Formation à l'autogestion et réexamen périodique par des praticiens pour les adultes asthmatiques

Les protocoles de traitement de l'asthme recommandent une formation des patients, un réexamen médical périodique, une surveillance de la maladie à domicile sur la base du débit expiratoire de pointe ou des symptômes et l'utilisation d'un plan d'action écrit. Les résultats des essais évaluant la formation à l'autogestion de l'asthme par rapport aux soins habituels ont été combinés. Ces résultats montraient que les patients asthmatiques qui recevaient une formation, étaient régulièrement examinés par leur médecin et utilisaient un plan d'action écrit visitaient moins souvent le service des urgences ; étaient moins souvent hospitalisés ; présentaient une meilleure fonction pulmonaire ; présentaient un meilleur débit expiratoire de pointe ; présentaient moins de symptômes ; et utilisaient moins de médicaments de secours.

Conclusions des auteurs: 

La formation à l'autogestion de l'asthme impliquant une autosurveillance basée sur le débit expiratoire de pointe ou les symptômes, associée à un réexamen médical périodique et à un plan d'action écrit, améliore les résultats cliniques des adultes asthmatiques. Les programmes de formation qui permettent aux patients d'ajuster leur traitement au moyen d'un plan d'action écrit semblent plus efficaces que d'autres formes d'autogestion de l'asthme.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La formation des patients et le réexamen médical périodique sont des éléments clés de nombreux protocoles de prise en charge de l'asthme. Plusieurs essais contrôlés ont été effectués pour mesurer l'efficacité des programmes de formation en matière d'asthme. Ces programmes améliorent les connaissances des patients mais leur impact sur les résultats cliniques est moins établi. Cette revue a été effectuée pour examiner la force de la preuve en faveur de l'étape 6 du Plan australien de prise en charge de l'asthme, « Former et réexaminer périodiquement », afin de déterminer si les résultats cliniques sont influencés par les programmes de formation et d'autogestion.

Objectifs: 

L'objectif de cette revue était d'évaluer les effets des programmes d'autogestion de l'asthme associés à des réexamens médicaux périodiques sur les résultats cliniques des adultes asthmatiques.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre des essais du groupe Cochrane sur les voies respiratoires et les références bibliographiques des articles.

Critères de sélection: 

Les essais randomisés portant sur la formation à l'autogestion chez des adultes asthmatiques de plus de 16 ans.

Recueil et analyse des données: 

Deux évaluateurs ont évalué la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante. Les auteurs des études ont été contactés afin d'obtenir une confirmation.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus trente-six essais comparant la formation à l'autogestion à des soins habituels. La formation à l'autogestion réduisait les hospitalisations (risque relatif (RR) de 0,64, intervalle de confiance (IC) à 95 %, entre 0,50 et 0,82) ; les visites aux urgences (RR de 0,82, IC à 95 %, entre 0,73 et 0,94) ; les visites médicales non planifiées (RR de 0,68, IC à 95 %, entre 0,56 et 0,81) ; les jours d'absence au travail ou à l'école (RR de 0,79, IC à 95 %, entre 0,67 et 0,93) ; l'asthme nocturne (RR de 0,67, IC à 95 %, entre 0,56 et 0,79) ; et la qualité de vie (différence moyenne standardisée de 0,29, IC entre 0,11 et 0,47). Les mesures de la fonction pulmonaire changeaient peu.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.