Les antibiotiques sont efficaces pour prévenir les complications postopératoires suite à l'infection du péritoine (péritonite), mais aucune preuve n'indique qu'un schéma thérapeutique est supérieur à un autre tout en présentant moins d'effets secondaires.

Les patients atteints de péritonite d'origine intestinale nécessitent souvent une chirurgie. Les antibiotiques sont utiles dans le traitement de l'infection en cours et la prévention des complications postopératoires.
Cette revue ne présente pas de recommandations spécifiques concernant le schéma d'antibiothérapie le plus efficace dans le traitement de première intention de la péritonite secondaire chez l'adulte car tous les schémas thérapeutiques présentaient une efficacité équivoque. D’autres facteurs tels que les préférences et protocoles locaux, la facilité d'administration, les coûts et la disponibilité doivent donc être pris en compte pour choisir le schéma d'antibiothérapie le plus approprié. D'autres essais à grande échelle sont nécessaires, qui devront s'attacher à stratifier les patients et à effectuer une analyse en intention de traiter afin de garantir une meilleure validité externe.

Conclusions des auteurs: 

Aucune recommandation spécifique ne peut être présentée concernant le traitement de première intention de la péritonite secondaire par antibiothérapie chez l'adulte car tous les schémas thérapeutiques présentaient une efficacité équivoque. D’autres facteurs tels que les préférences et protocoles locaux, la facilité d'administration, les coûts et la disponibilité doivent donc être pris en compte pour choisir le schéma d'antibiothérapie le plus approprié. Les futurs essais devront s'attacher à stratifier les patients et à réaliser une analyse en intention de traiter afin de garantir une meilleure validité externe.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La péritonite secondaire est associée à un taux de mortalité élevé et, si elle n'est pas traitée correctement, peut entraîner le développement d'abcès, d'une sepsie sévère et d'une défaillance multiviscérale. Le contrôle de la source infectieuse et les antibiotiques d'appoint constituent les piliers du traitement. Néanmoins, aucune preuve concluante ne suggère qu'un schéma d'antibiothérapie est supérieur à un autre, tout en présentant une toxicité inférieure.

Objectifs: 

Afin d’évaluer l'efficacité et les effets indésirables de différents schémas d'antibiothérapie dans le traitement des infections intra-abdominales chez l'adulte, les critères de jugement ont été divisés en critères principaux (succès clinique et efficacité dans la réduction de la mortalité) et secondaires (succès microbiologique, prévention de l'infection de la plaie, abcès intra-abdominaux, sepsie clinique, infection à distance, surinfection, réactions indésirables, durée de traitement nécessaire, efficacité pour réduire la durée du séjour à l'hôpital et délai de défervescence).

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (Bibliothèque Cochrane, numéro 4, 2004), MEDLINE (de 1966 à novembre 2004), EMBASE (de 1980 à novembre 2004) et le registre spécialisé du groupe Cochrane sur le cancer colorectal SR-COLOCA.
Les références bibliographiques des études pertinentes ont été examinées afin d'identifier des essais supplémentaires.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés comparant différents schémas d'antibiothérapie dans le traitement de la péritonite secondaire chez l'adulte ont été sélectionnés. Les essais portant sur une péritonite gynécologique ou traumatique ont été exclus de cette revue. Les ambiguïtés concernant l'éligibilité des essais ont été discutées par l'équipe de la revue.

Recueil et analyse des données: 

Six évaluateurs ont évalué la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante. Le recueil des données a été standardisé à l'aide d'un formulaire afin de garantir l'uniformité d'un évaluateur à l'autre. Des analyses statistiques ont été effectuées en utilisant le modèle à effets aléatoires, et les résultats ont été exprimés sous forme de rapport des cotes pour les résultats dichotomiques ou de différence moyenne pondérée pour les données continues, avec des intervalles de confiance (IC) à 95 %.

Résultats principaux: 

Quarante études portant sur 5 094 patients remplissaient les critères d'inclusion. Seize comparaisons de schémas d'antibiothérapie ont été rapportées. Tous les antibiotiques présentaient une comparabilité équivoque en termes de succès clinique. La mortalité ne présentait pas de différence entre les schémas thérapeutiques. Malgré le profil de haute toxicité potentielle des schémas thérapeutiques utilisant des aminosides, cette toxicité n'a pas été démontrée dans le cadre de cette revue. Cela pourrait s'expliquer par le biais inhérent à ces essais cliniques, attribuable à la méthode de sélection des patients et à la rigueur de la surveillance des concentrations de médicament.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.