Les interventions visant à améliorer le respect de l'hygiène des mains durant les soins aux patients

Quel est l'objectif de cette revue ?

Déterminer quelles stratégies permettent d'améliorer, chez les professionnels de la santé, le respect des recommandations pour l'hygiène des mains portant sur le lavage des mains au savon et à l'eau ou sur l'utilisation des produits à frotter à base d'alcool, ou les deux. Cet article est une mise à jour d'une revue précédemment publiée.

Principaux messages

Une variété de stratégies d'intervention uniques et de combinaisons de stratégies, souvent fondées sur les recommandations actuelles de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ont conduit à une augmentation de l'hygiène des mains dans la plupart des études, quel que soit le contexte. Cependant, la certitude des preuves variait de très faible à modérée selon la stratégie. La stratégie ou la combinaison de stratégies la plus efficace dans un contexte donné reste incertaine.

Qu'avons-nous étudié dans la revue ?

Traditionnellement, l'hygiène des mains est considérée comme étant le moyen le plus efficace de réduire les infections associées aux soins de santé, en particulier les nombreuses infections transmises par contact au travers des mains des professionnels de la santé. Beaucoup de temps et d'efforts sont dépensés à travers le monde pour promouvoir l'hygiène des mains. De nombreuses stratégies ont été essayées pour améliorer le respect de l'hygiène des mains, mais les stratégies les plus efficaces restent indéterminées.

Quels sont les principaux résultats de la revue ?

Nous avons inclus 26 études dans la revue. Quatorze études ont évalué l'efficacité de différentes combinaisons de stratégies recommandées par l'OMS pour améliorer le respect de l'hygiène des mains. Les stratégies comprenaient les éléments suivants : l'augmentation de la disponibilité des produits pour l'hygiène des mains à base d'alcool, différents types d'éducation pour le personnel, les rappels (écrits et oraux), différents types de feedbacks concernant les performances, le soutien administratif et l'implication du personnel. Six études ont évalué différents types de feedbacks concernant les performances, deux études ont évalué l'éducation, trois études ont évalué des signaux tels que des affiches ou du parfum, et une étude a évalué le placement des produits à frotter à base d'alcool.

Les stratégies multimodales (combinaisons de stratégies) incluant certaines, mais pas toutes les stratégies recommandées par l'OMS pourraient légèrement améliorer le respect de l'hygiène des mains et légèrement réduire les taux d'infection (faible certitude des preuves). Les interventions multimodales comprenant toutes les stratégies recommandées par l'OMS pourraient conduire à des différences faibles à insignifiantes en termes de taux d'infections aux Staphylococcus aureus résistants à la méthicilline (MRSA) (faible certitude des preuves), mais on ignore si ces approches recommandées par l'OMS améliorent le respect de l'hygiène des mains ou si celles-ci réduisent les taux de colonisation car la certitude de ces preuves est très faible. Les interventions multimodales comprenant toutes les stratégies recommandées ainsi que des stratégies supplémentaires pourraient légèrement améliorer le respect de l'hygiène des mains (faible certitude des preuves). Il est difficile de savoir si les interventions recommandées par l'OMS améliorées réduisent les taux d'infection car la certitude de ces preuves est très faible.

Les feedbacks quant aux performances pourraient améliorer le respect de l'hygiène des mains (faible certitude de preuve) et probablement légèrement réduire les taux d'infection et de colonisation (preuves de certitude modérée). L'éducation pourrait améliorer le respect de l'hygiène des mains (faible certitude des preuves). Les signaux, tels que des affiches ou du parfum, pourraient légèrement améliorer le respect de l'hygiène des mains (faible certitude des preuves). Le placement de produits à frotter à base d'alcool à proximité du lieu d'utilisation améliore probablement légèrement le respect de l'hygiène des mains (preuves de certitude modérée).

Cette revue est-elle à jour ?

Les auteurs de la revue ont recherché des études ayant été publiées jusqu'en octobre 2016.

Conclusions des auteurs: 

Au vu de la variabilité identifiée au niveau de la certitude des preuves, des interventions et des méthodes, il est encore important que des recherches solides du point de vue méthodologique soient entreprises pour étudier l'efficacité des interventions multimodales visant à améliorer le respect de l'hygiène des mains en comparaison avec des interventions simples, et de manière à identifier les composantes des interventions multimodales, ou des combinaisons de stratégies les plus efficaces dans un contexte particulier.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les infections associées aux soins de santé sont une cause importante de morbidité et de mortalité. L'hygiène des mains est considérée comme étant une mesure de prévention efficace. Cet article est une mise à jour d'une revue précédemment publiée.

Objectifs: 

Évaluer le succès à court et à long terme des stratégies visant à améliorer le respect des recommandations pour l'hygiène des mains, et déterminer si une amélioration du respect de l'hygiène des mains peut permettre de réduire les taux d'infections associés aux soins de santé.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches électroniques dans le registre Cochrane des essais contrôlés, sur PubMed, Embase, et CINAHL. Nous avons effectué des recherches depuis novembre 2009 jusqu'à octobre 2016.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus les essais randomisés, les essais non randomisés, les études contrôlées avant-après et les analyses de séries temporelles interrompues (STI) évaluant toute intervention visant à améliorer le respect des recommandations en matière d'hygiène des mains portant sur le lavage des mains à l'eau et au savon ou sur l'utilisation de produits à frotter à base d'alcool, ou les deux.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont indépendamment passé au crible les références pour l'inclusion, extrait les données et évalué les risques de biais pour chaque étude incluse. Il n'a pas été possible de réaliser une méta-analyse, car il n'y avait une hétérogénéité substantielle entre les études. Nous avons évalué la certitude des preuves en utilisant l'approche GRADE et présenté les résultats de manière narrative dans un tableau de « Résumé des résultats ».

Résultats principaux: 

Cette revue inclut 26 études : 14 essais randomisés, deux essais non randomisés et 10 séries temporelles interrompues. La plupart des études ont été réalisées dans des hôpitaux ou dans des établissements de soins de longue durée dans différents pays, et les auteurs ont recueilli des données portant sur une variété de professionnels de la santé. Quatorze études ont évalué l'efficacité de différentes combinaisons de stratégies recommandées par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour améliorer le respect de l'hygiène des mains. Les stratégies comprenaient les éléments suivants : l'augmentation de la disponibilité des produits à frotter à base d'alcool, différents types d'éducation pour le personnel, les rappels (écrits et oraux), différents types de feedbacks concernant les performances, le soutien administratif et l'implication du personnel. Six études ont évalué différents types de feedbacks concernant les performances, deux études ont évalué l'éducation, trois études ont évalué des signaux tels que des affiches ou du parfum, et une étude a évalué le placement de produits à frotter à base d'alcool. Le respect de l'hygiène des mains a été mesuré dans toutes les études à l'exception de trois études ayant rendu compte de l'utilisation des produits. Huit études ont également rapporté les taux d'infections ou les taux de colonisation. Toutes les études présentaient au moins deux sources de risques de biais élevés ou incertains ou plus, généralement associées à la mise en aveugle ou à l'indépendance de l'intervention.

Les interventions multimodales incluant certaines, mais pas toutes les stratégies recommandées dans les directives de l'OMS pourraient légèrement améliorer le respect de l'hygiène des mains (cinq études ; 56 centres) et celles-ci pourraient légèrement réduire les taux d'infection (trois études ; 34 centres), faible certitude des preuves pour les deux critères de jugement.

Les interventions multimodales comprenant toutes les stratégies recommandées dans les directives de l'OMS pourraient légèrement réduire les taux de colonisation (une étude ; 167 centres ; faible certitude des preuves). Il est difficile de savoir si l'intervention améliore le respect de l'hygiène des mains (cinq études ; 184 centres) ou si celle-ci réduit les taux d'infections (deux études ; 16 centres), car la certitude de ces preuves est très faible.

Les interventions multimodales comprenant toutes les stratégies recommandées dans les directives de l'OMS ainsi que des stratégies supplémentaires pourraient légèrement améliorer le respect de l'hygiène des mains (six études ; 15 centres ; faible certitude des preuves). Il est difficile de savoir si cette intervention réduit les taux d'infections (une étude ; un centre ; très faible certitude des preuves).

Les feedbacks concernant les performances pourraient améliorer le respect de l'hygiène des mains (six études ; 21 centres ; faible certitude des preuves). Cette intervention réduit probablement légèrement les taux d'infections (une étude ; un centre) et les taux de colonisation (une étude ; un centre) sur la base de preuves de certitude modérée.

L'éducation pourrait améliorer le respect de l'hygiène des mains (deux études ; deux centres), preuves de faible certitude.

Les signaux tels que des affiches ou du parfum pourraient légèrement améliorer le respect de l'hygiène des mains (trois études ; trois centres), preuves de faible certitude.

La mise en place de produits à frotter à base d'alcool à proximité du lieu d'utilisation améliore probablement légèrement le respect de l'hygiène des mains (une étude ; un centre), preuves de certitude modérée.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Martin Vuillème

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.