Rôles non traditionnels des pharmaciens externes.

Au niveau local, le rôle des pharmaciens d’officine va au-delà de la simple délivrance de médicaments. Il consiste également à identifier, prévenir et résoudre les problèmes en rapport avec les traitements, à promouvoir le bon usage des médicaments et à sensibiliser le public aux questions de santé générales.

Cette revue a identifié quarante-trois études évaluant les rôles non traditionnels des pharmaciens. De manière générale, les données incluses dans cette revue confirmaient l'importance des pharmaciens en matière de conseil aux patients, de suivi thérapeutique et de formation dirigée aux professionnels de santé dans le but d'améliorer le processus de soins et les résultats cliniques des patients. Les rôles non traditionnels des pharmaciens externes améliorent les résultats en matière de soins de santé. Les données montrent que les visites éducatives externes peuvent avoir un impact sur les tendances de prescription des médecins.

Conclusions des auteurs: 

Une seule étude comparait les services des pharmaciens à ceux d'autres professionnels de santé, ce qui ne nous permet pas de tirer des conclusions concernant les comparaisons 1 et 3. La plupart des études incluses confirmaient l'importance des pharmaciens en matière de suivi thérapeutique/médicamenteux, de conseil aux patients, de formation des professionnels de santé dans le but d'améliorer le processus de soins et les résultats cliniques et de visites éducatives externes sur les tendances de prescription des médecins. Il y avait une grande hétérogénéité dans les types de critères de jugement examinés dans les différentes études Une approche standardisée permettant de mesurer et de rapporter les résultats cliniques, concernant la qualité de vie et l'évolution des processus devrait donc être utilisée dans le cadre de futures études contrôlées randomisées évaluant l'impact des pharmaciens externes. En raison de l'hétérogénéité des groupes témoins, des critères d'évaluation et des mesures utilisés dans ces études, il est difficile d'émettre des affirmations générales concernant l'impact des pharmaciens dans des environnements spécifiques, pour certains problèmes de santé et chez différentes populations de patients.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le rôle traditionnel des pharmaciens, consistant à délivrer des médicaments et à fournir des conseils de base concernant les traitements, s'est élargi pour inclure une collaboration avec d'autres professionnels de santé et avec le grand public. Plusieurs revues ont évalué l'impact des soins fournis aux patients par les pharmaciens sur les résultats cliniques. Les revues précédentes se sont principalement concentrées sur les environnements hospitaliers. Cette revue systématique étudie spécifiquement les services fournis par des pharmaciens externes au niveau local ou dans le cadre de soins ambulatoires. Cette revue est une mise à jour de la revue Cochrane publiée en l'an 2000.

Objectifs: 

Examiner l'effet des pharmaciens externes, dans un rôle autre que la dispensation de médicaments, sur les patients et les professionnels de santé.

Stratégie de recherche documentaire: 

Cette revue s'est déroulée en deux phases. Pour la Phase I, nous avons consulté le registre spécialisé du groupe de revue Cochrane sur l'efficacité des pratiques et l'organisation des soins (EPOC) (de janvier 1966 à mars 2007). Pour la Phase II, nous avons consulté MEDLINE/EMBASE (de janvier 1966 à mars 2008). Les résultats de la Phase I sont rapportés dans cette revue ; La Phase II sera résumée lors de la prochaine mise à jour.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés comparant 1. Les services des pharmaciens destinés aux patients par rapport aux services fournis par d'autres professionnels de santé ; 2. Les services des pharmaciens destinés aux patients par rapport à la prestation d'un service non comparable ; 3. Les services des pharmaciens destinés aux professionnels de santé par rapport aux services fournis par d'autres professionnels de santé ; 4. Les services des pharmaciens destinés aux professionnels de santé par rapport à la prestation d'un service non comparable.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont sélectionné les études, extrait les données et évalué le risque de biais des études incluses de manière indépendante.

Résultats principaux: 

Quarante-trois études ont été incluses ; 36 études portaient sur des interventions de pharmaciens destinées aux patients et sept études portaient sur des interventions de pharmaciens destinées aux professionnels de santé. Pour la comparaison 1, la seule étude incluse montrait une amélioration significative de la pression systolique des patients suivis par un pharmacien par rapport aux soins habituels fournis par un médecin. Pour la comparaison 2, dans les cinq études évaluant les résultats du processus de soins, les services des pharmaciens réduisaient l'incidence de la redondance thérapeutique ainsi que le nombre total de médicaments prescrits. 29 études sur 36 rapportaient des résultats cliniques et de qualité de vie Les interventions des pharmaciens amélioraient la plupart des résultats cliniques, mais ces améliorations n'étaient pas toujours statistiquement significatives. Huit études rapportaient des résultats en matière de qualité de vie des patients ; trois études montraient une amélioration dans au moins trois sous-domaines. Pour la comparaison 3, aucune étude conforme aux critères d'inclusion n'a été identifiée. Pour la comparaison 4, deux études sur sept montraient une amélioration nette et statistiquement significative des tendances de prescription.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.