Les héparines de bas poids moléculaire réduisent le nombre de crises cardiaques et entraînent moins de complications après un syndrome coronarien aigu que l'héparine non fractionnée.

Les caillots sanguins dans les artères menant au cœur peuvent entraîner un syndrome coronarien aigu : une angine instable (sensation d'oppression dans la poitrine) ou un type de crise cardiaque. Les médicaments qui dissolvent les caillots (tels que l'aspirine) ou rendent le sang moins épais (tels que l'héparine) peuvent résoudre le problème. L'héparine non fractionnée (HNF) rend le sang moins épais mais peut entraîner un effet indésirable rare mais grave. L'héparine de bas poids moléculaire (HBPM) est un nouveau type d'héparine. La revue des essais a constaté que l'HNF et l'HBPM étaient aussi efficaces l'une que l'autre pour prévenir les décès, mais que l'HBPM prévenait davantage de crises cardiaques et entraînait moins de complications.

Conclusions des auteurs: 

L'HBPM et l'HNF étaient associées à un risque similaire de mortalité, d'angine récurrente et d'hémorragie majeure ou mineure, mais l'HBPM présentait un risque inférieur d'IM, de revascularisation et de thrombocytopénie. De nouveaux essais avec un suivi plus long sont nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les syndromes coronariens aigus (SCA) constituent une cause importante de morbidité et de mortalité. Malgré des preuves limitées de l'efficacité de l'héparine non fractionnée (HNF) dans les syndromes coronariens aigus, son utilisation est acceptée dans l'angine instable et l'infarctus du myocarde (IM) sans élévation du segment ST. Des preuves suggèrent cependant que les héparines de bas poids moléculaire (HBPM) sont plus sûres et efficaces que l'HNF dans le traitement et la prévention d'autres troubles thrombotiques.

Objectifs: 

Évaluer les effets de l'HBPM par rapport à l'HNF dans les syndromes coronariens aigus.

Stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre Cochrane des essais contrôlés (Bibliothèque Cochrane, numéro 4, 2000), MEDLINE (janvier 1966 à décembre 2000), EMBASE (1980 à décembre 2000) et CINAHL (1982 à décembre 2000), ainsi que les références bibliographiques des articles. Les auteurs de toutes les études incluses et des représentants de l'industrie pharmaceutique ont été contactés afin d'identifier des études non publiées remplissant les critères d'inclusion.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés comparant de l'HBPM sous-cutanée à de l'HNF intraveineuse chez des patients atteints de syndromes coronariens aigus (angine instable ou IM sans élévation du segment ST).

Recueil et analyse des données: 

Deux évaluateurs ont évalué la qualité des études de manière indépendante. Les données ont été extraites par deux évaluateurs de manière indépendante. Les auteurs des études ont été contactés afin de vérifier les données et d'obtenir des informations manquantes.

Résultats principaux: 

Nous avons identifié 27 études potentiellement pertinentes et 7 études (11 092 participants) ont été incluses dans cette revue.
Nous n'avons identifié aucune différence entre les groupes traités à l'HBPM et à l'HNF en termes de mortalité globale (RR = 1,0 ; IC à 95 % : 0,69, 1,44).
Certains résultats combinés montraient des signes d'hétérogénéité, peu de résultats combinés étaient statistiquement hétérogènes et la plupart étaient homogènes.
L'HBPM réduisait l'incidence de l'IM (RR = 0,83 ; IC à 95 % : 0,70 à 0,99) et le recours à des procédures de revascularisation (RR = 0,88 ; IC à 95 % : 0,82, 0,95). Nous n'avons identifié aucune différence en termes d'incidence de l'angine récurrente (RR = 0,83 ; IC à 95 % : 0,68 à 1,02), d'hémorragies majeures (RR = 1,00 ; IC à 95 % : 0,80 à 1,24) ou d'hémorragies mineures (RR = 1,40 ; IC à 95 % : 0,66, 2,90). Une réduction de l'incidence de la thrombocytopénie (RR = 0,64 ; IC à 95 % : 0,44 à 0,94) était observée chez les patients traités à l'HBPM. Sur la base de ces résultats, 125 patients devaient être traités à l'HBPM pour prévenir un IM supplémentaire, et 50 patients devaient être traités pour prévenir une procédure de revascularisation. Les données étaient insuffisantes pour comparer différents types d'HBPM.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.