Mesures de résultats et outils d'évaluation des besoins dans la schizophrénie et les troubles de même nature

On pense que l'utilisation systématique de mesures de résultats telles que des échelles d'évaluation de l'état mental améliore la prise de décision et les soins des patients atteints de schizophrénie. Cette revue n'a cependant identifié aucun essai contrôlé randomisé examinant cette stratégie.

Conclusions des auteurs: 

L'utilisation systématique de mesures de résultats et d'outil d'évaluation des besoins n'est, à ce jour, justifiée par aucune preuve de haute qualité en termes d'efficacité clinique et de coût efficacité. Les cliniciens, les patients et les décideurs politiques devraient probablement disposer de preuves randomisées avant d'adopter cette stratégie dans la pratique de routine.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

On observe une tendance récente à encourager une mesure systématique des résultats et une évaluation des besoins en tant qu'aide à la prise de décision dans la pratique clinique et les soins des patients. Des instruments standardisés ont été développés afin de mesurer les symptômes cliniques de troubles tels que la schizophrénie, la qualité de vie générale liée à la santé et les besoins des patients. Ces mesures peuvent être utiles pour identifier des problèmes psychosociaux et surveiller l'évolution de la maladie dans le temps, en termes de gravité et de déficits associés dans la qualité de vie liée à la santé. Elles peuvent également être utilisées pour aider les cliniciens à prendre des décisions en matière de traitement et à évaluer leur impact thérapeutique. Cette approche est cependant associée à des coûts, et les bénéfices réels de l'adoption systématique de mesures des résultats et d'une évaluation des besoins dans les soins quotidiens des patients atteints de schizophrénie reste incertains.

Objectifs: 

Établir l'efficacité de l'utilisation systématique de mesures de résultats, d'outils d'évaluation des besoins et des informations ainsi obtenues pour améliorer la prise en charge et les résultats des patients atteints de schizophrénie et de troubles de même nature.

La stratégie de recherche documentaire: 

Les évaluateurs ont effectué des recherches électroniques dans British Nursing Index (1994 à septembre 1999), la Bibliothèque Cochrane (numéro 2, 2002), le registre des essais du groupe Cochrane sur la schizophrénie (2002), EMBASE (1980-2002), MEDLINE (1966-2002) et PsycLIT (1887-2002), ainsi que des recherches manuelles dans des revues importantes. Les références bibliographiques de toutes les études identifiées ont été consultées afin d'identifier d'autres essais, et les évaluateurs ont contacté les auteurs des essais.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés comparant les informations issues des mesures de résultats et de l'évaluation des besoins de routine standardisées par rapport aux soins de routine chez les patients schizophrènes.

Recueil et analyse des données: 

Les évaluateurs ont évalué les données de manière indépendante. Les études qui randomisaient des cliniciens ou des équipes cliniques (plutôt que des patients individuels) ont été considérées comme les plus solides. Néanmoins, seules les études qui tenaient compte des effets de groupe potentiels ont été retenues. Lorsque cela était possible et approprié, les risques relatifs (RR) et leurs intervalles de confiance (IC) à 95 % ont été calculés. Les différences moyennes pondérées (DMP) ont été calculées pour les données continues. L'hétérogénéité des données a été examinée.

Résultats principaux: 

Aucune donnée randomisée n'a été identifiée pour les objectifs spécifiés. Un essai non publié et un essai en cours ont été identifiés.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.