La rémacémide pour l'épilepsie localisée résistante aux médicaments

La rémacémide n'a qu'un effet modeste en tant que traitement adjuvant pour l'épilepsie (partielle) localisée, résistante aux médicaments.

L'épilepsie est un trouble qui se caractérise par des convulsions récurrentes causées par des décharges électriques anormales dans le cerveau. La majorité des crises d'épilepsie peuvent être contrôlées par la prise d'un seul médicament antiépileptique, mais parfois elles sont résistantes à ces médicaments. La revue des essais a découvert que le nouveau médicament, la rémacémide, n'avait qu'un effet modeste sur les crises d'épilepsie et était plus susceptible d'être arrêtée que le placebo. Il est peu probable que la rémacémide soit développée davantage en tant que médicament antiépileptique.

Conclusions des auteurs: 

Étant donné l'effet modeste sur la fréquence des crises d'épilepsie et le taux d'abandon significatif, il est peu probable que la rémacémide soit développée davantage en tant que médicament antiépileptique.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Ceci est une version mise à jour de la revue Cochrane originale publiée dans le numéro 4 en 2002.

L'épilepsie est une maladie neurologique courante touchant 0,5 % à 1 % de la population. Près de 30 % des personnes souffrant d'épilepsie ont des crises qui sont réfractaires aux médicaments actuellement disponibles. Pour faire face à ce problème, de nouveaux médicaments potentiels sont en cours de développement. La rémacémide est l'un d'entre eux.

Objectifs: 

Évaluer les effets du traitement adjuvant avec rémacémide sur les crises d'épilepsie, les effets indésirables, la cognition et la qualité de vie pour les personnes atteintes d'épilepsie localisée résistante aux médicaments.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué une recherche dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur l'épilepsie (31 août 2011), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL, numéro 3 sur 4, The Cochrane Library 2011) et MEDLINE (1948 à la 3ème semaine d'août 2011). De plus, nous avons contacté AstraZeneca (fabricants de rémacémide) et des collègues dans le domaine afin de savoir s'ils avaient connaissance d'essais que nous avions manqués.

Critères de sélection: 

Les essais adjuvants, randomisés, contrôlés par placébo, portant sur des personnes de tous âges ayant des crises localisées, dans lesquels une méthode d'assignation secrète adéquate a été utilisée. Les études pouvaient être en aveugle ou ouvertes et être parallèles ou croisées. Elles devaient avoir une période de traitement minimale de huit semaines.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont sélectionné les essais à inclure et extrait des données de façon indépendante. Les désaccords ont été résolus par la discussion. Les critères de jugement étudiés comprenaient la réduction d'au moins 50 % de la fréquence des crises d'épilepsie, l'abandon du traitement, les effets indésirables, les effets sur la cognition et la qualité de vie. Les analyses principales ont été effectuées en intention de traiter. La relation dose-réponse a été évaluée au moyen de modèles de régression.

Résultats principaux: 

Deux essais en groupes parallèles, représentant 514 individus, ont été inclus. Des doses quotidiennes de 300 mg, 600 mg, 800 mg et 1 200 mg de rémacémide ont été testées. Le risque relatif (RR) global pour la rémacémide versus un placebo avec intervalle de confiance (IC) à 95 % pour une réduction d'au moins 50 % de la fréquence des crises était de 1,59 (IC à 95 % 0,91 à 2,79). En raison des différences des taux de réponse entre les essais, les modèles de régression n'ont pas permis d'obtenir des estimations fiables des réponses aux doses individuelles. Les modèles de régression ont toutefois suggéré un effet significatif pour la rémacémide de 800 mg à 1 200 mg par jour. La rémacémide était plus susceptible d'être arrêtée que le placebo, le RR pour l'abandon du traitement était de 1,90 (IC à 95 % 1,00 à 3,60). Le RR pour les étourdissements indique qu'ils sont significativement associés à la rémacémide 3,08 (IC à 99 % 1,37 à 6,95). Les effets sur la cognition et la qualité de vie n'ont pas été indiqués.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.