Amnioinfusion prophylactique versus thérapeutique en cas d'oligoamnios durant le travail

L'amnioinfusion peut être utile lorsqu'un bébé est entouré par une trop faible quantité de liquide dans l'utérus (oligoamnios) et montre des signes de détresse, mais n'est pas nécessaire dans le cas contraire.

L'oligoamnios est une affection qui se caractérise par la présence insuffisante de liquide autour du bébé dans l'utérus. L'oligoamnios ne semble pas affecter certains bébés, mais d'autres peuvent présenter des signes de détresse, tels qu'une fréquence cardiaque inhabituelle ou le passage d'une selle (méconium). L'oligoamnios peut être soulagé par des injections de liquide supplémentaire (sérum physiologique ou solution de lactate de Ringer) dans l'utérus (amnioinfusion) par le vagin ou à travers l'abdomen. La revue d'un essai, portant sur 116 femmes, a révélé que l'amnioinfusion dans les cas d'oligoamnios était utile lorsque le bébé montrait des signes de détresse. Si le bébé ne montre aucun signe de détresse en raison d'un oligoamnios, alors l'amnioinfusion n'est pas utile.

Conclusions des auteurs: 

Il semble qu'il n'existe pas d'avantage à utiliser l'amnioinfusion prophylactique plutôt que l'amnioinfusion thérapeutique mise en œuvre uniquement lorsque des décélérations de la fréquence cardiaque fœtale ou un liquide amniotique méconial épais apparaissent.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'amnioinfusion vise à soulager la compression du cordon ombilical pendant le travail, par l'instillation d'un liquide dans la cavité utérine.

Objectifs: 

L'objectif de cette revue était d'évaluer les effets de l'amnioinfusion prophylactique durant le travail pour les femmes présentant un oligoamnios, mais pas de décélération de la fréquence cardiaque fœtale, comparé à une amnioinfusion thérapeutique uniquement si des décélérations de la fréquence cardiaque fœtale ou un liquide amniotique méconial épais apparaissent.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (28 février 2012).

Critères de sélection: 

Les essais randomisés comparant l'amnioinfusion prophylactique durant le travail chez les femmes présentant un oligoamnios, mais pas de décélération de la fréquence cardiaque fœtale, à une amnioinfusion thérapeutique.

Recueil et analyse des données: 

Les auteurs ont évalué la qualité des essais et extrait les données.

Résultats principaux: 

Un essai randomisé portant sur 116 femmes a été inclus. Aucune différence n'a été observée concernant le taux de césariennes (risque relatif 1,29, intervalle de confiance à 95 % 0,60 à 2,74). Il n'a été constaté aucune différence concernant le pH artériel au cordon, l'augmentation de l'ocytocine, la pneumonie néonatale ou l'endométrite postpartum. L'amnioinfusion prophylactique a été associée à une fièvre accrue pendant l'accouchement (risque relatif 3,48, intervalle de confiance à 95 % 1,21 à 10,05).

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.