Interventions visant à améliorer l'observance des traitements médicamenteux hypolipémiants

Question de la revue

Quelles interventions pour améliorer la régularité de prise des médicaments hypolipémiants ?

Contexte

Il est démontré que la prise d’hypolipémiants pour faire baisser les taux sériques de lipides réduit le risque de crises cardiaques et d’AVC. Cependant, le respect des prescriptions de ces médicaments n’est pas aussi bon qu’on pourrait le souhaiter. Plusieurs méthodes ont déjà été essayées pour améliorer la fréquence de prise des hypolipémiants. Les précédentes revues Cochrane n’ont pas montré de bénéfice clair d’une méthode précise. Nous avons mis à jour notre revue afin de déterminer si l'« âge du numérique » avait apporté de nouveaux moyens d’améliorer l’observance.

Recherche

Nos recherches ont inclus les 11 études identifiées dans les précédentes versions de 2004 et 2010. Nous avons effectué une recherche mise à jour dans les mêmes bases de données électroniques le 3 février 2016 et effectué des recherches dans des registres d’essais cliniques jusqu’au 27 juillet 2016.

Caractéristiques de l'étude

Les patients inclus dans les études étaient des adultes de plus de 18 ans traités en consultations externes, auxquels un traitement hypolipémiant avait été recommandé. Nous avons inclus cette fois dans la revue 35 études portant sur plus de 925 171 participants.

Principaux résultats

Sur les 35 études incluses, 16 comparaient des interventions classées comme des « soins intensifiés aux patients » aux soins habituels. Ces interventions incluaient des rappels électroniques, des interventions des pharmaciens et une éducation par les professionnels de la santé visant à aider les patients à mieux se rappeler de prendre leurs médicaments. La comparaison de ces types d’interventions aux soins standard a démontré un taux d’observance significativement meilleur à la fois à court terme (jusqu’à six mois) et à long terme (plus de six mois). En outre, les taux de cholestérol étaient améliorés aussi bien à long terme qu’à court terme chez les patients ayant bénéficié de l’intervention par rapport à ceux recevant les soins habituels.

Qualité des données probantes

Nous avons uniquement pris en compte les essais contrôlés randomisés dans cette revue. Compte tenu de la nature des interventions, il n’a pas été possible de tenir les participants dans l’ignorance du groupe auquel ils étaient affectés. Cependant, l’analyse des autres formes de biais a indiqué que les études avaient généralement un faible risque de biais. Nous avons examiné les données concernant les critères d’évaluation en utilisant le système GRADE et les avons considérées comme étant de bonne qualité probante pour l’observance à long terme (plus de six mois) et pour la réduction du taux de cholestérol total, et de qualité modérée pour l’observance du traitement à court terme (jusqu’à six mois) et pour le taux de cholestérol LDL. Pour le critère d’évaluation du taux de cholestérol total à moins de six mois de suivi, nous avons estimé que les données étaient de mauvaise qualité.

Conclusions des auteurs: 

Les données probantes de notre revue révèlent que les interventions d’intensification des soins aux patients améliorent à court et à long terme l’observance du traitement, ainsi que le taux de cholestérol total et LDL. Les systèmes de santé capables de mettre en œuvre des interventions d’intensification des soins en équipe pourraient réussir à améliorer l’observance des traitements hypolipémiants par les patients.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les médicaments hypolipémiants sont largement sous-utilisés, malgré des données probantes solides indiquant qu’ils améliorent les paramètres cardiovasculaires. Une mauvaise observance du schéma thérapeutique peut compromettre le succès du traitement hypolipémiant.

Objectifs: 

Évaluer les effets des interventions visant à améliorer l’observance des traitements médicamenteux hypolipémiants, notamment par les mesures de l’observance et les résultats cliniques.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE, Embase, PsycINFO et CINAHL (jusqu’au 3 février 2016) et des registres d’essais cliniques (ANZCTR et ClinicalTrials.gov) jusqu’au 27 juillet 2016. Nous n’avons appliqué aucune restriction concernant la langue.

Critères de sélection: 

Nous avons évalué les essais contrôlés randomisés portant sur des interventions visant à améliorer l’observance des traitements médicamenteux hypolipémiants chez les adultes suivis en consultations externes, sur la base de divers résultats mesurables, tels que l’observance du traitement et l’évolution des taux de lipides sériques. Deux équipes d’auteurs de la revue ont sélectionné les études indépendamment.

Recueil et analyse des données: 

Trois auteurs de la revue ont extrait et évalué les données conformément aux critères définis dans le Cochrane Handbook for Systematic Reviews of Interventions. Nous avons évalué la qualité des données en utilisant GRADEPro.

Résultats principaux: 

Pour cette mise à jour de la revue, nous avons ajouté 24 nouvelles études remplissant les critères d’éligibilité aux 11 études des actualisations antérieures. Nous avons par conséquent inclus 35 études totalisant 925 171 participants randomisés. Sept études portant sur 11 204 sujets ont comparé les taux d’observance de patients bénéficiant d’une intensification des soins (par exemple de rappels électroniques, d’interventions des pharmaciens, d’une éducation par les professionnels de la santé) à ceux de sujets ayant reçu les soins habituels à court terme (six mois ou moins) et ont été combinées dans une méta-analyse. Les participants du groupe d'intervention avaient une meilleure observance que ceux recevant les soins habituels (rapport des cotes (RC) 1,93, intervalle de confiance (IC) à 95 % de 1,29 à 2,88 ; 7 études ; 11 204 participants ; données de qualité moyenne). Une analyse séparée a également montré des améliorations des taux d'observance à long terme (plus de six mois) avec une intensification des soins (RC 2,87, IC à 95 % de 1,91 à 4,29 ; 3 études ; 663 participants ; données de qualité élevée). Les analyses de l'effet sur le cholestérol total et LDL ont également montré un effet positif des interventions intensifiées pendant le suivi à court et long terme. Sur le court terme, le cholestérol total a diminué en moyenne de 17,15 mg/dl (IC à 95 % de 1,17 à 33,14 ; 4 études ; 430 participants ; données de mauvaise qualité) et le cholestérol LDL a diminué en moyenne de 19,51 mg/dl (IC à 95 % de 8,51 à 30,51 ; 3 études ; 333 participants ; données de qualité moyenne). À plus long terme (plus de six mois), le cholestérol total a diminué en moyenne de 17,57 mg/dl (IC à 95 % de 14,95 à 20,19 ; 2 études ; 127 participants ; données de bonne qualité). Les études incluses n’ont pas rapporté de données utilisables pour les indications de résultats pour la santé, les effets indésirables ou les coûts et l’utilisation des ressources, de sorte que nous n’avons pas pu regrouper ces critères d’évaluation. Nous avons évalué les biais de chaque étude incluse suivant les méthodes décrites dans le Manuel Cochrane de revue systématique des interventions. Dans l’ensemble, l’évaluation a fait apparaître un faible risque de biais de sélection, d’attrition et de notification. Il y avait un risque de biais incertain lié à la mise en aveugle pour la plupart des études.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Suzanne Assénat et révisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.