Une seule injection quotidienne comparée à deux injections quotidiennes d'héparine de bas poids moléculaire dans le traitement initial de caillots de sang dans les veines

Des caillots de sang dans les veines (thromboembolie veineuse ou TEV) peuvent se développer spontanément ou après une chirurgie ou un alitement. La thromboembolie veineuse peut être mortelle si les caillots se déplacent jusque dans les poumons. Les médicaments anticoagulants comme l'héparine sont utilisés pour dissoudre les caillots. L'héparine de bas poids moléculaire (HBPM) peut être administrée par injection, ce qui permet aux patients de quitter l'hôpital. Le traitement habituel est deux injections par jour, mais une seule injection serait plus pratique. Cette revue inclut cinq études totalisant 1 508 participants. Les données combinées ne montrent aucune différence statistiquement significative en termes de récidive de TEV entre les régimes de traitement une fois par jour et deux fois par jour. Une comparaison des événements hémorragiques majeurs, des améliorations dans la taille du caillot de sang et des décès n'a également montré aucune différence statistiquement significative entre les deux traitements. Aucune des cinq études incluses n'a rapporté d'information sur le syndrome post-thrombotique (gonflement persistant de la jambe touchée, douleurs et changements cutanés). Ainsi, une seule injection quotidienne d'HBPM est tout aussi efficace et sûre que deux injections quotidiennes.

Conclusions des auteurs: 

Une seule injection quotidienne d'HBPM est tout aussi efficace et sûre que deux injections quotidiennes.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Dans le traitement initial de la thromboembolie veineuse (TEV), l'héparine de bas poids moléculaire (HBPM) est administrée une ou deux fois par jour. Un schéma thérapeutique basé sur une seule injection est plus pratique pour le patient et peut optimiser le traitement à domicile. Toutefois, on ne sait pas si un schéma thérapeutique basé sur une seule injection quotidienne est aussi sûr et efficace qu'un schéma thérapeutique basé sur deux injections par jour. Ceci est la seconde mise à jour de la revue publiée initialement en 2003.

Objectifs: 

Comparer l'efficacité et l'innocuité d'une seule administration quotidienne d'HBPM par rapport à deux administrations quotidiennes d'HBPM.

La stratégie de recherche documentaire: 

Pour cette mise à jour, le coordinateur des recherches d'essais du groupe Cochrane sur les maladies vasculaires périphériques a effectué des recherches dans le registre spécialisé (dernières recherches en mai 2013) et CENTRAL (2013, numéro 4).

Critères de sélection: 

Essais cliniques randomisés dans lesquels l'HBPM administrée une fois par jour est comparée à l'HBPM administrée deux fois par jour pour le traitement initial d'une TEV.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont évalué les essais pour l'inclusion et extrait les données indépendamment.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus cinq études totalisant 1 508 participants. Les données combinées ne montrent aucune différence statistiquement significative en termes de récidive de TEV entre les deux schémas thérapeutiques (RC 0,82 ; IC de 0,49 à 1,39 ; P = 0,47). De même, une comparaison des événements hémorragiques majeurs (RC 0,77 ; IC de 0,40 à 1,45 ; P = 0,41), des améliorations dans la taille du thrombus (RC 1,41 ; IC de 0,66 à 3,01 ; P = 0,38) et de la mortalité (RC 1,14 ; IC de 0,62 à 2,08; P = 0,68) n'a montré aucune différence statistiquement significative entre les deux schémas thérapeutiques. Aucune des cinq études incluses ne rapportait des données sur le syndrome post-thrombotique.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.