Préparations enrichies en nutriments versus préparations ordinaires pour les nouveau-nés prématurés après la sortie de l'hôpital

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Les nouveau-nés prématurés sont souvent beaucoup plus petits que les enfants nés à terme à leur sortie de l'hôpital. Cette revue a tenté d'identifier des preuves issues d'essais indiquant si l'alimentation de ces nouveau-nés avec une préparation enrichie en nutriments plutôt qu'avec une préparation ordinaire conçue pour les enfants nés à terme augmentait la croissance et améliorait le développement. Nous avons trouvé 15 essais, mais ceux-ci n'ont pas apporté de preuves solides ou cohérentes indiquant qu'une alimentation à volonté avec une préparation enrichie en nutriments affectait la croissance et le développement jusqu'à environ 18 mois. La croissance et le développement à long terme n'ont pas encore été évalués.

Conclusions des auteurs: 

Les recommandations actuelles de prescription de « préparations de suite » pour les nouveau-nés prématurés après leur sortie d'hôpital ne sont pas corroborées par les preuves disponibles. Il existe des preuves limitées indiquant que l'alimentation des nouveau-nés prématurés après leur sortie d'hôpital avec des « préparations pour prématurés » (qui ne sont généralement disponibles qu'en usage hospitalier) peut augmenter la croissance jusqu'à 18 mois d'âge corrigé.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les nouveau-nés prématurés présentent souvent un retard de croissance à leur sortie de l'hôpital. L'alimentation des nouveau-nés après leur sortie de l'hôpital avec une préparation enrichie en nutriments plutôt qu'avec une préparation ordinaire pourrait faciliter une croissance de « rattrapage » et améliorer le développement.

Objectifs: 

Déterminer l'effet de l'alimentation avec une préparation enrichie en nutriments comparé à une préparation ordinaire sur la croissance et le développement de nouveau-nés prématurés après leur sortie de l'hôpital.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons utilisé la stratégie de recherche standard du Groupe thématique Cochrane sur la néonatologie. Celle-ci comprenait des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library, 2011, numéro 4), MEDLINE, EMBASE et CINAHL (jusqu'en septembre 2011), dans des actes de conférences et des revues antérieures.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés qui comparaient l'effet de l'alimentation de nouveau-nés prématurés après leur sortie de l'hôpital avec une préparation enrichie en nutriments (préparation de suite ou préparation pour prématurés) comparé à une préparation ordinaire.

Recueil et analyse des données: 

Nous avons extrait les données en utilisant les méthodes standard du Groupe thématique Cochrane sur la néonatologie avec une évaluation de la qualité des essais et une extraction des données séparées par deux auteurs de la revue.

Résultats principaux: 

Nous avons trouvé 15 essais éligibles auxquels ont participé un total de 1 128 nouveau-nés prématurés. Les essais étaient de qualité méthodologique variable, les principales sources de biais étant l'absence d'assignation secrète et un suivi incomplet dans certains essais. Les essais (N = 10) qui comparaient l'alimentation de nouveau-nés avec des « préparations de suite » (densité énergétique d'environ 74 kcal/100 ml) versus des préparations ordinaires (environ 67 kcal/100 ml) n'ont pas trouvé de preuves cohérentes d'effets sur les paramètres de croissance jusqu'à 12 à 18 mois d'âge corrigé. Les essais (N = 5) qui comparaient l'alimentation avec des « préparations pour prématurés » (environ 80 kcal/100 ml) versus des préparations ordinaires ont trouvé des preuves de taux de croissance plus élevés au cours de la petite enfance : différences moyennes pondérées à 12 à 18 mois d'âge corrigé environ 500 g en poids, 5 à 10 mm en longueur et 5 mm en périmètre crânien. Peu d'essais ont évalué les résultats de développement neurologique et ceux-ci n'ont détecté aucune différence statistiquement significative dans les indices de développement à 18 mois d'âge corrigé. Aucune donnée n'est encore disponible concernant la croissance ou le développement au cours de l'enfance.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.