Des preuves de haut niveau étayent l'innocuité et l'efficacité de la toxine botulinique de type A (BoNT-A) en complément du traitement des membres supérieurs chez les enfants atteints d'infirmité motrice cérébrale.

En injection dans les muscles, la BoNT-A réduit la rigidité musculaire. En complément de l'ergothérapie, les injections de BoNT-A dans les bras et les mains visent à améliorer la mobilité et la fonction des membres traités. Cette revue démontre que le traitement combiné améliore diverses mesures. En l'absence d'effets secondaires significatifs, l'injection de BoNT-A s'est avérée sûre et efficace dans le traitement de la spasticité des membres supérieurs lorsqu'elle est combinée à une ergothérapie chez les enfants atteints d'infirmité motrice cérébrale.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue systématique a identifié des preuves de haute qualité étayant l'efficacité de la BoNT-A en complément du traitement des membres supérieurs chez les enfants atteints d'IMC spastique. La BoNT-A ne devrait pas être utilisée seule et devrait être administrée en complément d'une ergothérapie planifiée.

Des recherches supplémentaires sont essentielles pour identifier les enfants les plus susceptibles de répondre aux injections de BoNT-A, surveiller les résultats longitudinaux, déterminer la fréquence et les effets des injections répétées, et identifier les schémas les plus efficaces en termes de doses, dilutions et volumes. Il est également nécessaire d'identifier les traitements complémentaires les plus efficaces, ainsi que la fréquence et l'intensité optimales de ces traitements .

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'infirmité motrice cérébrale (IMC) est un ensemble de troubles permanents du développement moteur et postural entraînant une ou plusieurs limitation(s) des activités. Elle est attribuée à un trouble non progressif intervenu au cours du développement cérébral fœtal ou infantile (Rosenbaum 2007, p. 9). Le type moteur spastique est la forme la plus courante d'IMC. La prise en charge thérapeutique peut inclure orthèse ou plâtre, des étirements passifs, un travail sur la posture ou le mouvement, des médicaments réduisant la spasticité et une chirurgie. La toxine botulinique de type A (BoNT-A) est aujourd'hui utilisée en traitement complémentaire pour tenter de réduire la spasticité et d'améliorer l'amplitude de mouvement et les capacités fonctionnelles.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité des injections de BoNT-A, ou de l'administration de BoNT-A en plus de l'ergothérapie dans le traitement des membres supérieurs chez les enfants atteints d'IMC.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre Cochrane des essais contrôlés/CENTRAL (Bibliothèque Cochrane, numéro 3, 2008), MEDLINE (1966 à la 1ère semaine d'août 2008), EMBASE (1980 à la semaine 28 de 2008) et CINAHL (1982 à la 1ère semaine d'août 2008).

Critères de sélection: 

Tous les essais contrôlés randomisés (ECR) comparant une injection de BoNT-A, ou une injection de BoNT-A en complément de l'ergothérapie pour le traitement du/des membre(s) supérieur(s) par rapport à d'autres types de traitements (y compris une absence de traitement ou un placebo) chez des enfants atteints d'IMC.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont extrait les données de manière indépendante au moyen de formulaires standardisés. La validité interne et la qualité de chaque essai ont été évaluées sur la base de l'échelle de PEDro. Les données ont été extraites et saisies dans RevMan 5.0.15.

Résultats principaux: 

Dix essais ont répondu aux critères d'inclusion. Les évaluations de la qualité de PEDro allaient de 6/10 à 10/10. La concentration de BoNT-A allait de 50 U/1,0 ml à 200 U/1,0 ml de solution saline, avec des doses de 0,5 à 16 U/kg de poids corporel et des doses totales de 220 à 410 unités (Botox®).

La combinaison BoNT-A + ergothérapie est plus efficace que l'ergothérapie seule pour réduire les déficiences et améliorer le niveau d'activité et la réalisation des objectifs, mais pas pour améliorer la qualité de vie ou les compétences personnelles perçues par l'intéressé. Par rapport à un placebo ou une absence de traitement, des preuves de qualité moyenne indiquent que la BoNT-A seule n'est pas efficace.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.