Bêta-bloquants à action centrale versus placebo dans l'akathisie aiguë induite par les neuroleptiques

L'akathisie est reconnue comme l'un des effets indésirables précoces les plus courants et les plus éprouvants des médicaments neuroleptiques. Ce trouble du mouvement se caractérise par une sensation subjective d'agitation intérieure, de mal-être mental ou de dysphorie qui peut être intense.

Cette revue souligne l'insuffisance des preuves disponibles concernant l'utilisation de bêta-bloquants à action centrale dans l'akathisie aiguë induite par les neuroleptiques.

Conclusions des auteurs: 

Les données sont insuffisantes pour recommander les bêta-bloquants dans l'akathisie. Ces médicaments sont expérimentaux dans ce contexte, et cette revue souligne la nécessité de mettre en œuvre d'autres études d'évaluation.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'akathisie induite par les neuroleptiques est un effet indésirable précoce, fréquent et éprouvant des médicaments neuroleptiques. Elle a été associée à une mauvaise observance du traitement et à un risque accru de rechute.

Objectifs: 

Déterminer les effets des bêta-bloquants à action centrale par rapport à un placebo chez les patients atteints d'akathisie aiguë induite par les neuroleptiques.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons mis à jour les précédentes recherches dans le registre du groupe Cochrane sur la schizophrénie (mai 1999), Biological Abstracts (janvier 1982-mars 1999), la Bibliothèque Cochrane (numéro 3, 1999), EMBASE (janvier 1980-mars 1999), LILACS (janvier 1982-mars 1999), MEDLINE (janvier 1964-mars 1999), PsycLIT (janvier 1974-mars 1999), et SCISEARCH en consultant le registre du groupe Cochrane sur la schizophrénie (novembre 2003). Nous avons recherché d'autres références bibliographiques dans les essais publiés et auprès de leurs auteurs.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus tous les essais cliniques comparatifs randomisés portant sur des bêta-bloquants à action centrale par rapport à un placebo chez des patients atteints d'akathisie aiguë induite par les neuroleptiques.

Recueil et analyse des données: 

Nous avons sélectionné les études, effectué une évaluation critique, extrait les données et procédé à l'analyse en intention de traiter de manière indépendante. Lorsque cela était possible et approprié, nous avons calculé les risques relatifs (RR) et leurs intervalles de confiance (IC) à 95 % ainsi que le nombre de sujets à traiter (NST). Pour les données continues, nous avons calculé les différences moyennes pondérées (DMP).

Résultats principaux: 

Nous avons identifié trois essais contrôlés randomisés (n total = 51, durée maximum de 72 heures). Nous n'avons pu tirer aucune conclusion définitive de ce petit ensemble de données. Dans les deux études de 48 heures, aucun patient ne présentait de rémission totale de l'akathisie et un seul participant de chaque groupe présentait une rémission de 50 % (n = 11, 1 ECR, RR de 1,04, IC entre 0,59 et 1,83). Un essai indiquait qu'aucun effet indésirable ne s'était produit dans aucun des deux groupes (n = 20, 1 ECR, RR non estimable). L'étude de 72 heures ne rapportait pas de différence statistique entre le bêta-bloquant à action centrale (ICI 118, 551) et le placebo pour le critère de jugement absence d'amélioration/aggravation (n = 10, RR de 0,22, IC entre 0,0 et 1,5).

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.