Interventions dans la prise en charge des lipides dans le sérum pour prévenir la récurrence d'accident vasculaire cérébral (AVC)

Des preuves indiquent qu'il existe une réduction des événements vasculaires graves après un traitement à base de statines chez les patients ayant des antécédents AVC ischémique ou d'accident ischémique transitoire (AIT). Des études ont montré que les interventions visant à réduire les niveaux de cholestérol total dans le sérum ou les niveaux de cholestérol de lipoprotéines basse densité réduisent les maladies coronariennes et les AVC chez les patients ayant des antécédents de maladies coronariennes. Cependant, pour les patients victimes d'AVC, le rapport entre le niveau de cholestérol dans le sérum et des sous-fractions du cholestérol et le risque de refaire un AVC ou d'être victime d'un accident cardiovasculaire n'a pas été clairement démontré. Cette revue, qui inclut huit études portant sur environ 10 000 participants, montre que le traitement par statines, mais sans autres hypolipidémiants, réduit le risque d'événement vasculaire majeur subséquent et met en évidence un bénéfice marginal sur la réduction des cas d'AVC, mais pas sur la mortalité toutes causes confondues, chez les patients ayant souffert d'une maladie cérébrovasculaire ischémique.

Conclusions des auteurs: 

Il existe des preuves indiquant que le traitement par statines chez les patients ayant des antécédents d'AVC ischémique ou d'AIT réduit significativement les événements coronaires graves subséquents, mais ne réduit que marginalement le risque de récurrence d'AVC. Il n'a pas été clairement démontré que les statines ont un effet bénéfique sur les personnes ayant déjà fait un AVC hémorragique et si les statines devraient être initiées immédiatement après un AVC ou plus tard. Par conséquent et vu les preuves du bénéfice du traitement par statines chez les personnes ayant des antécédents de maladies coronariennes, les patients victimes d'un AVC ischémique ou d'un AIT, avec ou sans antécédent de maladie coronarienne avéré, devraient recevoir des statines.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Des études indiquent que les interventions qui font baisser les niveaux de cholestérol total et de lipoprotéines basse densité réduisent les cas de maladies coronariennes et d'AVC chez les patients ayant des antécédents de maladie coronarienne. Cependant, il n'a pas été démontré avec certitude que le traitement visant à modifier les niveaux de cholestérol permet de prévenir la récurrence d'un AVC ou d'un accident cardiovasculaire subséquent ; il n'a pas non plus été démontré si des différences en termes de résultats existent entre les classes de traitements hypolipidémiants. Cette revue est une mise à jour d'une revue Cochrane publiée pour la première fois en 2002.

Objectifs: 

Étudier l'effet de la modification pharmacologique des lipides dans le sérum pour prévenir la récurrence subséquente de maladies cardiovasculaires et d'AVC chez des patients ayant des antécédents d'AVC.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre du groupe Cochrane sur les accidents vasculaires cérébraux (dernière recherche en décembre 2008), le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library numéro 3, 2008), MEDLINE (de 1966 à décembre 2008) et EMBASE (de 1980 à décembre 2008). Nous avons contacté des entreprises pharmaceutiques connues pour produire un agent hypolipidémiant afin d'obtenir des informations sur des publications pertinentes ou des travaux non publiés.

Critères de sélection: 

Essais randomisés non biaisés réalisés auprès de participants âgés de 18 ans et plus ayant des antécédents d'AVC ou d'accident ischémique transitoire (AIT).

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont sélectionné des essais, évalué la qualité et extrait les données de manière indépendante.

Résultats principaux: 

Huit études portant sur environ 10 000 participants ont été incluses. Les interventions actives concernaient de la pravastatine, de l'atorvastatine, de la simvastatine, du clofibrate et des oestrogènes conjugués. Une analyse à effets fixes n'a mis en évidence aucun effet général sur la récurrence d'AVC, mais le traitement par statines seul a entraîné un bénéfice marginal termes de réduction des événements cérébrovasculaires subséquents chez les patients ayant des antécédents d'AVC ou d'AIT (rapport des cotes (RC) 0,88, intervalle de confiance (IC) à 95 % de 0,77 à 1,00). Il n'a pas été démontré que cette intervention réduit la mortalité toutes causes confondues ou la mort subite (RC 1,00, IC à 95 % de 0,83 à 1,20). Trois essais sur des statines ont montré une réduction des événements vasculaires graves subséquents (RC 0,74, IC à 95 % de 0,67 à 0,82).

Notes de traduction: 

Translated by: French Cochrane Centre

Translation supported by: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.