Méthotrexate contre l'arthrite idiopathique juvénile

Le méthotrexate (MTX) est un médicament modificateur immunologique couramment utilisé chez les enfants atteints d'arthrite juvénile. On estime que le MTX est un médicament efficace pour les enfants atteints d'arthrite juvénile. Nous avons révisé la littérature existant sur l'efficacité du MTX selon des mesures de l'incapacité centrées sur le patient. Deux essais ont été trouvés et les résultats ont été combinés. Nous avons découvert que le MTX avait des effets faibles à modérés. Ces effets ont inclus une amélioration supérieure dans le groupe du MTX de 3 à 23% par rapport au groupe placebo. Cependant, la majorité de ces effets ont été trop faibles pour être cliniquement significatifs.

Conclusions des auteurs: 

Les résultats actuels suggèrent que le MTX a bien des effets minimes, significatifs du point de vue clinique (>20%), sur les mesures d'incapacité centrées sur le patient, chez les patients atteints d'AIJ.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

En polyarthrite rhumatoïde (PR) et en arthrite juvénile, les résultats d'incapacité ont été davantage centrés sur le patient et non plus sur des « paramètres d'inflammation ». En PR, cela s'est traduit par la mise au point de l'OMERACT (mesures de résultats dans les essais cliniques sur l'arthrite) et en arthrite juvénile par les critères de jugement de la PRlNTO (organisation sur les essais internationaux en rhumatologie pédiatrique). Les critères de jugement de la PRINTO ont été créés à partir d'un ensemble de techniques de formation statistiques et de consensus. Ces critères contiennent un certain nombre de mesures de l'incapacité centrées sur le patient. Dans cette revue systématique, nous avons consulté la littérature disponible et rapporté les preuves disponibles de l'efficacité du MTX, en portant une attention particulière aux mesures de l'incapacité centrées sur le patient en arthrite idiopathique juvénile (AIJ).

Objectifs: 

Réaliser une revue systématique des effets du MTX sur la capacité fonctionnelle, l'amplitude de mouvement, la qualité de vie, le bien-être général et la douleur chez les patients atteints d'AIJ.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre Cochrane des essais contrôlés (CCTR) et MEDLINE jusqu'en mars 2001, selon une stratégie de recherche sensible aux essais contrôlés randomisés, utilisée par Cochrane Collaboration.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés et les essais cliniques comparatifs comparant le MTX à un placebo ou à des soins standard chez des patients atteints d'arthrite idiopathique juvénile (AIJ) ont été sélectionnés.

Recueil et analyse des données: 

Deux relecteurs (TT, JN) ont déterminé les études à inclure dans cette révision et extrait les données de mesures de l'incapacité centrées sur le patient. Les données ont été combinées selon les différences moyennes standardisées (DMS) pour le score d'amplitude articulaire limitée et le nombre d'articulations enflées. Le nombre d'articulations douloureuses en mouvement a été évalué selon des différences moyennes pondérées (DMP). L'évaluation globale du médecin, l'évaluation globale des parents et les arrêts précoces dus à l'efficacité et aux effets secondaires ont été évalués selon des rapports des cotes (RC) combinés.

Résultats principaux: 

Seules deux études, avec un total de 165 patients atteints d'AIJ de moins de 18 ans, ont été incluses dans cette revue. Pour les patients atteints d'AIJ, les effets du traitement de MTX ont été faibles à modérés sur les résultats d'incapacité centrés sur le patient. Les effets sur l'amplitude de mouvement des articulations, le nombre d'articulations douloureuses et enflées et l'évaluation du médecin ou des parents de l'activité de la maladie ont donné un pourcentage d'amélioration relatif de 3 à 23% supérieur avec le MTX par rapport au placebo.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.