Préparations à base de danshen (plante médicinale chinoise) pour le traitement de l'infarctus aigu du myocarde

Le danshen - un traitement chinois à base de plantes - est largement utilisé en Chine en complément des médicaments occidentaux habituels dans le traitement de l'infarctus aigu du myocarde (IAM). Néanmoins, aucune preuve solide ne permet de recommander son utilisation et peu d'études rigoureuses ont été menées dans ce domaine. Des essais contrôlés randomisés bien planifiés sont nécessaires afin de fournir des preuves adéquates de son rôle dans le traitement de l'IAM.

Conclusions des auteurs: 

Les preuves relatives à l'utilisation des préparations de danshen sont trop faibles pour pouvoir porter un jugement sur leurs effets. Les preuves issues d’ECR sont insuffisantes et de faible qualité. L’innocuité des préparations de danshen n'est pas établie et certains événements indésirables ont été rapportés. Davantage de preuves issues d'essais de haute qualité sont nécessaires avant de pouvoir recommander l’utilisation médicale de préparations de danshen.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'infarctus aigu du myocarde (IAM) est l’une des principales causes de morbidité associée aux cardiopathies ischémiques et l’une des premières causes de décès dans le monde occidental. Le danshen, une plante médicinale chinoise, est largement utilisée en Chine dans le traitement de plusieurs maladies, y compris l'IAM.

Objectifs: 

Évaluer les effets (bénéfiques et délétères) des préparations de danshen dans l'IAM.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) dans la Bibliothèque Cochrane (numéro 4, 2006), MEDLINE (de 1966 à 2006), EMBASE (de 1980 à 2006) et la base de données biomédicale chinoise (CBM) (de 1982 à 2006). 75 revues médicales chinoises ont également fait l’objet d’une recherche manuelle.

Critères de sélection: 

Nous avons recherché des essais contrôlés randomisés (ECR) d’une durée d’au moins 7 jours. Il s’est avéré que peu d'ECR étaient disponibles, de sorte que d'autres études contrôlées ont également été prises en compte.

Recueil et analyse des données: 

L'éligibilité et la qualité des essais ont été évaluées par trois évaluateurs.

Résultats principaux: 

Six essais portant sur 2 368 participants ont été inclus. Le seul essai considéré comme un véritable ECR ne rapportait pas de différence statistiquement significative en termes de réduction de la mortalité totale (rapport des cotes de Peto de 0,55, IC à 95 %, entre 0,23 et 1,32), mais un quasi-ECR rapportait une réduction de la mortalité totale (rapport des cotes de Peto de 0,42, IC à 95 %, entre 0,23 et 0,77). Une fois combinés, ces essais révélaient une réduction de la mortalité d’environ 50 % chez les patients traités aux préparations de danshen en plus des soins habituels par rapport aux soins habituels seuls (rapport des cotes de Peto de 0,46, IC à 95 %, entre 0,28 et 0,75).

Notes de traduction: 

Translated by: French Cochrane Centre

Translation supported by: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.