Transfert des nouveau-nés prématurés de la couveuse à un berceau ouvert à un poids corporel inférieur versus supérieur

Les nouveau-nés prématurés doivent être capables de maintenir leur température dans un berceau ouvert non chauffé pour pouvoir sortir de l'hôpital. Le moment du transfert de la couveuse au berceau est important : si le nourrisson n'est pas capable de maintenir sa température et se refroidit, cela pourrait affecter sa prise de poids et retarder sa sortie de l'hôpital. La revue des essais a observé que les nouveau-nés prématurés pouvaient être transférés dans des berceaux ouverts non chauffés à un poids corporel de 1 600 g sans effets indésirables sur la stabilité de la température ou la prise de poids.

Conclusions des auteurs: 

Les nouveau-nés prématurés médicalement stables peuvent être transférés dans des berceaux ouverts non chauffés à un poids corporel de 1 600 grammes sans effets indésirables sur la stabilité de la température ou la prise de poids. Un transfert plus précoce n'est pas nécessairement associé à une sortie plus précoce de l'hôpital.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La capacité des nouveau-nés prématurés à maintenir leur température lorsqu'ils sont transférés de la couveuse à un berceau ouvert est l'un des principaux critères pris en compte pour autoriser leur sortie d'hôpital. Le moment du transfert est important compte tenu des mécanismes thermorégulateurs immatures des nouveau-nés prématurés.

Objectifs: 

Déterminer les effets du poids corporel lors du transfert des nouveau-nés prématurés de la couveuse à un berceau ouvert non chauffé.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté les bases de données électroniques, le registre Cochrane central des essais contrôlés, les registres d'essais cliniques et les résumés de la Society for Pediatric Research.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés comparant le transfert de nouveau-nés prématurés de la couveuse à un berceau ouvert non chauffé à un poids corporel inférieur versus supérieur.

Recueil et analyse des données: 

Le recueil et l'analyse des données ont été effectués selon les méthodes du groupe de revue Cochrane sur la néonatologie.

Résultats principaux: 

Quatre études éligibles ont été identifiées. Deux des essais identifiés étaient de bonne qualité méthodologique. Deux études rapportaient la prise de poids quotidienne (calculée sur la base de la vitesse de croissance) ; le groupe du poids corporel inférieur présentait une prise de poids quotidienne significativement supérieure [différence moyenne (DM) combinée de 2,66 (intervalle de confiance (IC) à 95 %, entre 1,37 et 3,95). Une étude indiquait que davantage de nourrissons transférés à un poids corporel supérieur présentaient une baisse de température dans les 72 heures ; aucune différence entre les deux groupes n'était observée concernant le nombre de nourrissons présentant un épisode de stress lié au froid entre le transfert et la sortie d'hôpital. Deux études ne rapportaient aucune différence entre les deux groupes concernant le recours à un radiateur suspendu pour maintenir la température [RR combiné de 1,43 (IC à 95 %, entre 0,35 et 1,18)]. Aucune différence statistiquement significative n'était observée concernant le nombre de nourrissons replacés en couveuse [trois études (N = 336) [RR combiné de 1,78 (IC à 95 %, entre 0,77 et 4,08)].

Deux études ne rapportaient aucune différence statistiquement significative en termes de délai entre le transfert dans un berceau ouvert et la sortie d'hôpital ; tandis qu'une étude rapportait une réduction significative de la durée de séjour chez les nourrissons transférés à un poids inférieur [DM de -9,00 (IC à 95 %, entre -13,29 et -4,71)], une seconde étude ne rapportait aucune différence entre les deux groupes [DM de 0,30 (IC à 95 %, entre -5,11 et 5,71)]. Dans ces deux études, aucune différence significative n'était observée entre les groupes du poids corporel plus faible versus plus élevé concernant l'absence d'allaitement à la sortie d'hôpital [RR combiné de 1,02 (IC à 95 %, entre 0,69 et 1,51)].

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.