Interventions d'urgence pour l'hyperkaliémie

Aucun essai présentant des résultats cliniquement importants n'a été identifié. La plupart des études ont été réalisées auprès de patients sélectionnés à l'aveuglette. Bon nombre des essais présentaient des défauts de méthodologie. Les effets indésirables ont rarement été rapportés. La diminution de la kaliémie était le résultat le plus fréquemment rapporté : pour ce résultat, les béta-agonistes et l'insuline-glucose par voie intraveineuse étaient efficaces. Il est possible que la combinaison soit plus efficace que tout autre agent seul.

Conclusions des auteurs: 

Le salbutamol nébulisé ou inhalé, ou l'insuline-glucose par voie IV sont les traitements de première intention pour la gestion d'urgence de l'hyperkaliémie étant les mieux étayés par les preuves. Leur association peut être plus efficace que tout autre agent seul, et elle devrait être envisagée dans le cas d'une hyperkaliémie sévère. En cas d'arythmie, une abondance de données non confirmées ou provenant d'études réalisées sur des animaux suggèrent que le calcium par voie IV est efficace pour traiter l'arythmie. D'autres études sur l'utilisation optimale des traitements combinés et sur les effets indésirables des traitements sont nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'hyperkaliémie survient chez des patients externes et chez 1 à 10 % des patients hospitalisés. Lorsqu'elle est sévère, elle peut aboutir à une arythmie ou au décès.

Objectifs: 

Réviser les preuves randomisées concernant la gestion urgente (c.-à-d. aiguë plutôt que chronique) de l'hyperkaliémie

La stratégie de recherche documentaire: 

MEDLINE (1966-2003), EMBASE (1980-2003), La librairie Cochrane (numéro 4, 2003) et SciSearch ont été consultés à l'aide des mots de textes hyperkal* ou hyperpotass* (* indique une coupure). Une sélection de revues et de résumés de réunions a également été consultée. Des références bibliographiques d'articles de revue récents, des ouvrages et des articles pertinents ont été révisés pour de potentiels titres pertinents supplémentaires.

Critères de sélection: 

Toute la sélection a été faite en double. Les articles étaient considérés comme pertinents s'il s'agissait d'essais randomisés, quasi-randomisés ou randomisés croisés d'interventions pharmacologiques ou non pour traiter les humains non néonatals souffrant d'hyperkaliémie ; les articles devaient signaler les résultats cliniquement importants ou la kaliémie au cours des six premières heures d'administration.

Recueil et analyse des données: 

L'extraction des données a été effectuée en double. Les informations relatives à la qualité, les détails sur la population de patients et les valeurs de potassium de départ et pendant l'intervention et le suivi. Les informations relatives aux arythmies, à la mortalité et aux effets indésirables ont été extraites. Dans la mesure du possible, une méta-analyse a été effectuée au moyen de modèles à effets aléatoires.

Résultats principaux: 

Aucune des études d'hyperkaliémie cliniquement pertinentes n'a rapporté de mortalité ou d'arythmies cardiaques. Les rapports se concentraient sur les taux de potassium sérique. Bon nombre des études étaient de petite envergure et certains groupes expérimentaux ne présentaient pas assez de données pour permettre d'effectuer une méta-analyse. Selon les petites études, les béta-agonistes inhalés, les béta-agonistes nébulisés et l'insuline-glucose par voie intraveineuse (IV) se sont tous montrés efficaces, et l'association de béta-agonistes nébulisés avec l'insuline-glucose par voie IV étaient plus efficaces que l'un des autres agents seul. La dialyse est efficace. Les résultats étaient équivoques en ce qui concerne le biocarbonate par IV. La résine d'absorption de potassium (K) ne s'est pas avérée efficace après quatre heures, et les ECR n'ont pas fourni de données de suivi plus long sur cette intervention.

Notes de traduction: 

Translated by: French Cochrane Centre

Translation supported by: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.