Stimulation kinesthésique pour la prévention de l'apnée chez les nouveau-nés prématurés

Il n'a pas été démontré que le fait d'allonger les bébés prématurés sur un matelas basculant permettait de prévenir l'apnée. La stimulation physique éveille les bébés qui souffrent d'apnée (épisodes d'interruption de la respiration), et les bébés in utero sont naturellement stimulés par les mouvements de leur mère. Il a donc été avancé que le fait de maintenir le bébé en mouvement pourrait permettre de prévenir l'apnée et de stimuler la croissance et le développement. Des matelas basculants (en mouvement) sont parfois utilisés chez les bébés nés trop tôt (prématurés) qui présentent un risque d'apnée. Néanmoins, cette revue a observé que leur efficacité n'était pas démontrée.

Conclusions des auteurs: 

Implications pour la pratique. L'utilisation prophylactique de la stimulation kinesthésique ne peut pas être recommandée pour réduire l'apnée/bradycardie chez les nouveau-nés prématurés.

Implications pour la recherche. À l'heure actuelle, il n'existe pas de question de recherche claire concernant l'utilisation prophylactique de la stimulation kinesthésique pour prévenir l'apnée chez les nouveau-nés prématurés.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'apnée récurrente est courante chez les nouveau-nés prématurés, en particulier à un très jeune âge gestationnel. Ces épisodes de perte d'efficacité respiratoire peuvent entraîner une hypoxémie et une bradycardie, qui peuvent être suffisamment sévères pour exiger une réanimation et le recours à une ventilation en pression positive ou à d'autres traitements. Une stimulation physique est souvent utilisée pour réactiver la respiration, et il est possible qu'une stimulation répétée, notamment à l'aide d'un matelas basculant (stimulation kinesthésique), puisse permettre de prévenir l'apnée et ses conséquences.

Objectifs: 

Déterminer les effets de la stimulation kinesthésique prophylactique sur l'apnée et la bradycardie ainsi que le recours à la ventilation en pression positive intermittente (VPPI) chez les nouveau-nés prématurés présentant un risque d'apnée.

La stratégie de recherche documentaire: 

La stratégie de recherche documentaire standard du groupe de revue Cochrane sur la néonatologie a été utilisée. Des recherches ont été effectuées dans l'Oxford Database of Perinatal Trials, le registre Cochrane central des essais contrôlés (Bibliothèque Cochrane, numéro 4, 2009), MEDLINE (1966 à octobre 2009), EMBASE, CINAHL (1982 à octobre 2009), ainsi que les revues précédentes, y compris les références croisées, les résumés et les actes de congrès et de symposium. Des experts ont également été contactés et des recherches manuelles ont été effectuées dans des revues médicales, principalement de langue anglaise.

Critères de sélection: 

Tous les essais randomisés ou quasi-randomisés portant sur des nouveau-nés prématurés risquant de développer une apnée clinique et faisant l'objet d'une intervention utilisant un matelas basculant (ou d'autres formes de stimulation kinesthésique répétitive) ou d'une intervention témoin, étaient éligibles.

Recueil et analyse des données: 

Les méthodes standard de la Collaboration Cochrane et de son groupe de revue sur la néonatologie ont été utilisées. L'évaluation de la qualité des essais et l'extraction des données ont été effectuées séparément par chaque auteur, et les données ont été synthétisées à l'aide du risque relatif.

Résultats principaux: 

Trois essais recrutant un total de 154 bébés ont été inclus dans cette revue. Aucune preuve d'effet n'était observée concernant les critères de jugement à court terme (apnée/bradycardie, HIV, recours à la VPPI, cycles de sommeil/éveil et statut neurologique à la sortie de l'hôpital) ou à long terme (dans un essai - croissance et développement jusqu'à l'âge d'un an).

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.