'intervention chirurgicale carotidienne prophylactique avant un PAC. Des essais contrôlés randomisés sont nécessaires pour documenter de manière fiable les risques et les bénéfices de ces procédures.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Une sténose carotidienne et une maladie coronaire peuvent se produire simultanément. Chez les patients souffrant d'une maladie coronaire et pour lesquels une intervention de pontage aorto-coronarien (PAC) a été prévue, mais qui ont également une sténose de l'artère carotide, le rôle de la chirurgie carotidienne est controversé. On ignore si les bénéfices de l'endartériectomie carotidienne prophylactique (en évitant l'AVC et les dysfonctions neurologiques compliquant le PAC) sont plus importants que les risques.

Objectifs: 

Évaluer, chez les patients qui vont se soumettre à un PAC et présentant une sténose carotidienne de plus de 50 %, les effets de l'endartériectomie carotidienne et d’un traitement médical optimal, par rapport au traitement médical optimal seul, sur le risque général de résultats cliniques majeurs y compris la mortalité, les AVC et les infarctus du myocarde.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté les registres d'essais du groupe Cochrane sur les accidents vasculaires cérébraux (recherche en octobre 2008) et du groupe Cochrane de cardiologie (recherche en novembre 2008). De plus, nous avons consulté le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library numéro 4, 2008), MEDLINE (de 1966 à novembre 2008), EMBASE (de 1980 à novembre 2008), les références bibliographiques des essais identifiés et des registres d'essais en cours et de recherche (dernière recherche en novembre 2008).

Critères de sélection: 

Nous souhaitions inclure tous les essais contrôlés randomisés comparant l'endartériectomie carotidienne plus le traitement médical optimal et le traitement médical optimal seul, chez des patients sélectionnés pour un PAC. Le critère de jugement principal était la mortalité péri-opératoire.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue devaient indépendamment évaluer la qualité méthodologique des études inclues et extraire les données.

Résultats principaux: 

Nous n'avons trouvé aucune étude éligible.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.