Biofeedback EMG pour la récupération de la fonction motrice après un accident vasculaire cérébral (AVC)

Le biofeedback par électro-myogramme (techniques utilisant des signaux visuels ou sonores pour contrôler l'activité musculaire) a un certain impact sur la récupération après un AVC. Le biofeedback par électro-myogramme (BFB EMG) utilise des électrodes positionnées sur les muscles du patients pour générer un signal (visuel ou sonore) de feedback en réponse à l'activation du muscle. On estime que ce système pourrait permettre aux patients d'apprendre plus efficacement à utiliser leur membre handicapé. Parmi les 13 études identifiées, un nombre limité de preuves suggèrent que le BFB EMG avait un effet bénéfique lorsqu'il était utilisé avec des techniques de physiothérapie standard. Cependant, le BFB EMG ne peut à l'heure actuelle être recommandé comme un traitement habituel efficace car d'autres études n'ont observé aucun effet et les essais positifs étaient de petite taille.

Conclusions des auteurs: 

Malgré l'existence de preuves issues d'études incluant un petit nombre d'individus suggérant que le BFB EMG et un traitement de physiothérapie standard produisent des améliorations de la puissance motrice, de la récupération fonctionnelle et de la qualité de la marche par rapport à un traitement de physiothérapie standard seul, la combinaison de toutes les études identifiées n'a pas permis d'observer un bénéfice du traitement. Globalement, les résultats sont limités car les essais étaient petits, avec un plan d'étude en général faible et qu'ils utilisaient des mesures des résultats diverses.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le biofeedback par électro-myogramme (BFB EMG) est une technique qui pourrait être encore plus bénéfique lorsqu'il est utilisé avec un traitement de physiothérapie standard pour la récupération de la fonction motrice chez des patients victimes d'AVC. Cependant, les preuves d'essais individuels et de revues systématiques précédentes ne sont pas concluantes.

Objectifs: 

Évaluer les effets du BFB EMG pour la récupération de la fonction motrice après un AVC.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre d'essais du groupe Cochrane sur les accidents vasculaires cérébraux (dernière recherche le 30 mars 2006), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library numéro 4, 2005), MEDLINE (de 1966 à novembre 2005), EMBASE (de 1980 à novembre 2005), CINAHL (de 1983 à novembre 2005), PsycINFO (de 1974 à novembre 2005) et First Search (de 1966 à novembre 2005). Nous avons examiné les références bibliographiques d'articles pertinents et contacté des fabricants et distributeurs d'équipements.

Critères de sélection: 

Études randomisées et quasi randomisées comparant le BFB EMG et un groupe témoin pour la récupération de la fonction motrice chez les patients victimes d'AVC.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de revue ont évalué la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante. Lorsque cela était possible, nous avons contacté les auteurs des études pour obtenir de plus amples informations. Tout effet indésirable rapporté était noté.

Résultats principaux: 

Treize essais, rassemblant 269 patients, ont été inclus. Tous les essais comparaient le BFB EMG plus un traitement de physiothérapie standard à un traitement de physiothérapie standard seul ou accompagné de BFB EMG fictif. Une seule étude utilisait une échelle d'évaluation de la force motrice pour évaluer les patients ; cette étude mettait en évidence un bénéfice du BFB EMG (DMP 1,09, IC à 95 % de 0,48 à 1,70). Aucun bénéfice significatif du BFB EMG n'a été observé en termes d'amélioration de l'amplitude de mouvement (ADM) de la cheville (DMS 0,05, IC à 95 % de -0,36 à 0,46), des genoux ou des poignets. Cependant, un essai suggérait un bénéfice d'ADM au niveau de l'épaule (DMS 0,88, IC à 95 % de 0,07 à 1,70). La longueur de foulée ou la vitesse de marche n'étaient pas améliorées par le BFB EMG. Deux études utilisaient des scores d'évaluation différents pour quantifier la qualité de la marche. L'une d'entre elles suggérait un effet bénéfique du BFB EMG (DMS 0,90, IC à 95 % de 0,01 à 1,78). La plupart des études examinant les résultats fonctionnels utilisaient des échelles d'évaluation différentes ; il a donc été impossible de réaliser une méta-analyse. Deux études utilisant la même échelle ont observé un effet bénéfique (DMS 0,69, IC à 95 % de 0,15 à 1,23).

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.