Bain ou douche pré-opératoire avec utilisation d'antiseptiques cutanés pour prévenir l'infection du site opératoire

L'infection du site opératoire est une complication grave de la chirurgie qui est généralement associée à une durée d'hospitalisation accrue ainsi qu'à des coûts hospitaliers plus élevés. On utilise généralement une solution antiseptique lors d'un bain ou d'une douche pré-opératoire, présumant que cela aidera à prévenir le développement d'infections sur le site opératoire. Cette étude a identifié sept essais, totalisant plus de 10 000 patients, ayant comparé les antiseptiques cutanés (solution de chlorhexidine) au savon normal ou à l'absence de lavage préopératoire. La revue de ces essais n'a pas fourni de preuves claires que l'utilisation préopératoire d'une solution de chlorhexidine était préférable à celle d'autres produits de lavage pour prévenir le développement d'infections du site opératoire après l'opération.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue n'a pas fourni de preuve claire de l'avantage de la chlorhexidine sur les autres produits de lavage dans le cadre de la douche ou du bain préopératoire, pour ce qui concerne la réduction des infections du site opératoire. Les efforts visant à réduire l'incidence des infections nosocomiales du site opératoire devraient se concentrer sur des interventions dont l'effet a été démontré.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les infections du site opératoire (ISO) sont des infections de plaies qui surviennent après des procédures invasives (chirurgicales). Afin d'éliminer les bactéries de la peau (la microflore), on lave habituellement celle-ci avec un produit antiseptique dans le cadre d'un bain ou d'une douche pré-opératoire. Il n'est pas évident que la réduction de la microflore cutanée fasse baisser l'incidence des infections du site opératoire.

Objectifs: 

Examiner les données relatives à l'utilisation d'antiseptiques dans le cadre d'un bain ou d'une douche pré-opératoire pour la prévention des infections nosocomiales du site opératoire.

La stratégie de recherche documentaire: 

Pour cette cinquième mise à jour, nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions (le 18 décembre 2014), le registre Cochrane des essais contrôlés (Bibliothèque Cochrane 2014, numéro 11), Ovid MEDLINE (de 2012 à la 4ème semaine de décembre 2014), Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, 18 décembre 2014), Ovid EMBASE (de 2012 à la semaine 51 de 2014), EBSCO CINAHL (de 2012 au 18 décembre 2014) ainsi que dans des bibliographies d'articles.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés comparant une préparation antiseptique à des préparations non antiseptiques pour un lavage intégral (bain ou douche) effectué avant de subir une opération.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont, de manière indépendante, évalué les risques de biais et extrait des données. Des auteurs d'études ont été contactés pour obtenir des informations supplémentaires.

Résultats principaux: 

Nous n'avons trouvé aucun nouvel essai à inclure dans cette cinquième mise à jour. Sept essais totalisant 10 157 participants ont été inclus. Quatre des essais inclus portaient sur trois groupes de comparaison. L'antiseptique utilisé dans tous les essais était du gluconate de chlorhexidine 4 % (Hibiscrub / Riohex). Trois essais impliquant 7 791 participants avaient comparé la chlorhexidine à un placebo. En comparaison avec un placebo, le bain avec de la chlorhexidine n'avait pas entraîné une réduction statistiquement significative des ISO ; le risque relatif d'ISO (RR) était de 0,91 (intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,80 à 1,04). Lorsque cette comparaison a été limitée aux seuls essais de bonne qualité, le RR d'ISO était de 0,95 (IC à 95 % 0,82 à 1,10). Trois essais impliquant 1 443 participants avaient comparé un pain de savon à la chlorhexidine ; leur regroupement ne laissait pas apparaitre de différence dans le risque d'ISO (RR 1,02 ; IC à 95 % 0,57 à 1,84). Trois essais sur 1 192 patients avaient comparé le bain avec de la chlorhexidine à l'absence de lavage, une grande étude avait constaté une différence statistiquement significative en faveur du bain avec de la chlorhexidine (RR 0,36 ; IC à 95 % 0,17 à 0,79). Les plus petites études n'avaient trouvé aucune différence entre les patients qui s'étaient lavés avec de la chlorhexidine et ceux qui ne s'étaient pas lavés avant l'opération.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.