Dépistage du cancer colorectal à l'aide du test Hemoccult de recherche de sang occulte dans les selles

Le dépistage régulier de la présence de sang dans les selles peut permettre de détecter le cancer colorectal de manière plus précoce et de réduire la mortalité chez les populations à risque, telles que les personnes âgées. Dans ces essais, le test de recherche de sang occulte dans les selles (test RSOS) était utilisé pour détecter le cancer colorectal (de l'intestin). Lorsque le test RSOS est positif, l'intestin est soigneusement examiné à l'aide d'autres tests diagnostiques (coloscopie, sigmoïdoscopie flexible, lavement baryté en double contraste), mais ces examens sont souvent désagréables et peuvent entraîner des événements indésirables graves. La présence de sang dans les selles pouvant être due à plusieurs raisons (sans rapport avec le cancer), ce test peut exposer les patients à un stress inutile et leur être préjudiciable. Cette revue a observé que le dépistage à l'aide du test RSOS était susceptible d'éviter environ 1 décès par cancer colorectal sur 6.

Conclusions des auteurs: 

Les effets bénéfiques du dépistage incluent une réduction modeste de la mortalité associée au cancer colorectal, une réduction potentielle de l'incidence du cancer grâce à la détection et à l'ablation des adénomes colorectaux, et, potentiellement, une chirurgie moins invasive permise par un traitement précoce des cancers colorectaux.
Les effets délétères du dépistage incluent les conséquences psychosociales d'un résultat faux positif, les complications potentiellement significatives liées à la coloscopie ou à un résultat faux négatif, la possibilité d'un surdiagnostic (entraînant un traitement ou des examens superflus) et les complications associées au traitement.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le cancer colorectal est une cause majeure de morbidité et de mortalité, en particulier dans les pays occidentaux. Ses coûts humains et financiers ont donné lieu à des recherches considérables visant à évaluer les tests de dépistage afin de détecter le cancer à un stade précoce et guérissable. Les tests qui ont été examinés pour le dépistage de la population incluent le test de recherche de sang occulte dans les selles (test RSOS), la sigmoïdoscopie flexible et la coloscopie. L'introduction de programmes de dépistage à l'échelle de la population pourrait permettre de réduire la mortalité associée au cancer colorectal (CCR).

Objectifs: 

Afin de déterminer si le dépistage du cancer colorectal à l'aide du test de recherche de sang occulte dans les selles (gaïac ou immunochimique) réduit la mortalité associée au cancer colorectal, et afin d’examiner les effets bénéfiques et délétères du dépistage,

La stratégie de recherche documentaire: 

les données publiées et non publiées utilisées dans cette revue ont été identifiées de la manière suivante :

en examinant les études incluses dans la précédente revue Cochrane ;
en consultant plusieurs bases de données électroniques (Bibliothèque Cochrane, Medline, Embase, CINAHL, PsychInfo, Amed, SIGLE, HMIC) ; et
en écrivant aux principaux investigateurs des essais potentiellement éligibles.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus tous les essais randomisés portant sur le dépistage du cancer colorectal, comparant un test de recherche de sang occulte dans les selles (gaïac ou immunochimique) effectué à plusieurs reprises par rapport à une absence de dépistage, et examinant la mortalité par cancer colorectal.

Recueil et analyse des données: 

Les données des essais éligibles ont été extraites de manière indépendante par deux évaluateurs. L'analyse primaire des données a été effectuée à partir du groupe des participants initialement randomisés (analyse dite en intention de dépister) qu'ils aient ou non participé au dépistage ; une analyse secondaire ajustée a été menée pour tenir compte de la non-participation. Nous avons calculé les risques relatifs et les différences de risques pour chaque essai, puis pour l'ensemble des essais, à l'aide de modèles à effets fixes et aléatoires (y compris un test d'hétérogénéité des effets). Nous avons identifié neuf articles portant sur quatre essais contrôlés randomisés et deux essais contrôlés impliquant plus de 320 000 participants, avec un suivi allant de 8 à 18 ans.

Résultats principaux: 

Les résultats combinés des 4 essais contrôlés randomisés éligibles montrent que les participants assignés au dépistage RSOS présentaient une réduction statistiquement significative de 16 % du risque relatif de mortalité associée au cancer colorectal (RR de 0,84 ; IC : 0,78-0,90). Dans les 3 études qui utilisaient un dépistage bisannuel (Funen, Minnesota, Nottingham), une réduction de 15 % du risque relatif (RR de 0,85, IC : 0,78-0,92) de mortalité par cancer colorectal a été observée. Après avoir pris en compte la participation moyenne au dépistage dans les études individuelles, une réduction du risque relatif de 25 % (RR de 0,75, IC : 0,66 - 0,84) a été observée chez les personnes ayant participé à au moins un dépistage au moyen d'un test de recherche de sang occulte dans les selles.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.