L'utilisation de suppléments riches en Oméga 3 chez les patients atteints de mucoviscidose

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Les cycles d'infection et d'inflammation semblent aggraver la fonction pulmonaire chez les patients atteints de mucoviscidose. Des études suggèrent que les acides gras Oméga 3, tels que ceux provenant des huiles de poisson, pourraient être des anti-inflammatoires et pourraient être bénéfiques à de nombreuses maladies inflammatoires chroniques, notamment la mucoviscidose. Cette revue comprend quatre études de petite taille, avec un total de 91 participants qui ont comparé les suppléments riches en Oméga 3 à un placebo. Le risque de biais pour les résultats de ces études était incertain. Une étude à court terme a rapporté que la fonction pulmonaire et l'état clinique s’amélioraient lors d’une prise de suppléments riches en Oméga 3. Les patients produisaient également moins de glaires lors d’une prise de suppléments riches en Oméga 3. Deux études plus larges rapportaient une augmentation significative en acide gras essentiels des membranes cellulaires de globules blancs et des phospholipides sériques chez les patients prenant des suppléments riches en Oméga 3. Peu d'effets indésirables étaient rapportés dans les études. Nous avons conclu qu’une prise régulière de suppléments riches en Oméga 3 pourrait être bénéfique chez les patients atteints de mucoviscidose et avec peu d'effets indésirables. Cependant, les preuves, issues des quatre petites études incluses dans cette revue, sont insuffisantes pour pouvoir apporter des conclusions définitives ou recommander l'utilisation systématique de ces suppléments chez les patients atteints de mucoviscidose. Des essais plus larges et sur une plus longue durée sont nécessaires pour évaluer les effets bénéfiques cliniques de la supplémentation en Oméga 3 et déterminer la posologie appropriée.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue a découvert que la prise régulière de suppléments riches en Oméga 3 pourrait apporter certains bénéfices chez les patients atteints de mucoviscidose avec relativement peu d'effets indésirables, bien que les preuves soient insuffisantes pour apporter des conclusions définitives ou recommander l'utilisation systématique de ces suppléments chez les patients atteints de mucoviscidose. Cette revue a mis en évidence le manque de données pour de nombreux critères de jugement importants chez les patients atteints de mucoviscidose ou pour prendre des décisions sur le traitement à suivre lors de mucoviscidose. Une étude à grande échelle, à long terme, multicentrique et randomisée est nécessaire afin de déterminer l'effet thérapeutique significatif et d’évaluer l'impact de la gravité de la maladie, le dosage et la durée du traitement. Des chercheurs devraient évaluer la nécessité d'enzymes pancréatiques supplémentaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les études suggèrent qu'un régime riche en acides gras essentiels Oméga 3 pourrait avoir des effets anti-inflammatoires bénéfiques pour les affections chroniques telles que la mucoviscidose.

Objectifs: 

Déterminer s’il existe des preuves que la supplémentation en acides gras polyinsaturés Oméga 3 réduit la morbidité et la mortalité et identifier tous les effets indésirables associés à la supplémentation.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre d’essais du groupe Cochrane sur la mucoviscidose et les maladies génétiques comprenant des références identifiées lors de recherches exhaustives dans des bases de données électroniques. Nous avons également recherché manuellement des revues appropriées et des résumés d'actes de conférence. Les auteurs et les personnes pertinents pour le sujet de cette revue ont été contactés.

Date de la dernière recherche : 8 juillet 2013.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés chez les patients atteints de mucoviscidose comparant la supplémentation en acides gras Oméga 3 à un placebo.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont indépendamment sélectionné les études à inclure, extrait les données et évalué le risque de biais des études.

Résultats principaux: 

Les recherches ont identifié 14 études; quatre études portant sur 91 participants ont été inclues. Deux études ont été considérées comme présentant un faible risque de biais sur la base d'une randomisation adéquate, mais les deux autres études présentaient des risques de biais incertains. Trois des études ont convenablement évalué des patients en aveugle. Cependant, dans toutes les études, le risque de biais était incertain en ce qui concerne l'assignation secrète et le compte-rendu sélectif.

Deux études comparaient des acides gras Oméga 3 à l'huile d'olive pendant six semaines. Une étude comparait des compléments alimentaires liquides avec ou sans acides gras Oméga 3 pendant six mois. Une étude comparait des acides gras Oméga 3 et des acides gras Oméga 6 à un groupe témoin (sous gélules avec des mélanges d’acides gras) pendant trois mois. Seule une étude à court terme (19 participants) comparant des Oméga 3 à un placebo a rapporté des améliorations significatives de la fonction pulmonaire et du score Shwachman et une réduction du volume d'expectorations dans le groupe Oméga 3. Une autre étude (43 participants) montrait une augmentation significative dans le sérum phospholipide d’acide gras essentiel et une baisse significative du rapport des acides gras Oméga 3 et 6 à la suite d’une supplémentation en acides gras Oméga 3 par rapport au groupe témoin. L'étude à plus long terme (17 participants) montrait une augmentation significative des acides gras essentiels contenus dans les membranes neutrophiles et une baisse significative du rapport du leucotriène B4 au leucotriène B5 chez les participants prenant des suppléments riches en Oméga 3 par rapport à un placebo.

Notes de traduction: 
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.