Les compressions élastiques (bas) pour prévenir la réapparition des ulcères veineux des jambes

Les ulcères veineux des jambes (lésions ouvertes sur la jambe) peuvent être provoqués par une obstruction ou une perforation des veines des jambes. La compression, au moyen de bandages ou de compressions élastiques (bas), peut aider à guérir la plupart de ces ulcères et est également couramment utilisée après la guérison afin de prévenir la réapparition des ulcères. Un essai à petite échelle confirme que la compression réduit la récurrence des ulcères comparé à l'absence de compression. Il existe des preuves indiquant que les personnes portant des compressions élastiques fortes par rapport à modérées sont moins susceptibles d'avoir un nouvel ulcère. On ignore si les compressions élastiques modérées sont mieux tolérées que les compressions élastiques fortes. Il existe donc des preuves indiquant que les compressions élastiques pourraient prévenir les ulcères, mais il ne s'agit pas de preuves solides.

Conclusions des auteurs: 

Un essai fournit des preuves indiquant que les compressions élastiques réduisent les taux de nouvelle ulcération des ulcères veineux comparativement à l'absence de compression. Les résultats d'un essai suggèrent que la récurrence est plus faible avec les compressions élastiques fortes qu'avec les compressions élastiques moyennes à trois ans, tandis qu'un autre essai n'a découvert aucune différence à 5 ans. Les taux d'intolérance des compressions élastiques par les patients étaient élevés. Les preuves sont insuffisantes pour faciliter le choix parmi les différents types, les différentes marques ou les différentes longueurs des compressions élastiques.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Jusqu'à 1 % des adultes auront un ulcère à la jambe à un moment donné. La majorité des ulcères des jambes sont d'origine veineuse et sont provoqués par une forte pression dans les veines en raison d'une obstruction ou d'une faiblesse des valves dans les veines de la jambe. La prévention et le traitement des ulcères veineux ont pour objectif de réduire la pression, soit en retirant/réparant les veines ou en appliquant des bandages/bas de contention pour réduire la pression dans les veines.

La majorité des ulcères veineux guérissent avec des bandages de compression, cependant les ulcères réapparaissent fréquemment. Les directives cliniques recommandent donc que les personnes continuent à porter une compression, généralement sous la forme de compressions élastiques (collants, bas, chaussettes) après la guérison de leurs ulcères pour éviter qu'ils ne réapparaissent.

Objectifs: 

Évaluer les effets de la compression (chaussettes, bas, collants, bandages) pour prévenir la récurrence des ulcères veineux. Si la compression prévient l'ulcération comparativement à l'absence de compression, déterminer alors s'il existe des preuves permettant de recommander des niveaux particuliers de compression (forte, moyenne ou faible, par exemple), des types de compression ou des marques d'articles de compression pour prévenir la récurrence des ulcères après la guérison.

La stratégie de recherche documentaire: 

Pour cette seconde mise à jour, nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions (4 septembre 2014), qui contient les résultats de recherches régulières dans MEDLINE, EMBASE et CINAHL ; et le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (Bibliothèque Cochrane 2014, numéro 8).

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés (ECR) évaluant les bandages de compression ou les compressions élastiques pour prévenir la récurrence des ulcères veineux

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de revue ont entrepris l'extraction des données et l'évaluation du risque de biais de manière indépendante.

Résultats principaux: 

Quatre essais (979 participants) étaient éligibles à l'inclusion dans cette revue. Un essai portant sur des patients dont les ulcères veineux avaient été récemment guéris (n = 153) comparait les taux de récurrence avec et sans compression et a découvert que la compression réduisait significativement la récurrence des ulcères à six mois (risque relatif (RR) 0,46, IC à 95 % de 0,27 à 0,76).

Deux essais comparaient les compressions élastiques fortes (équivalant à la classe 3 au Royaume-Uni) à des compressions élastiques modérées (équivalant à la classe 2 au Royaume-Uni). La première étude (n=300) n'a découvert aucune réduction significative de la récurrence lors d'un suivi de cinq ans avec les compressions élastiques fortes comparé aux compressions élastiques modérées (RR 0,82, IC à 95 % de 0,61 à 1,12). La deuxième étude (n = 338) évaluait la récurrence lors d'un suivi de trois ans et a découvert que les compressions élastiques fortes réduisaient la récurrence comparé à la compression modérée (RR 0,57, IC à 95 % de 0,39 à 0,81). Une hétérogénéité statistiquement significative a empêché la méta-analyse des résultats de ces études. Les taux d'observance déclarée par les patients ont été indiqués dans les deux essais ; l'observance a été significativement supérieure avec les compressions élastiques moyennes par rapport aux compressions élastiques fortes dans un essai et aucune différence significative n'a été observée dans le deuxième essai.

Un quatrième essai (166 patients) n'a découvert aucune différence statistiquement significative concernant la récurrence entre deux types de compressions élastiques moyennes (classe 2 au Royaume-Uni) (Medi versus Scholl : RR 0,74 ; IC à 95 % de 0,45 à 1,2).

Il n'a été identifié aucun essai portant sur des bandages de compression pour prévenir la récurrence des ulcères.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.