Ergothérapie contre la polyarthrite rhumatoïde

L'ergothérapie est-elle utile pour les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde ?
Pour répondre à cette question, des scientifiques ont analysé 38 études. Les études ont porté sur plus de 1 700 personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde. Les patients étaient conseillés ; recevaient une formation sur des compétences ou sur le déplacement ou la réalisation des tâches quotidiennes de manière moins douloureuse ; il leur était expliqué comment protéger leurs articulations ; des attelles leur étaient données ; il leur était expliqué comment utiliser des accessoires médicaux ; ou ne recevaient aucun traitement. Toutes les études ne sont pas de qualité élevée, mais cette revue Cochrane fournit la meilleure preuve dont on dispose actuellement sur l'ergothérapie.

Qu'est-ce que l'ergothérapie et en quoi peut-elle être utile en polyarthrite rhumatoïde ?
La polyarthrite rhumatoïde est une maladie dans laquelle le système immunitaire attaque ses propres tissus sains. L'attaque se produit principalement au niveau des articulations des mains et des pieds et entraîne rougeur, douleur, tuméfaction et chaleur autour des articulations. Les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde peuvent éprouver des difficultés à réaliser des tâches quotidiennes comme s'habiller, cuisiner, nettoyer et travailler. Les ergothérapeutes peuvent donner aux patients des conseils sur la manière de réaliser des activités quotidiennes le moins douloureusement possible ou comment utiliser des attelles ou des accessoires médicaux.

Est-elle efficace ?
Une étude de qualité élevée a montré que les personnes étaient capables de réaliser les tâches quotidiennes plus facilement après avoir suivi une ergothérapie comprenant formation, conseils et entretien. Deux études de qualité élevée ont montré que les personnes conseillées sur la manière dont elles pouvaient protéger leurs articulations pouvaient réaliser les tâches quotidiennes plus facilement que les personnes n'ayant reçu aucun conseil ou autre type d'ergothérapie. Mais les deux traitements n'ont pas présenté de bénéfice en termes de bien-être général ou de douleur.

Une autre étude de qualité élevée a montré que les personnes formées au déplacement ou à la réalisation de tâches quotidiennes se déplaçaient aussi bien et avec la même douleur que les personnes n'ayant pas suivi d'ergothérapie. La force de préhension a également améliorée immédiatement après le port d'une attelle. Mais le mouvement de la main a été réduit après le port d'une attelle.

Les informations sont insuffisantes pour déterminer si les conseils sur l'utilisation d'accessoires médicaux est utile ou non.

Quel est le résultat ?
Il existe des preuves solides que l'ergothérapie peut être utile chez les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde pour effectuer des tâches quotidiennes comme s'habiller, cuisiner et nettoyer de manière moins douloureuse. Des bénéfices ont été constatés avec l'ergothérapie incluant formation, conseil et entretien, et avec les conseils sur la protection des articulations.

Les attelles peuvent réduire la douleur et améliorer la force de préhension des patients, mais peut également limiter le mouvement de la main.

Conclusions des auteurs: 

Il existe des preuves de l'effet positif de l'ergothérapie sur la capacité fonctionnelle des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Pour les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde (PR), les conséquences physiques, personnelles, familiales, sociales et professionnelles sont importantes. L'ergothérapie, dans le but de faciliter l'exécution des tâches et de réduire les conséquences de la polyarthrite rhumatoïde dans les activités de la vie quotidienne, est considérée comme la pierre angulaire de la prise en charge de la polyarthrite rhumatoïde. L'efficacité de l'ergothérapie, chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, sur la performance fonctionnelle et la participation sociale n'a pas encore fait l'objet d'une revue systématique.

Objectifs: 

Déterminer si les interventions d'ergothérapie (catégorisée comme traitement intégral, formation sur la fonction motrice, formation sur des compétences, instruction sur la protection des articulations et conservation de l'énergie, entretiens, instruction sur des accessoires médicaux et fourniture d'attelles), chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, améliore les résultats de capacité fonctionnelle, participation sociale et/ou qualité de vie liée à la santé.

La stratégie de recherche documentaire: 

Des articles entiers pertinents ont été identifiés grâce à des recherches électroniques dans Medline, Cinahl, Embase, Amed, Scisearch et le registre Cochrane sur les troubles musculo-squelettiques. La liste de références des études et revues identifiées a été examinée en vue d'obtenir des références supplémentaires. Date de dernière recherche : décembre 2002.

Critères de sélection: 

Les études contrôlées (randomisées et non randomisées) et autres que contrôlées (OD) portant sur l'ergothérapie chez les patients atteints de PR ont été éligibles pour l'inclusion.

Recueil et analyse des données: 

La qualité méthodologique des essais inclus a été évaluée indépendamment par deux relecteurs. Les divergences ont été résolues par discussion. Une liste proposée par Van Tulder et al. () a été utilisée pour évaluer la qualité méthodologique. Pour les mesures des résultats, les différences moyennes standardisées ont été calculées. Les résultats ont été analysés selon une synthèse des meilleures preuves à partir du type de planification, de la qualité méthodologique et des résultats significatifs et/ou des mesures de processus.

Résultats principaux: 

Sur 58 études sur l'ergothérapie identifiées, 38 ont satisfait à tous les critères d'inclusion. Six études contrôlées présentaient une qualité méthodologique élevée. Attendu les contraintes méthodologiques des études non contrôlées, neuf de ces études ont été considérées de qualité méthodologique suffisante. Les résultats de la synthèse des meilleures preuves ont montré que « l'instruction sur la protection des articulations » est efficace (bénéfice absolu de 17,5 à 22,5, bénéfice relatif de 100%) et que les preuves sont limitées quant à l'ergothérapie intégrale en termes d'amélioration de la capacité fonctionnelle (bénéfice absolu de 8,7, bénéfice relatif de 20%). Certaines preuves laissent penser que la « fourniture d'attelles » réduit la douleur (bénéfice absolu de 1,0, bénéfice relatif de 19%).

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.