Pharmacothérapie pour le syndrome de Behçet

Le syndrome de Behçet est un trouble multisystémique qui s’accompagne d’ulcérations buccales et génitales récurrentes ainsi qu’une atteinte oculaire. Le traitement du syndrome de Behçet est symptomatique et empirique.

Dix essais portant sur 679 patients ont été inclus. Il n’existe pas suffisamment de preuves pour étayer ou réfuter certains des traitements classiques du syndrome de Behçet, notamment la colchicine, le cyclophosphamide et les stéroïdes pour l’atteinte oculaire, l’azapropazone et la colchicine pour l’arthrite et l’aciclovir, la colchicine et l’interféron topique pour les aphtes. Les résultats confirment les effets protecteurs de la cyclosporine et de l’azathioprine pour l’atteinte oculaire, et de la benzathine (pénicilline-G) pour l’arthrite.

Nous en concluons que d’autres essais randomisés en double aveugle et contrôlés par placebo sont nécessaires pour comparer la cyclosporine, l’azathioprine et la benzathine (pénicilline-G) à un placebo afin d’obtenir des résultats généralisables et comparables.

Conclusions des auteurs: 

Nous en concluons que d’autres essais randomisés en double aveugle et contrôlés par placebo sont nécessaires pour comparer la cyclosporine, l’azathioprine et la benzathine (pénicilline-G) à un placebo afin d’obtenir des résultats généralisables et comparables.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le syndrome de Behçet est un trouble multisystémique qui s’accompagne d’ulcérations buccales et génitales récurrentes ainsi qu’une atteinte oculaire. Le traitement du syndrome de Behçet est symptomatique et empirique.

Objectifs: 

Déterminer les effets des pharmacothérapies disponibles pour le traitement des différentes manifestations cliniques du syndrome de Behçet.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre d'essais cliniques du Groupe de revue Cochrane sur les troubles musculo-squelettiques, le registre Cochrane des essais contrôlés et MEDLINE jusqu’au mois de janvier 1998. La recherche informatique a été complétée par une recherche manuelle de toutes les références bibliographiques des essais inclus. Les principaux investigateurs ont été contactés pour solliciter toute littérature non publiée. Toutes les langues ont été incluses.

Critères de sélection: 

Les études éligibles devaient remplir les quatre critères suivants :
1. Essais contrôlés randomisés, en simple ou double aveugle ;
2. Les participants étaient des patients atteints du syndrome de Behçet tel que défini par l’International Study Group, 1990 (Int Study Group 1990) ;
3. Les interventions incluaient tout traitement pharmacologique comparé à un placebo ou toute autre intervention pharmacologique pour le traitement du syndrome de Behçet.
4. Les mesures des résultats comprenaient les processus inflammatoires oculaires actifs, l’arthrite, les manifestations muco-cutanées (ulcère buccal, ulcère génital, érythème noueux), les changements de laboratoire et les événements majeurs tels que les effets indésirables et les décès.

Recueil et analyse des données: 

Les 32 références potentiellement pertinentes ont été évaluées par deux évaluateurs indépendants (MA, AS) sur la base des critères d’inclusion. Dix essais répondaient aux critères d’inclusion et ont été inclus dans cette revue. Les données ont été extraites des 10 essais par les deux mêmes observateurs de manière indépendante et ont été soumises à un contrôle croisé. La qualité des essais inclus a été évaluée de manière indépendante par deux observateurs (MA, AS) à l’aide d’une échelle homologuée (Jadad 1996).

Pour les mesures dichotomiques, l’effet thérapeutique pour chaque essai a été calculé à l’aide d’un modèle à effets fixes [modèle de Peto (Petitti 1994)]. Les différences moyennes pondérées, si disponibles, étaient basées sur les résultats de fin d’étude. L’analyse a été menée séparément pour chaque traitement. Les essais ne pouvant pas être combinés, il n’a pas été possible d’effectuer une analyse de sensibilité par score de qualité ou une analyse en sous-groupe par dose de médicament. Ce manque de comparabilité entre les essais et le nombre réduit d’essais ne nous ont pas permis d’effectuer de test d’hétérogénéité ni de produire un graphique en entonnoir.

Résultats principaux: 

Dix essais portant sur 679 patients ont été inclus. Il n’existe pas suffisamment de preuves pour étayer ou réfuter certains des traitements classiques du syndrome de Behçet, notamment la colchicine, le cyclophosphamide et les stéroïdes pour l’atteinte oculaire, l’azapropazone et la colchicine pour l’arthrite et l’aciclovir, la colchicine et l’interféron topique pour les aphtes. Les résultats confirment les effets protecteurs de la cyclosporine et de l’azathioprine pour l’atteinte oculaire, et de la benzathine-pénicilline-G pour l’arthrite.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.