Pansements à base d'argent et agents topiques contenant de l'argent pour traiter les ulcères du pied diabétique

Les personnes diabétiques peuvent développer des ulcères du pied. Ils sont souvent dus à un flux sanguin réduit, une diminution des sensations, une variation de la quantité de mouvement de la jambe, une déformation du pied ou la présence d'un certain traumatisme. Les traitements des ulcères du pied incluent la réduction de la pression ou le port de chaussures adaptées et les soins des plaies par des changements de pansements fréquents. La cicatrisation de la plaie peut être retardée par un mauvais contrôle des taux de glycémie, une mauvaise observance du traitement et la quantité de bactéries à la surface de la plaie. Les ulcères du pied chez les personnes diabétiques sont fréquemment infectés. L'argent est un antimicrobien, des pansements qui contiennent de l'argent ont également été développés. Les auteurs de cette revue Cochrane voulaient trouver des preuves permettant de déterminer si des pansements à base d'argent réduisent l'infection et favorisent la cicatrisation des plaies. Ils ont effectué une recherche dans la littérature médicale en vue d'identifier des essais cliniques contrôlés et randomisés, mais n'ont trouvé aucune étude éligible à l'inclusion dans cette revue. Nous ignorons donc si les pansements contenant de l'argent et les agents topiques contenant de l'argent ont des effets bénéfiques sur la cicatrisation des ulcères du pied diabétique.

Conclusions des auteurs: 

Malgré l'utilisation généralisée des pansements et des agents topiques contenant de l'argent pour le traitement des ulcères du pied diabétique, il n'existe aucun essai randomisé ou essai clinique contrôlé ayant évalué leur efficacité clinique. Il est nécessaire d'effectuer des essais afin de déterminer l'efficacité clinique et le rapport coût-efficacité ainsi que les résultats à long terme y compris les événements indésirables.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

On estime que 15 % à 20 % des malades diabétiques souffrent d'une ulcération du pied. Il s'agit d'un précurseur majeur de l'amputation chez ce groupe de patients, et le traitement précoce et approprié offre le plus de chances d'obtenir une cicatrisation. L'utilisation de l'argent pour ses propriétés antimicrobiennes a resurgi, et des pansements modernes qui libèrent une quantité modifiée d'ions argent libres sont aujourd'hui couramment utilisés dans la prise en charge des plaies.

Objectifs: 

Évaluer les effets des pansements et des agents topiques contenant de l'argent sur les taux d'infection et la cicatrisation des ulcères du pied liés au diabète.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions (recherche du 08.02.10) ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2010, numéro 1) ; Ovid MEDLINE (de 2007 à la 3ème semaine du mois de janvier 2010) ; Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, recherche du 04.02.10) ; Ovid EMBASE (de 2007 à la 4ème semaine de l’année 2010) et EBSCO CINAHL (de 2007 au 08.02.10).

Critères de sélection: 

Nous avons considéré l'inclusion dans la présente revue des essais contrôlés randomisés et des essais cliniques contrôlés non-randomisés. Les études ont été incluses si elles avaient concerné des participants atteints du diabète de Type 1 ou Type 2 et d'ulcères du pied liés au diabète, si elles avaient rempli les conditions requises pour la randomisation, et l'assignation secrète le cas échéant, et si elles avaient comparé l'intervention à un placebo ou un faux pansement, un autre type possible de pansement ne contenant pas de l'argent, ou à l'absence de pansement, et si elles avaient rendu compte de critères qui représentent la vitesse de cicatrisation ou l'infection.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont indépendamment évalué les articles identifiés par la stratégie de recherche documentaire par rapport aux critères d'inclusion, mais n'ont identifié aucun essai éligible à l'inclusion dans la revue. Il n'a pas été possible d'effectuer les analyses en sous-groupes et de sensibilité planifiées en l'absence de données. À l'avenir, si des essais éligibles sont disponibles, un modèle à effets aléatoires sera appliqué pour la méta-analyse en présence d'une hétérogénéité statistique (estimation en utilisant la statistique I2). Les résultats dichotomiques seront rapportés en tant que rapports de risques (RR), avec des intervalles de confiance (IC) à 95 %, et les résultats continus en tant que différences moyennes pondérées (DMP) avec un IC à 95 %. La signification statistique sera définie à une valeur P < 0,05 pour tous les résultats et l'ampleur de l'effet sera estimée en calculant le nombre de sujets à traiter (NST) avec un IC à 95 %.

Résultats principaux: 

Aucune étude répondant aux critères d'inclusion n'a été identifiée.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.