Pas de preuve de l'efficacité de la nicotine dans la maladie d'Alzheimer

La nicotine est associée à la récupération de la mémoire dans des modèles humains et animaux et certaines études observationnelles sont compatibles avec un effet protecteur de l'inhalation de nicotine contre la maladie d'Alzheimer. Actuellement, l'effet de l'utilisation du tabac est très controversé et les preuves ne sont pas concluantes. Cette revue n'a trouvé aucune évidence permettant de recommander la nicotine dans la maladie d'Alzheimer.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue ne peut fournir aucune preuve indiquant que la nicotine est ou n'est pas un traitement utile dans la maladie d'Alzheimer.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La nicotine est un anticholinergique qui possède également un effet présynaptique en libérant de l'acétylcholine. Il a été démontré qu'elle inverse les déficits de mémoire spatiale produits chez les rats par des lésions au niveau des noyaux septaux du cerveau. De plus, chez les singes âgés, l'administration de nicotine améliore la mémoire et la réactivité aux stimulus visuels. Des études observationnelles suggèrent que le fait de fumer aurait un effet protecteur contre la maladie d'Alzheimer, mais des études récentes remettent ces conclusions en question. Fumer est un facteur de risque d'AVC et donc, probablement, de démence vasculaire. La nicotine ayant des effets indésirables, il est important de réaliser une revue systématique pour évaluer son efficacité clinique et son innocuité pour les malades d'Alzheimer.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité et l'innocuité de la nicotine, administrée par quelque voie ou forme que ce soit, pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

La stratégie de recherche documentaire: 

Le 25 mars 2010, une recherche a été menée dans ALOIS, le registre spécialisé du groupe Cochrane sur la démence et les autres troubles cognitifs (CDCIG), Bibliothèque Cochrane, MEDLINE, EMBASE, PsycINFO, CINAHL, LILACS et d'autres sources.

La dernière recherche effectuée en mars 2010 a permis d'identifier quatre nouvelles études possibles ; aucune d'entre elles ne satisfaisait aux critères d'inclusion de la revue.

Critères de sélection: 

Tous les essais randomisés, en double aveugle et non biaisés dans lesquels un traitement à base de patchs de nicotine ou l'administration intraveineuse de nicotine, ou sous quelque autre voie ou forme, était administré pendant plus d'une journée et comparé avec un placebo chez les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

Recueil et analyse des données: 

Les résultats de l'essai identifié n'ont pas pu être inclus dans la revue.

Résultats principaux: 

L'étude incluse ne fournissait aucun résultat pertinent.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.