Cette revue n'a pas identifié de preuves solides démontrant les effets de la phytothérapie chinoise traditionnelle dans le traitement de l'angine stable.

La phytothérapie traditionnelle chinoise (PTC) est souvent utilisée pour traiter les patients souffrant d'angine stable, mais les preuves sont insuffisantes pour démontrer son efficacité. Les auteurs de cette revue ont mené une revue systématique des bénéfices potentiels et de l’innocuité de la PTC chez les patients présentant une angine stable. Trois études contrôlées randomisées rassemblant un total de 216 patients ont été identifiées. Seul un petit essai rapportait des bénéfices de l'utilisation de la PTC par rapport aux nitrates pour améliorer les symptômes de l'angine. Les deux essais restants n’étaient pas concluants. Compte tenu du nombre très restreint d’études et de participants, la PTC doit être utilisée avec prudence. Nous recommandons que des essais contrôlés randomisés à plus grande échelle et de haute qualité portant sur la PTC soient mis en œuvre pour renforcer les preuves de l'efficacité et de l’innocuité de certaines PTC dans le traitement de l'angine.

Conclusions des auteurs: 

Les preuves sont actuellement insuffisantes pour déterminer l’efficacité de n’importe laquelle des PTC examinées dans cette revue dans le traitement de l'angine de poitrine stable en raison du petit nombre d’études et de participants inclus. Par conséquent, la PTC doit être utilisée avec prudence. Des essais randomisés de haute qualité portant sur des interventions similaires sont nécessaires afin d’obtenir des preuves plus solides de l'efficacité et de l’innocuité de la phytothérapie chinoise dans l'angine de poitrine.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'angine de poitrine stable est une maladie courante partout dans le monde. Des produits de phytothérapie traditionnelle chinoise ont été développés pour traiter l'angine de poitrine stable en Chine.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité et l’innocuité de la PTC chez les patients présentant une angine stable.

La stratégie de recherche documentaire: 

Le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), (Bibliothèque Cochrane numéro 4, 2006), MEDLINE (de 1995 à juin 2008), EMBASE (de 1995 à juin 2008), la base de données biomédicale chinoise (CBM) (de 1995 à juin 2008), Chinese Science and Technique Journals Database (VIP) (de 1994 à juin 2008) et Chinese National Knowledge Infrastructure (CNKI) (de 1995 à juin 2008) ont été examinés. Les revues chinoises pertinentes ont fait l’objet d’une recherche manuelle. Les chercheurs dans ce domaine ont aussi été contactés pour plus d'informations ainsi que les auteurs des études évaluées dans cette revue. Aucune restriction de langue n'a été appliquée.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés qui comparent la PTC à un placebo, à plusieurs autres préparations de PTC ou à d’autres traitements couramment utilisés actuellement dans le traitement de l'angine stable.

Recueil et analyse des données: 

La qualité des études a été évaluée indépendamment par deux auteurs. Les données ont été extraites par un auteur et vérifiées par un autre.

Résultats principaux: 

Trois études recrutant entre 60 et 80 participants pour un total de 216 patients ont été incluses dans cette revue. Les interventions utilisées dans les études incluses étaient différentes les unes des autres. Une étude comparait la PTC aux nitrates et était de bonne qualité méthodologique, tandis que les deux autres essais comparaient une préparation à une autre, et l’un était de mauvaise qualité méthodologique. De ce fait, nous n'avons pas pu effectuer de méta-analyse résumée. Seul un essai portant sur un petit nombre de patients rapportait des résultats positifs en faveur des traitements PTC par rapport aux nitrates pour améliorer les symptômes de l'angine. Deux essais indiquaient que des réactions indésirables s'étaient produites, mais les données détaillées n'ont pas pu être obtenues.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.