Bêta2-agonistes à action prolongée en tant qu'agents d'épargne des corticoïdes inhalés dans l'asthme chronique chez l'adulte et l'enfant

La combinaison bêta-agoniste à action prolongée (BAAP) + corticoïde inhalé (CSI) est fréquemment utilisée dans l'asthme et des effets bénéfiques ont été décrits. Cette revue comparait une combinaison CSI/BAAP à dose réduite (réduction moyenne de 60 % du stéroïde inhalé) à un CSI à dose moyenne/élevée fixe ou à une dose réduite/décroissante de CSI. Chez les adultes asthmatiques utilisant des doses de CSI d'entretien moyennes à élevées, l'ajout d'un BAAP procure un effet d'épargne des CSI. Le BAAP permet une réduction de 37 % (253 mcg de DPB) chez les sujets sous dose minimum de CSI d'entretien et de jusqu'à 60 % (300 mcg de PF) chez les sujets sous CSI d'entretien sans détérioration du contrôle de l'asthme.

Conclusions des auteurs: 

Chez les adultes asthmatiques utilisant des doses de CSI d'entretien moyennes à élevées, l'ajout du BAAP procure un effet d'épargne des CSI. L'ajout d'un BAAP permet à davantage de participants sous traitement d'entretien minimum aux CSI de réduire la prise de CSI. Des recherches supplémentaires sont nécessaires afin de déterminer avec précision l'ampleur de la réduction de la dose de CSI.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'ajout d'un bêta-agoniste à action prolongée (BAAP) aux corticoïdes inhalés (CSI) peut améliorer les symptômes de l'asthme et réduire les exacerbations. L'ajout d'un BAAP peut également procurer un effet d'épargne des CSI et permettre de réduire la dose de CSI d'entretien.

Objectifs: 

Déterminer l'efficacité de l'ajout d'un BAAP au traitement CSI d'entretien pour réduire la prise de CSI tout en maintenant le contrôle de l'asthme chronique.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre des essais du groupe Cochrane sur les voies respiratoires et les références bibliographiques des articles. Date de dernière recherche : Novembre 2004.

Critères de sélection: 

Les ECR en parallèle comparant une dose réduite de CSI combinée à un BAAP par rapport au CSI seul chez les asthmatiques nécessitant des CSI quotidiens.

Recueil et analyse des données: 

Deux évaluateurs ont évalué la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante. Les auteurs des essais ont été contactés afin d'obtenir une confirmation. Les essais ont été analysés sur la base des comparaisons suivantes entre les doses de CSI : une dose moyenne/élevée fixe ou une dose réduite/décroissante du même CSI.

Résultats principaux: 

19 publications décrivant 10 essais portant sur des adultes ont été incluses dans la revue. Les études qui comparaient une dose réduite (réduction moyenne de 60 %) de CSI/BAAP à une dose moyenne/élevée fixe de CSI ne rapportaient aucune différence significative concernant les exacerbations sévères exigeant la prise de corticoïdes oraux (RR de 1,0, IC à 95 %, entre 0,76 et 1,32), les arrêts prématurés dus à une aggravation de l'asthme (RR de 0,82, IC à 95 %, entre 0,5 et 1,35) ou l'inflammation des voies respiratoires. Le BAAP était associé à des améliorations significatives du VEMS (modification par rapport à l'inclusion, DMP de 0,10, IC à 95 %, entre 0,07 et 0,12), du DEP du matin et du soir et du pourcentage de jours sans prise de médicament de secours. Deux études fournissaient des résultats pour la comparaison dose réduite/décroissante de CSI. Davantage de participants recevant une combinaison BAAP + dose réduite de CSI atteignaient une réduction significative de la dose de CSI dans une étude. Une réduction significative de 253 mcg de DPB était atteinte dans une étude.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.