Réduction ou exclusion du sodium alimentaire dans le traitement de l'asthme

Une revue de la littérature actuelle suggère que la réduction de la quantité de sodium alimentaire consommée n'a pas d'effet significatif sur les symptômes de l'asthme mais pourrait être associée à une amélioration de certaines mesures de la fonction pulmonaire dans l'asthme d'effort.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue n'a identifié aucune preuve démontrant que la réduction du sodium alimentaire améliorait significativement le contrôle de l'asthme. Même si la réduction du sodium alimentaire pourrait entraîner une amélioration de la fonction pulmonaire dans l'asthme d'effort, l'importance clinique de cet effet n'est pas clairement établie.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La prévalence de l'asthme présente d'importantes variations géographiques et des études observationnelles ont suggéré que le sodium alimentaire pourrait avoir un rôle à jouer.

Objectifs: 

Évaluer les effets de la modification de l'apport en sodium alimentaire dans le contrôle de l'asthme.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué une recherche dans le registre des essais sur l'asthme du groupe Cochrane sur les voies respiratoires. Nous avons consulté les références bibliographiques des essais contrôlés randomisés (ECR) inclus afin d'identifier des études supplémentaires. La recherche la plus récente a été effectuée en novembre 2010.

Critères de sélection: 

Nous avons uniquement tenu compte des ECR portant sur une réduction ou une augmentation de l'apport en sodium alimentaire chez des patients asthmatiques.

Recueil et analyse des données: 

Les deux auteurs de revue ont évalué les études et extrait les données. Les données ont été analysées dans RevMan 5 en utilisant les différences moyennes et les effets aléatoires.

Résultats principaux: 

Nous avons identifié neuf études portant sur une modification de l'apport en sodium dans l'asthme, dont cinq étudiaient des patients asthmatiques (318 participants) et quatre des patients atteints d'asthme d'effort (63 participants). La restriction du sel n'avait aucun effet bénéfique significatif sur le contrôle de l'asthme. Certaines preuves issues d'études portant sur l'asthme d'effort indiquaient qu'un régime pauvre en sodium pourrait améliorer la fonction pulmonaire après l'exercice et, éventuellement, la fonction pulmonaire à l'inclusion, mais ces résultats portent sur un nombre de participants très réduit.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.