Nédocromil de sodium pour le traitement de l'asthme chronique chez l'enfant

Le nédocromil (ou Tilade) est un traitement « préventif » utilisé dans l'asthme chronique chez l'enfant. On pense qu'il est plus sûr que les stéroïdes inhalés et il peut être utilisé dans la prise en charge de l'asthme léger à modéré. Cette revue de 15 essais portant sur 1 422 enfants a identifié des résultats encourageants dans des études à court terme comparant le nédocromil seul à un placebo, en particulier pour les épreuves fonctionnelles respiratoires. Néanmoins, ces résultats n'étaient pas confirmés dans une grande étude à plus long terme d'une durée de quatre à six ans, qui ne rapportait aucune différence significative pour le critère de jugement principal du nombre de jours sans symptômes. Cette étude portait sur des enfants atteints d'asthme léger. Le nédocromil pourrait jouer un rôle dans la prise en charge de l'asthme modéré mais il devrait être comparé aux stéroïdes inhalés dont l'efficacité est bien établie. Ceci est particulièrement important dans l'asthme symptomatique.

Conclusions des auteurs: 

Un nombre limité de petites études montraient que le nédocromil était efficace pour améliorer la fonction pulmonaire et certaines mesures des symptômes, mais les preuves relatives au critère de jugement principal de la revue étaient contradictoires. Deux essais à long terme ne montraient pas d'effet constant pour les critères de jugement de la fonction pulmonaire, tandis que plusieurs petits essais à court terme rapportaient des bénéfices pour ces critères. Les différents niveaux de gravité à l'inclusion pourraient expliquer cette différence (les participants atteints d'asthme plus léger ressentant moins de bénéfices) mais les divergences entre les études pourraient également être le reflet d'un biais de publication. Le nédocromil de sodium est associé à un très bon profil d'innocuité et ne présente pas d'effets secondaires graves significatifs à court ou long terme. Bien que le nédocromil puisse offrir des avantages par rapport aux corticoïdes inhalés en termes d'effets secondaires, des essais face à face portant sur le nédocromil et les corticoïdes inhalés sont nécessaires afin de déterminer si le contrôle de l'asthme est équivalent, en particulier dans l'asthme léger. On ignore encore comment se situe le nédocromil par rapport à d'autres traitements dans la prise en charge de l'asthme chez l'enfant.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

À ce jour, les corticoïdes inhalés constituent le pilier du traitement d'entretien de l'asthme chronique chez l'enfant. Bien que les corticoïdes inhalés jouent un rôle crucial dans la prise en charge de l'asthme infantile, leurs effets secondaires à long terme ne sont pas clairement établis dans la prise en charge de l'asthme chronique chez l'enfant.

Objectifs: 

L'objectif de cette revue était de comparer l'innocuité et l'efficacité du nédocromil de sodium inhalé par rapport à un placebo dans le traitement de l'asthme chronique chez l'enfant.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre des essais du groupe Cochrane sur les voies respiratoires, des articles de revue et les références bibliographiques des articles. Nous avons également contacté le fabricant de ce médicament et les principaux auteurs afin d'obtenir des références supplémentaires. Nous avons également consulté les actes de conférence des principales sociétés sur les maladies respiratoires. La dernière recherche a été effectuée en novembre 2009.

Critères de sélection: 

Les essais randomisés contrôlés par placebo comparant le nédocromil de sodium à un placebo dans le traitement de l'asthme chronique chez l'enfant (de 0 à 18 ans).

Recueil et analyse des données: 

Les deux auteurs ont évalué la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante. Les auteurs des essais ont été contactés pour obtenir des informations supplémentaires.

Résultats principaux: 

Quinze essais (douze essais en groupes parallèles ; trois essais croisés portant sur 1 422 enfants (837 garçons et 585 filles)) ont été inclus. Les études présentaient généralement une bonne qualité méthodologique. Deux grandes études de long terme utilisant le nédocromil pendant six mois et pendant quatre à six ans, respectivement, rapportaient des résultats contradictoires concernant le nombre de jours sans symptômes. Les études à court terme (4 à 12 semaines) indiquaient que le nédocromil de sodium produisait une certaine amélioration de plusieurs mesures de l'efficacité par rapport au placebo, notamment le VEMS, la CVF, le pourcentage de la valeur prédite du VEMS, le VEMS PC20, le DEP du soir et les scores de symptômes. L'évaluation de l'efficacité par les parents était favorable au nédocromil (rapport des cotes de 0,5 (IC à 95 %, entre 0,3 et 0,8)). Le nédocromil de sodium présente un bon profil d'innocuité. Le seul effet secondaire significatif observé était un goût désagréable. Il existait peu de preuves d'une relation dose-réponse cliniquement significative et seules quelques études recrutaient des participants atteints d'asthme sévère.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.