Viscosuppléance pour le traitement de l'arthrose du genou

L'arthrose est la forme d'arthrite chronique la plus courante dans le monde entier. Les produits à base de hyaluronane et d'hylane (HA) offrent l'opportunité de traiter l'arthrose des articulations individuelles du genou. Pour évaluer l'efficacité potentielle et réelle et la sécurité des produits HA pour l'arthrose du genou, nous avons mené une revue systématique au moyen de la méthodologie Cochrane. Ces analyses favorisent l'hypothèse selon laquelle les produits à base de HA sont supérieurs au placebo. La réponse clinique varie considérablement en fonction du produit, des variables et du facteur temps. L'effet clinique, pour certains produits par rapport au placebo, avec certaines variables et à certains moments donnés, se trouve dans la plage de quantité d’effet modérée à importante. De manière générale, les tailles d'échantillon réduites ne permettent pas d'établir avec certitude la sécurité des produits HA. Cependant, dans les limites imposées par la conception des essais étudiés, aucun problème de sécurité majeur n'a été détecté. Les analyses suggèrent que les viscosuppléments présentent une efficacité comparable à celle des traitements systémiques actifs, avec davantage de réactions locales mais moins d'événements systémiques indésirables, et que les produits HA présentent des effets plus durables que les corticostéroïdes IA. Dans l'ensemble, les analyses mentionnées précédemment sont favorables à l'utilisation de produits HA pour le traitement de l'arthrose du genou.

Conclusions des auteurs: 

Sur la base des analyses précédemment mentionnées, la viscosuppléance est un traitement efficace pour l'arthrose du genou et présente les effets bénéfiques suivants : sur la douleur, les capacités fonctionnelles et l'évaluation globale des patients ; à différentes périodes post-injection, mais en particulier à 5-13 semaines post-injection. La magnitude de l'effet clinique, exprimée par la DMP et la différence moyenne standardisée (DMS) calculées à l'aide de RevMan 4.2, varie selon les produits, les comparaisons, les moments temporels, les variables et la conception des essais. Peu de comparaisons randomisées en face à face des différents viscosuppléments sont cependant disponibles et les lecteurs devraient se garder de tirer des conclusions concernant la valeur relative des différents produits. L'effet clinique, pour certains produits par rapport au placebo, avec certaines variables et à certains moments donnés, se trouve dans la plage de quantité d’effet modérée à importante. En raison de l'hétérogénéité des effets sur l'ensemble de la catégorie de produits et des divergences observées entre les analyses RevMan 4.2 et les publications originales, les lecteurs sont invités à consulter les tableaux correspondants pour plus de détails. Dans l'ensemble, les analyses réalisées sont favorables aux produits HA et particulièrement favorables à certains produits sur la base de certaines variables et à certains moments, notamment la douleur lors du port de poids à 5-13 semaines post-injection.

De manière générale, les tailles d'échantillon réduites ne permettent pas d'établir avec certitude la sécurité des produits HA. Cependant, dans les limites imposées par la conception des essais étudiés, aucun problème de sécurité majeur n'a été détecté. Dans certaines analyses, les viscosuppléments présentaient une efficacité comparable à celle des traitements systémiques actifs, avec davantage de réactions locales mais moins d'événements systémiques indésirables.

Dans d'autres, les produits HA présentaient des effets plus durables que les corticostéroïdes IA. Dans l'ensemble, les analyses mentionnées précédemment sont favorables à l'utilisation de produits HA pour le traitement de l'arthrose du genou.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'arthrose est la maladie articulaire chronique la plus répandue dans le monde et est associée à des douleurs et un handicap considérables.

Objectifs: 

Évaluer les effets de la viscosuppléance pour le traitement de l'arthrose du genou. Les produits étudiés étaient des dérivés de hyaluronane et d'hylane (Adant, Arthrum H, Artz (Artzal, Supartz), BioHy (Arthrease, Euflexxa, Nuflexxa), Durolane, Fermathron, Go-On, Hyalgan, Hylan G-F 20 (Synvisc Hylan G-F 20), Hyruan, NRD-101 (Suvenyl), Orthovisc, Ostenil, Replasyn, SLM-10, Suplasyn, Synject et Zeel compositum).

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté MEDLINE (jusqu'au mois de janvier (semaine 1) 2006 pour la mise à jour), EMBASE, PREMEDLINE, Current Contents jusqu'en juillet 2003 et le registre Cochrane central des essais contrôlés (CENTRAL). Des revues spécialisées et les références bibliographiques des essais contrôlés randomisés (ECR) identifiés et des articles pertinents ont fait l'objet d'une recherche manuelle jusqu'en décembre 2005.

Critères de sélection: 

Les ECR portant sur la viscosuppléance pour le traitement des personnes souffrant d'arthrose du genou étaient admissibles. Les études en simple et double aveugle, les études contrôlées par placebo et les essais comparatifs étaient admissibles. Au moins l'une des quatre mesures de résultats des ensembles OMERACT III devait être rapportée (Bellamy 1997).

Recueil et analyse des données: 

La qualité méthodologique de chaque essai a été évaluée par deux évaluateurs indépendants à l'aide d'un outil homologué. Toutes les données ont été extraites par un évaluateur et vérifiées par un second évaluateur. Les mesures de résultats continus ont été analysées sous forme de différences moyennes pondérées (DMP) avec des intervalles de confiance (IC) à 95 %. Lorsque différentes échelles étaient utilisées pour mesurer un même résultat, les différences moyennes standardisées (DMS) ont été utilisées. Les résultats dichotomiques ont été analysés au moyen du risque relatif (RR).

Résultats principaux: 

Soixante-seize essais présentant un score de qualité moyen de 3 (sur une échelle de 1 à 5) ont été identifiés. Les périodes de suivi allaient du jour de la dernière injection à dix-huit mois post-traitement. Quarante essais contenaient des comparaisons entre le hyaluronane/hylane et un placebo (solution saline ou arthrocentèse), dix essais contenaient des comparaisons avec des corticostéroïdes intra-articulaires (IA), six essais contenaient des comparaisons avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), trois essais contenaient des comparaisons avec une physiothérapie, deux essais contenaient des comparaisons avec des exercices, deux essais contenaient des comparaisons avec une arthroscopie, deux essais contenaient des comparaisons avec un traitement conventionnel et quinze essais contenaient des comparaisons avec d'autres produits à base de hyaluronane/hylane. Les analyses combinées des effets des viscosuppléments par rapport à un placebo étaient généralement favorables à l'efficacité de ce type de traitement. Dans ces mêmes analyses, différents niveaux d'efficacité ont été observés pour différents produits sur différentes variables et à différents moments. Une amélioration de 28 à 54 % pour la douleur et de 9 à 32 % pour les capacités fonctionnelles a notamment été observée pour la période de 5 à 13 semaines post-injection par rapport au début du traitement. De manière générale, l'efficacité était comparable à celle des AINS et les bénéfices étaient plus durables que ceux des corticostéroïdes IA. De manière générale, peu d'événements indésirables ont été rapportés dans les essais sur le hyaluronane/hylane inclus dans ces analyses.

Notes de traduction: 

Cette mise à jour a été sollicitée par le Cochrane Funding Arbitration Panel car la revue originale s'est avérée contraire à la politique actuelle en matière de sponsoring. Pour que la revue puisse être réincorporée à la Bibliothèque Cochrane, elle a dû être mise à jour en utilisant des sources non commerciales. La recherche bibliographique électronique (Medline) a également été actualisée. Le soutien financier apporté à la revue originale peut désormais être consulté dans la déclaration de « conflits d'intérêt ».

Cette mise à jour inclut 16 « nouveaux » ECR : Altman 2004, Atamaz (accepté pour publication), Cubukcu 2005, Huang 2005, Karatay 2004, Karatosun 2005, Karatosun 2005a, Kirchner 2006, Kotevoglu 2005, Neustadt 2005, Ozturk 2005, Pham 2004, Rejaili 2005, Sezgin 2005, Wu 2004 et Yentur 2003.

La revue originale ne contenait que des informations limitées pour trois des « nouveaux » ECR sur la base des résumés suivants : Ardic 2001 (Cubukcu 2005), Pham 2003 (Pham 2004) et Thompson 2002 (Kirchner 2006).

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.