Traitement topique contre la candidose vaginale (mycose) pendant la grossesse

Les imidazolés représentent les meilleurs traitements, mais les femmes enceintes peuvent nécessiter des durées de traitement plus longues (de 7 et non 4 jours). La mycose est une infection vaginale courante pendant la grossesse et provoque des démangeaisons et des douleurs persistantes. Il n'existe pas de preuves indiquant que cette infection fongique nuise au bébé. Les crèmes antifongiques sont efficaces. Les imidazolés (tels que le clotrimazole) sont plus efficaces que les traitements plus anciens, tels que la nystatine et l'hydrargaphène. Les durées de traitement plus longues (7 jours) ont soigné plus de 90 % des femmes, tandis que les durées de traitement standard (4 jours) n'ont soigné qu'environ la moitié des cas.

Conclusions des auteurs: 

L'imidazolé topique semble être plus efficace que la nystatine pour traiter la candidose vaginale symptomatique pendant la grossesse. Les traitements sur sept jours peuvent être nécessaires pendant la grossesse plutôt que des traitements de durée plus courte plus couramment utilisés pour les femmes non-enceintes.

[Remarque : Les sept références dans la section de classification en attente de la revue pourraient modifier les conclusions de la revue après avoir été évaluées.]

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La candidose vaginale (muguet ou mycose) est une infection courante et souvent pénible pour de nombreuses femmes. Elle est encore plus courante pendant la grossesse. Il n'existe pas de preuves indiquant que la mycose pendant la grossesse est dangereuse pour le bébé.

Objectifs: 

L'objectif de cette revue était d'évaluer les effets de différentes méthodes de traitement de la candidose vaginale pendant la grossesse.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (mars 2001). Nous avons mis à jour ces recherches le 1er octobre 2009 et ajouté les résultats à la section de classification en attente.

Critères de sélection: 

Les essais randomisés portant sur un traitement quelconque contre la candidose vaginale pendant la grossesse.

Recueil et analyse des données: 

Deux relecteurs ont évalué la qualité méthodologique des essais et extrait des données.

Résultats principaux: 

Dix essais ont été inclus. D'après cinq essais, les médicaments à base d'imidazolés ont été plus efficaces que la nystatine lors du traitement de la candidose vaginale pendant la grossesse (rapport des cotes 0,21, intervalle de confiance à 95 % 0,16 à 0,29). Quant à elle, la nystatine a été aussi efficace que l'hydrargaphène dans un essai (rapport des cotes 0,29, intervalle de confiance à 95 % 0,05-1,84). Un essai portant sur le clotrimazole a été plus efficace que le placebo (rapport des cotes 0,14, intervalle de confiance à 95 % 0,06 à 0,31). Le traitement par dose unique n'a pas été plus ou moins efficace que le traitement en trois ou quatre jours. Cependant, deux essais portant sur 81 femmes ont démontré que le traitement de quatre jours était moins efficace que le traitement pendant sept jours (rapport des cotes 11,7, intervalle de confiance à 95 % 4,21 à 29,15). D'après deux essais, le traitement sur sept jours n'a pas été plus ou moins efficace que le traitement pendant 14 jours (rapport des cotes 0,41, intervalle de confiance à 95 % 0,16 à 1,05). Le terconazole a été aussi efficace que le clotrimazole (rapport des cotes 1,41, intervalle de confiance à 95 % 0,28- 7,10).

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.