Colchicine en tant qu'agent d'épargne des corticoïdes oraux dans l'asthme

L'asthme peut être traité au moyen de médicaments visant à réduire l'inflammation des voies respiratoires. Les corticoïdes inhalés sont fréquemment utilisés mais certains patients ont parfois besoin de stéroïdes oraux pour contrôler efficacement leur maladie. Cependant, les stéroïdes oraux sont fréquemment associés à des effets secondaires graves. La colchicine a été proposée en tant que traitement d'appoint utile en complément des stéroïdes oraux dans le but de limiter les doses de stéroïdes chez les patients asthmatiques. Des essais bien planifiés sont nécessaires pour aborder cette question avant de pouvoir émettre des recommandations.

Conclusions des auteurs: 

Aucun essai pertinent n'ayant été publié, aucune preuve ne permet de déterminer l'efficacité de la colchicine dans la prise en charge des patients asthmatiques corticodépendants. Des essais contrôlés randomisés bien planifiés sont nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les corticoïdes oraux sont utilisés dans le traitement de l'asthme mais sont souvent associés à des effets secondaires graves. La colchicine est un agent anti-inflammatoire et immunorégulateur qui pourrait potentiellement avoir un effet bénéfique dans le traitement de l'asthme et agir en tant qu'agent d'épargne des stéroïdes.

Objectifs: 

Déterminer l'efficacité de la colchicine en tant qu'agent d'épargne des corticoïdes oraux dans le traitement de l'asthme chronique.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les voies respiratoires (jusqu'en novembre 2009), SIGLE (1980 à 2001) ainsi que les références bibliographiques des articles potentiels. Nous avons également pris contact avec des investigateurs dans ce domaine.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés étudiant l'ajout de colchicine par rapport à un placebo chez des asthmatiques stables corticodépendants.

Recueil et analyse des données: 

Aucun essai ne remplissait les critères d'inclusion.

Résultats principaux: 

Aucune méta-analyse n'a pu être effectuée. Deux petites études évaluaient l'efficacité de la colchicine après l'arrêt des stéroïdes inhalés et en tant qu'agent permettant de réduire progressivement la prise de stéroïdes inhalés. Ces deux études ne rapportaient aucune différence significative entre la colchicine et un placebo. Une mise à jour effectuée en novembre 2009 n'a pas permis d'identifier de nouvelles études.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.