corticoïdes inhalés versus acide cromoglycique chez les enfants et les adultes asthmatiques

Les corticoïdes inhalés (CSI) et l'acide cromoglycique (ACG) ont été recommandés en tant que médicaments permettant de contrôler les symptômes asthmatiques persistants chez les enfants et les adultes, mais les informations concernant la classe de médicament la plus efficace sont contradictoires. Cette revue a rassemblé des essais contrôlés randomisés qui comparaient directement les effets des CSI et de l'ACG en matière de fonction pulmonaire, de contrôle de l'asthme et d'utilisation des services de santé. Les résultats suggèrent que les CSI sont supérieurs à l'ACG pour les mesures de la fonction pulmonaire et de la morbidité. Les résultats étaient constants chez les enfants et les adultes. Aucune différence n'était observée entre les CSI et l'ACG en termes d'effets indésirables, mais aucune conclusion définitive ne peut être tirée concernant leur innocuité en raison d'une notification variable et d'une surveillance insuffisante à long terme.

Conclusions des auteurs: 

Les CSI étaient supérieurs à l'ACG pour les mesures de la fonction pulmonaire et du contrôle de l'asthme chez les adultes et les enfants atteints d'asthme chronique. Peu d'études rapportaient des données en matière de qualité de vie et d'utilisation des services de santé, ce qui limitait la possibilité d'évaluer correctement les effets comparatifs de ces médicaments pour un éventail plus large de critères de jugement. Bien qu'aucune différence n'ait été observée entre les CSI et l'ACG en termes d'effets indésirables, la plupart des essais étaient trop courts pour pouvoir identifier les effets à long terme. Nos résultats étayent les récentes déclarations de consensus, émises aux États-Unis et ailleurs, qui sont favorables à l'utilisation des CSI plutôt que de l'ACG pour contrôler l'asthme persistant.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les corticoïdes inhalés (CSI) et l'acide cromoglycique (ACG) sont des médicaments considérés comme efficaces dans le contrôle de l'asthme chez l'enfant et l'adulte, mais leur efficacité relative n'est pas clairement établie.

Objectifs: 

Comparer l'efficacité relative et les effets indésirables des CSI et de l'ACG chez les enfants et les adultes atteints d'asthme chronique.

La stratégie de recherche documentaire: 

Une recherche systématique a été effectuée dans le registre spécialisé des essais du groupe Cochrane sur les voies respiratoires (jusqu'en fév. 2004), des recherches manuelles ont été menées dans les références bibliographiques des essais inclus et des articles de revue pertinents, et des demandes écrites ont été adressées à des fabricants de produits pharmaceutiques afin d'identifier des essais supplémentaires.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés comparant les effets des CSI et de l'ACG chez des enfants et des adultes atteints d'asthme chronique.

Recueil et analyse des données: 

L'éligibilité de toutes les études a été évaluée de manière indépendante par trois auteurs de revue. Les divergences ont été résolues par consensus. Les auteurs des essais ont été contactés afin d'obtenir des données manquantes ou de vérifier les méthodes utilisées. Les études éligibles ont été résumées et des modèles à effets fixes et aléatoires ont été appliqués pour combiner les études. Les études portant sur des enfants et celles portant sur des adultes ont été analysées séparément. Les analyses en sous groupe et les modèles de méta-régression pouvaient être utilisés pour étudier l'hétérogénéité des critères de jugement de la fonction pulmonaire par type d'ECR, catégorie de dosage de CSI ou d'ACG, gravité de l'asthme des participants et qualité des études.

Résultats principaux: 

Sur 67 études identifiées, 17 essais portant sur 1 279 enfants et huit essais portant sur 321 adultes asthmatiques étaient éligibles. Treize études pédiatriques (76 %) et six études portant sur des adultes (75 %) étaient de haute qualité. Chez les enfants, les CSI étaient associés à un volume expiratoire maximal en 1 seconde moyen final [VEMS] supérieur (différence moyenne pondérée [DMP] de 0,07 litre, intervalle de confiance [IC] à 95 %, entre 0,02 et 0,11) et à un débit expiratoire de pointe moyen final [DEP] supérieur (DMP de 17,3 litres/minute, IC à 95 %, entre 11,3 et 23,3) par rapport à l'ACG. En outre, les CSI étaient associés à moins d'exacerbations (DMP de -1,18 exacerbation par an, IC à 95 %, entre -2,15 et -0,21), des scores de symptômes asthmatiques inférieurs et une réduction du recours à un bronchodilatateur de secours par rapport à l'ACG. Aucune différence n'était observée entre les groupes concernant le nombre d'enfants rapportant des effets indésirables. Chez les adultes, les CSI étaient également associés à un VEMS moyen final supérieur (DMP de 0,21 litre, IC à 95 %, entre 0,13 et 0,28) et à un DEP final supérieur (DMP de 28,2 litres/minute, IC à 95 %, entre 18,7 et 37,6) par rapport à l'ACG. Les CSI étaient également associés à moins d'exacerbations (DMP de -3,30 exacerbations par an, IC à 95 %, entre -5,62 et -0,98), des scores de symptômes asthmatiques inférieurs dans les essais croisés mais pas dans les essais en parallèle, et une réduction du recours à un bronchodilatateur de secours par rapport à l'ACG. Aucune différence n'était observée concernant le nombre d'adultes rapportant des effets indésirables. Dans les analyses en sous groupe mesurant la fonction pulmonaire, les résultats des études de haute qualité portant sur des enfants et des adultes étaient dans la lignée des résultats globaux. Les mesures de la fonction pulmonaire chez les enfants étaient plus élevées dans les études utilisant des doses moyennes de stéroïdes équivalent DPB que dans les études utilisant de faibles doses de stéroïdes équivalent DPB. Les études portant sur des adultes ne pouvaient pas être comparées sur la base de la dose de stéroïdes car elles utilisaient toutes des doses similaires. Aucune différence significative n'était observée pour la fonction pulmonaire en fonction de la gravité de l'asthme des participants dans les études portant sur des adultes ou des enfants.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.