Éducation et soutien des patients pour stimuler l’observance d'une thérapie antirétrovirale hautement active du VIH / SIDA

Les personnes vivant avec le VIH / SIDA doivent s'astreindre à un niveau élevé d'observance pour tirer bénéfice de nombreux schémas thérapeutiques antirétroviraux. Cette revue a identifié 19 études, soit 2 159 participants au total, qui ont évalué une intervention destinée à améliorer l'observance. Dix de ces études ont mis en lumière un effet bénéfique de l'intervention. Nous avons constaté que les interventions ciblant les compétences pratiques de gestion des médicaments, celles administrées aux individus plutôt qu'à des groupes, et celles s'étalant sur au moins 12 semaines étaient associées à une meilleure observance de la thérapie antirétrovirale. Nous avons également constaté que les interventions ciblant des populations marginalisées telles que les femmes, les latinos ou les patients ayant des antécédents d'alcoolisme n'étaient pas parvenues à améliorer l'observance. Nous n'avons pas trouvé d'études ayant évalué la qualité de la relation patient-soignant ou le contexte clinique. La plupart des études présentaient plusieurs insuffisances méthodologiques.

Conclusions des auteurs: 

Nous avons trouvé des preuves étayant l'efficacité des interventions de soutien et d'éducation des patients destinées à améliorer l'observance d'un traitement antirétroviral. Les interventions ciblant les compétences pratiques de gestion des médicaments, celles administrées aux individus plutôt qu'à des groupes, et celles s'étalant sur au moins 12 semaines amélioraient l'observance. Les futurs essais sur l'observance devront être standardisés et bénéficier d'une plus grande rigueur méthodologique.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'observance des traitements prescrits est indispensable pour tirer un profit maximal de nombreux régimes de thérapie antirétrovirale hautement active (TAHA) pour personnes vivant avec le VIH / SIDA.

Objectifs: 

Procéder à une revue systématique de la recherche publiée sur l'efficacité d'interventions de soutien et d'éducation du patient destinées à améliorer l'observance de la TAHA.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué une recherche systématique dans des bases de données électroniques, de janvier 1996 à mai 2005.

Critères de sélection: 

Nous avons considéré l'inclusion de tout essai contrôlé randomisé portant sur l'efficacité d'interventions de soutien et d'éducation du patient destinées à améliorer l'observance de la TAHA. Seules ont été incluses les études ayant mesuré l'observance après un minimum de six semaines.

Recueil et analyse des données: 

La sélection des études, l'évaluation de la qualité et d'extraction des données ont été réalisées indépendamment par deux auteurs de la revue.

Résultats principaux: 

Dix-neuf études portant sur un total de 2 159 participants répondaient aux critères d'inclusion. Il n'était pas possible de procéder à une méta-analyse en raison de l'hétérogénéité des études pour ce qui concerne les populations, les interventions, les groupes de comparaison, les critères de jugement et la durée du suivi. Les effectifs variaient de 22 à 367. Les populations étudiées allaient d'une population séropositive générale à des études portant exclusivement sur les enfants, les femmes, les latinos, ou les adultes ayant des antécédents d'alcoolisme, et à des études se concentrant presque exclusivement sur les hommes. Les interventions étudiées comprenaient la thérapie cognitivo-comportementale, l'entretien motivationnel, les stratégies de gestion des médicaments et les interventions visant indirectement l'observance, tels que les programmes visant à réduire les comportements sexuels à risque. Dix études ont mis en lumière un effet bénéfique de l'intervention sur l'observance. Nous avons constaté que les interventions ciblant les compétences pratiques de gestion des médicaments, celles administrées aux individus plutôt qu'à des groupes, et celles s'étalant sur au moins 12 semaines amélioraient l'observance. Nous avons également constaté que les interventions ciblant des populations marginalisées telles que les femmes, les latinos ou les patients ayant des antécédents d'alcoolisme n'étaient pas parvenues à améliorer l'observance. Nous ne sommes pas parvenus à déterminer si les interventions d'observance efficaces étaient associées à une amélioration des résultats au niveau virologique ou immunologique. La plupart des études présentaient plusieurs faiblesses méthodologiques qui les exposaient à des biais potentiels.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.