Interventions visant à promouvoir l'acquisition et l'utilisation d'un détecteur de fumée

Chaque année, de nombreuses personnes sont tuées ou blessées dans des incendies domestiques. Les incendies détectés par des détecteurs de fumée sont associés à des taux de mortalité inférieurs. Cette revue a observé que les programmes visant à promouvoir les détecteurs de fumée entraînaient une augmentation modeste (ou inexistante) de l'acquisition et de l'utilisation de détecteurs, et n'avaient pas fait la preuve de leur effet bénéfique sur la prévention des incendies ou des blessures liées à un incendie. Les conseils fournis par des travailleurs de la santé dans le cadre des soins de santé infantiles pourraient entraîner une augmentation de l'acquisition et de l'utilisation domestique de détecteurs de fumée, mais les effets sur les blessures n'étaient pas été examinés. Peu de preuves étayent l'efficacité des campagnes médiatiques à l'échelle de la communauté, des programmes éducatifs ou des programmes de distribution gratuite de détecteurs de fumée pour promouvoir l'utilisation de détecteurs ou réduire les blessures liées à un incendie. Des recherches supplémentaires sont nécessaires afin d'examiner les programmes d'installation de détecteurs de fumée à l'échelle communautaire.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue a observé que les programmes visant à promouvoir les détecteurs de fumée ne présentaient qu'un effet très modeste sur l'acquisition et l'utilisation d'un détecteur, et n'avaient pas fait la preuve de leur efficacité pour prévenir les incendies ou les blessures liées à un incendie. Les conseils fournis dans le cadre des soins de santé infantiles ont un effet légèrement supérieur sur l'acquisition et l'utilisation de détecteurs de fumée, mais leurs effets sur les blessures n'ont pas été évalués. Les programmes de distribution gratuite de détecteurs de fumée à l'échelle communautaire n'ont pas fait la preuve de leur efficacité pour augmenter la prévalence des détecteurs de fumée ou réduire les incendies ou les blessures liées à un incendie. Les programmes de formation à l'échelle communautaire n'ont pas fait la preuve de leur efficacité pour réduire les brûlures ou les blessures liées à un incendie. Les programmes d'installation de détecteurs de fumée à l'échelle communautaire pourraient accroître la prévalence des détecteurs en état de marche et réduire les blessures liées à un incendie, mais ces résultats doivent être confirmés et le rapport coût-efficacité de ces programmes reste à évaluer. Les initiatives de promotion des détecteurs de fumée par le biais de programmes d'installation devraient être évaluées dans le cadre d'essais contrôlés randomisés correctement planifiés et mesurant les résultats des blessures et le rapport coût-efficacité.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Partout dans le monde, les brûlures et l'inhalation de fumée liées à un incendie étaient responsables de 238 000 décès en l'an 2000, ce qui représente 3,9 décès pour 100 000 personnes, et affectaient particulièrement les enfants et les personnes âgées de moins de 44 ans. La possession d'un détecteur de fumée a été associée à une réduction du risque de décès associé à un incendie domestique.

Objectifs: 

Nous avons examiné les interventions visant à promouvoir les détecteurs de fumée à usage domestique afin d'évaluer leurs effets sur l'acquisition et l'utilisation de détecteurs de fumée, ainsi que sur l'incidence des incendies, des brûlures et des autres blessures liées à un incendie.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les blessures, CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, PsycINFO, CINAHL, ERIC, Dissertation Abstracts, IBSS, ISTP, FIREDOC, LRC, les actes de congrès, les études de cas publiées et les références bibliographiques, et avons contacté des organisations et investigateurs concernés afin d'identifier d'autres essais. La plupart des recherches ont été mises à jour pour la dernière fois en septembre 2007.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés ou non randomisés achevés ou publiés après 1969 et évaluant les interventions visant à promouvoir les détecteurs de fumée à usage domestique.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont extrait les données et évalué la qualité des essais de manière indépendante. Nous avons effectué une méta-analyse des essais contrôlés randomisés afin de combiner les rapports des cotes des groupes expérimentaux et témoins à l'aide d'un modèle à effets aléatoires. Le test du chi-2 pour l'évaluation de l'hétérogénéité utilisait un niveau de signifiance de 10 %. Les résultats des essais non randomisés sont décrits de manière narrative.

Résultats principaux: 

Nous avons identifié 26 essais achevés, dont 17 étaient randomisés. Dans l'ensemble, les interventions utilisant des conseils et une formation, avec ou sans distribution de détecteurs de fumée gratuits ou à prix réduit, entraînaient une augmentation modeste de la probabilité de posséder un détecteur (rapport des cotes = 1,21 ; IC à 95 %, entre 0,89 et 1,64) et de posséder un détecteur installé et en état de marche (rapport des cotes = 1,33 ; IC à 95% entre 0,98 et 1,80). La distribution de détecteurs gratuits ou à prix réduit en plus de la formation n'avait aucun impact sur les résultats des programmes. Ces résultats étaient cependant sensibles à la qualité des essais. Les conseils fournis dans le cadre de soins primaires infantiles étaient associés à des effets légèrement supérieurs en termes de possession d'un détecteur (rapport des cotes = 1,96) ; IC à 95 %, entre 1,03 et 3,72) et d'utilisation du détecteur (rapport des cotes = 1,46 ; IC à 95 %, entre 1,15 et 1,85), et ces résultats étaient généralement confirmés par des essais non randomisés évaluant des interventions similaires. Les critères de jugement des blessures n'étaient documentés que dans un seul essai contrôlé randomisé, qui rapportait qu'un programme de distribution gratuite de détecteurs de fumée n'avait aucun effet sur le nombre total de blessures (rapport des taux de 1,3 ; IC à 95 %, entre 0,9 et 1,9) ou sur les hospitalisations et les décès (rapport des taux de 1,3 ; IC à 95 %, entre 0,7 et 2,3), ce qui contredit la réduction substantielle des blessures graves rapportée dans un essai non randomisé qui évaluait un programme de distribution gratuite similaire. Aucun essai ne rapportait d'effet bénéfique sur les incendies. Les campagnes médiatiques et la formation à l'échelle de la communauté s'avéraient peu efficaces dans plusieurs essais non randomisés. Deux essais, dont l'un était randomisé, montraient que les programmes d'installation de détecteurs de fumée augmentaient la probabilité de posséder un détecteur de fumée en état de marche, et l'essai non randomisé rapportait une réduction des blessures liées à un incendie.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.