Interventions dirigées par une équipe pour améliorer l'hygiène bucco-dentaire chez les patients après un accident vasculaire cérébral (AVC)

Non seulement il est agréable d'avoir la bouche propre, mais une bonne hygiène bucco-dentaire (élimination de la plaque dentaire et des restes d'aliments) est un facteur crucial pour maintenir la santé de la bouche, des dents et des gencives. Une bouche propre et saine prévient également la douleur et la gêne et permet aux personnes de manger divers aliments nutritifs. Maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire peut être difficile après un AVC et le personnel de santé doit parfois aider les patients à réaliser ces soins. Cette revue de trois études impliquant 470 participants a trouvé peu de preuves sur la meilleure manière de fournir ces soins. Des informations concernant un petit nombre de résidents de maison de soins ayant fait un AVC (67 participants issus d'un essai plus vaste) ont montré que la formation du personnel de la maison de soins améliorait leur connaissance des soins bucco-dentaires et avait pour conséquence une meilleure hygiène bucco-dentaire chez leurs patients. Un autre essai mettait en évidence l'impact bénéfique d'un gel de décontamination sur l'incidence de pneumonie chez les patients d'un service d'AVC. Cependant, il n'y avait pas d'autres informations sur la meilleure manière de fournir les soins d'hygiène bucco-dentaire et il est urgent de réaliser d'autres études.

Conclusions des auteurs: 

Selon deux essais impliquant un petit nombre de survivants d'AVC, les interventions de SBD peuvent améliorer la connaissance et les attitudes du personnel, la propreté des dentiers des patients et réduire l'incidence de pneumonie. Des améliorations au niveau de la propreté des dents des patients n'ont pas été observées. Il existe un grand manque de preuves relatives aux interventions de soins bucco-dentaires dirigés par le personnel.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Pour les personnes présentant des limitations dues à des troubles neurologiques, comme un AVC, la réalisation habituelle des soins bucco-dentaire (SBD) peut constituer un problème. Une intervention de soins bucco-dentaires assistés fondée sur des preuves est essentielle pour ce groupe de patients.

Objectifs: 

Comparer l'efficacité des interventions de SBD dirigées par le personnel et les soins standard pour garantir l'hygiène bucco-dentaire des individus après un AVC.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté les registres d'essais du groupe Cochrane sur les accidents vasculaires cérébraux (dernière recherche en avril 2010) et du groupe Cochrane sur la santé bucco-dentaire (dernière recherche en mai 2010), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library mai 2010), MEDLINE (de 1966 à mai 2010), CINAHL (de 1982 à mai 2010), Research Findings Electronic Register (février 2006), National Research Register (numéro 1, 2006), ISI Science and Technology Proceedings (juillet 2010), Dissertation Abstracts and Conference Papers Index (août 2005), Zetoc (de 2000 à juillet 2010) et Proquest Dissertations and Theses (de 2000 à juillet 2010). Nous avons analysé les références bibliographiques d'articles pertinents et contacté des auteurs et des investigateurs dans ce domaine.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés évaluant une ou plusieurs interventions visant à améliorer l'hygiène bucco-dentaire. Nous avons inclus des essais réalisés auprès d'une population mixte lorsqu'il était possible d'extraire les données spécifiques aux AVC.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont classé indépendamment les essais selon les critères d'inclusion et d'exclusion, évalué la qualité des essais et extrait les données. Si cela était nécessaire, nous avons demandé des éclaircissements aux auteurs des études.

Résultats principaux: 

Trois études portant sur 470 participants ont été incluses. La comparabilité de ces essais était limitée. Ils évaluaient un programme de formation aux SBD, un gel de décontamination et un ensemble de soins pour la pneumonie associée la ventilation mécanique avec un composant de SBD en les comparant à une intervention différée, à un gel placebo ou à des soins standards, respectivement. L'intervention éducative de SBD a donné lieu à une réduction significative des scores de plaque sur le dentier jusqu'à six mois (P < 0,00001) après l'intervention, mais pas de plaque dentaire. La connaissance du personnel (P = 0,0008) et les attitudes (P = 0,0001) envers les soins bucco-dentaires étaient également améliorées. Le gel de décontamination réduisait l'incidence de pneumonie par rapport au groupe d'intervention (P = 0,03).

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.