Traitement antibiotique de courte durée chez les enfants souffrant d'une otite moyenne aiguë sans complications mais par ailleurs en bonne santé

L'otite moyenne aiguë (OMA), ou infection de l'oreille moyenne, est une maladie infantile courante. Plus de la moitié de tous les enfants connaissent au moins une infection avant d'atteindre l'âge de sept ans. Bien que l'otite moyenne se guérisse souvent d'elle-même, elle est fréquemment traitée au moyen d'antibiotiques. La durée de traitement varie grandement. Cette revue de 49 essais a révélé que l'antibiothérapie de courte durée (moins de sept jours) chez les enfants, par rapport à une antibiothérapie de longue durée (sept jours ou plus), augmente la probabilité d'échec du traitement à court terme. Aucune différence n'est observée un mois plus tard. Le nombre d'événements gastro-intestinaux indésirables diminuait avec une antibiothérapie moins longue.

Conclusions des auteurs: 

Les cliniciens doivent déterminer si le bénéfice minime à court terme que procure l'antibiothérapie de plus longue durée vaut la peine d'exposer les enfants à une antibiothérapie de plus longue durée.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'otite moyenne aiguë (OMA) est une maladie infantile fréquente pour laquelle des antibiotiques sont souvent prescrits.

Objectifs: 

Déterminer l'efficacité d'une antibiothérapie de courte durée (moins de sept jours) par rapport à une antibiothérapie de longue durée (sept jours ou plus) pour le traitement de l'OMA chez l'enfant.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (Bibliothèque Cochrane 2009, numéro 4) qui contient le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les infections respiratoires aiguës, ainsi que dans MEDLINE, EMBASE, MEDLINE In-Process & Other Non-Indexed Citations, CINAHL, BIOSIS Previews, OCLC Papers First and Proceedings First, Proquest Dissertations and Theses (du début à novembre 2009), International Pharmaceutical Abstracts, the NLM Gateway, ClinicalTrials.gov et Current Controlled Trials (du début à août 2008).

Critères de sélection: 

Les essais étaient inclus s'ils satisfaisaient aux critères suivants : les participants étaient âgés d'un mois à 18 ans ; infection de l'oreille diagnostiquée cliniquement ; absence de traitement antimicrobien antérieur ; la randomisation pour un traitement antibiotique de moins de sept jours contre un traitement antibiotique de sept jours ou plus.

Recueil et analyse des données: 

Le critère de jugement principal d'échec du traitement était défini comme l'absence de résolution clinique, la rechute ou la récidive de l'OMA durant le premier mois suivant le début de la thérapie. Les résultats thérapeutiques ont été extraits des différentes études et combinés sous la forme d'un rapport des cotes (RC) sommaire. Un RC sommaire de 1,0 indique que le taux d'échec du traitement après moins de sept jours de traitement antibiotique était similaire au taux d'échec après sept jours ou plus de traitement.

Résultats principaux: 

Cette mise à jour incluait 49 essais comprenant 12 045 participants. Le risque d'échec du traitement était plus élevé avec l'antibiothérapie de courte durée (RC 1,34, IC à 95 % entre 1,15 et 1,55) un mois après le début du traitement (21 % d'échec avec la thérapie de courte durée et 18 % avec celle de longue durée ; différence absolue de 3 % entre les groupes). En ce qui concerne le risque d'échec du traitement à un mois ou moins, aucune différence n'était observée lors de l'examen du traitement à la ceftriaxone pendant moins de sept jours (30 % d'échec pour ceux placés sous ceftriaxone et 27 % pour les antibiotiques à courte durée d'action administrés pendant sept jours ou plus) ou à l'azithromycine pendant moins de sept jours (18 % d'échec chez les participants recevant l'azithromycine et chez ceux placés sous antibiotiques à courte durée d'action administrés pendant sept jours ou plus). Des réductions significatives des événements gastro-intestinaux indésirables étaient observées pour l'antibiothérapie à courte durée d'action et l'azithromycine.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.