L'éducation individuelle des patients lombalgiques

La lombalgie est une affection très fréquente, en particulier dans les pays développés. Elle peut être la cause de beaucoup de douleur et de perte d'activité.

Le personnel médical utilise l'approche éducative pour informer les patients sur la lombalgie et la manière de la gérer, y compris :

- Rester actif et revenir dès que possible aux activités normales
- Éviter l'inquiétude
- Vivre avec le mal de dos
- Comment éviter la fatigue et de nouvelles atteintes au dos.

L'éducation du patient peut signifier une discussion avec un professionnel de la santé, un cours organisé, de l'information écrite comme une brochure à emporter ou d'autres formats comme la vidéo.

Cette revue a trouvé 24 essais testant différents types d'éducation pour patients lombalgiques. Les critères de jugement mesurés comprenaient la douleur, le fonctionnement et le retour au travail.

Les patients lombalgiques qui avaient bénéficié d'une séance d'éducation individuelle d'au moins deux heures en plus de leur traitement habituel avaient eu de meilleurs résultats que ceux qui n'avaient reçu que les soins habituels. Les séances d'éducation plus courtes ou la seule fourniture d'informations écrites sans séance d'éducation individuelle ne semblaient pas être efficaces.

Les personnes souffrant de lombalgie chronique (à long terme) étaient moins susceptibles de tirer bénéfice de l'éducation que celles atteintes de douleurs aiguës (à court terme).

L'éducation du patient n'était pas plus efficace que d'autres interventions comme la thérapie cognitivo-comportementale de groupe, les visites sur le lieu de travail, les rayons X, l'acupuncture, la chiropractie, la physiothérapie, les massages, la thérapie manuelle, la thérapie par enveloppement de chaleur, la thérapie interférentielle, la stabilisation vertébrale, le yoga ou l'école du dos suédoise. Une étude avait montré que l'éducation du patient était plus efficace que les seuls exercices pour certaines mesures du fonctionnement.

Les études qui avaient comparé différents types d'éducation du patient n'avaient pas obtenu de résultats clairs sur ce qui était le plus efficace. Certaines études avaient montré que l'information écrite était tout aussi efficace que l'éducation individuelle.

L'éducation du patient ne semblait pas avoir d'effets nocifs. Bien que 24 études aient été incluses dans la revue, la plupart des traitements n'avaient été testés que dans une ou deux études. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ces résultats et pour déterminer les types d'éducation du patient les plus efficaces.

Conclusions des auteurs: 

Pour les patients souffrant de lombalgie aiguë ou subaiguë, l'éducation intensive du patient semble être efficace. Pour les patients souffrant de lombalgie chronique, l'efficacité de l'éducation individuelle n'est toujours pas claire.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Alors que de nombreux types différents d'éducation du patient sont couramment utilisés, l'effet de l'éducation individuelle du patient lombalgique n'a pas fait l'objet d'une revue systématique.

Objectifs: 

Déterminer si l'éducation individuelle du patient est efficace dans le traitement de la lombalgie non-spécifique et quel type est le plus efficace.

La stratégie de recherche documentaire: 

Une recherche documentaire informatisée a été réalisée dans MEDLINE (de 1966 à juillet 2006), EMBASE (de 1988 à juillet 2006), CINAHL (de 1982 à juillet 2006), PsycINFO (de 1984 à juillet 2006) et dans le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library 2006, numéro 2). Les références citées dans les articles identifiés ont été passées au crible.

Critères de sélection: 

Les études ont été sélectionnées s'il s'agissait d'un essai contrôlé randomisé, si les patients souffraient de lombalgie, si l'intervention concernait l'éducation individuelle du patient et si la publication avait été rédigée en anglais, en allemand ou en néerlandais.

Recueil et analyse des données: 

La qualité méthodologique a été évaluée de manière indépendante par deux auteurs de la revue. Les articles qui remplissaient au moins 50 % des critères de qualité ont été considérés comme de bonne qualité. Les principaux critères de jugement mesurés étaient l'intensité de la douleur, l'amélioration globale, l'état fonctionnel spécifiquement lié à la lombalgie, le retour au travail et l'état fonctionnel général. L'analyse comprenait une analyse qualitative. Les résultats ont été classés comme présentant un caractère probant fort, modéré, limité, contradictoire ou inexistant.

Résultats principaux: 

Sur les 24 études incluses dans cette revue, 14 (58 %) étaient de bonne qualité. L'éducation individuelle du patient avait été comparée à l'absence d'intervention dans 12 études, à des interventions non-éducatives dans 11 études et à d'autres interventions d'éducation individuelle dans huit études. Les résultats montraient que pour les patients souffrant de lombalgie subaiguë, il y a des preuves solides qu'une séance orale d'éducation individuelle de 2,5 heures est plus efficace à court et à long terme pour le retour au travail que l'absence d'intervention. Les interventions éducatives moins intensives n'étaient pas plus efficaces que l'absence d'intervention. En outre, il existe des preuves solides que l'éducation individuelle pour les patients souffrant de lombalgie (sub)aiguë est aussi efficace que les interventions non-éducatives pour la douleur et l'amélioration globale à long terme et que pour les patients chroniques l'éducation individuelle est moins efficace pour l'état fonctionnel spécifiquement lié à la lombalgie que les interventions plus intensives. La comparaison de différents types d'éducation individuelle n'a pas révélée de différences significatives.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.