Suture extra-abdominale versus suture intra-abdominale de l'incision utérine lors d'une césarienne

Les preuves sont insuffisantes pour déterminer s'il est préférable de réaliser la fermeture de l'incision utérine à l'intérieur ou à l'extérieur de l'abdomen.

Afin de réaliser une césarienne, l'abdomen de la mère, puis l'utérus doivent être incisés pour faire naître le bébé. Ces incisions doivent ensuite être recousues (suturées). Il a été suggéré qu'il pourrait être plus facile de sortir l'utérus de l'abdomen afin de le suturer, puis de le remettre en place, plutôt que de le suturer dans sa position normale. La revue de six essais a découvert qu'il n'existait pas suffisamment de preuves pour déterminer si cela était préférable pour la mère ou non. Des recherches supplémentaires doivent être effectuées.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue ne fournit aucune preuve permettant d'établir des conclusions définitives quant à la méthode de fermeture de l'utérus offrant les meilleurs avantages. Cependant, ces résultats se fondent sur trop peu d'études et sur des études à trop petite échelle pour détecter des différences concernant les complications rares, mais graves.

[Remarque : Les 12 références dans la section en attente de classification de la revue pourraient modifier les conclusions de la revue après avoir été évaluées.]

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Différentes techniques ont été décrites pour réduire la morbidité au cours de la césarienne. Il a été suggéré qu'après la naissance du bébé par césarienne et l'extraction du placenta, le retrait temporaire de l'utérus de la cavité abdominale (extériorisation de l'utérus) pour faciliter la réparation de l'incision utérine pourrait être une technique intéressante. Cela est particulièrement vrai lorsque l'exposition de l'incision est difficile et en cas de problèmes d'hémostase. Plusieurs essais cliniques ont été réalisés et ont donné des résultats variables, notamment une réduction sensible du taux d'infection et de morbidité postopératoires avec une fermeture extra-abdominale de l'incision de l'utérus et une baisse de l'incidence de l'hémorragie péri-opératoire associée. Des études ultérieures suggèrent que la méthode de retrait du placenta plutôt que la méthode de fermeture de l'incision de l'utérus influe sur la morbidité péri-opératoire.

Objectifs: 

Evaluer les effets de la suture extra-abdominale de l'incision utérine comparé à la suture intra-abdominale.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (septembre  2003), le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library, 2003, numéro 3) et PubMed (de 1966 à 2003). Nous avons mis à jour la recherche du registre d'essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance le 12 janvier 2011 et avons ajouté les résultats à la section en attente de classification.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés impliquant une comparaison de l'extériorisation de l'utérus à une réparation intra-abdominale de l'incision de l'utérus chez des femmes subissant une césarienne.

Recueil et analyse des données: 

Deux relecteurs ont évalué les essais retenus pour l'inclusion de manière indépendante. Nous avons comparé les données catégorielles au moyen de risques relatifs et d'intervalles de confiance à 95 % et les données continues au moyen de la différence moyenne pondérée avec des intervalles de confiance à 95 %. Nous avons testé l'hétérogénéité statistique entre les essais au moyen du test du coefficient I2. Lorsqu'il n'existait pas d'hétérogénéité significative (supérieure à 50 %), nous avons regroupé les données au moyen d'un modèle à effets fixes. En cas d'hétérogénéité significative, un modèle à effets aléatoires était utilisé.

Résultats principaux: 

Six études ont été incluses, avec un total de 1 294 femmes randomisées, et 1 221 femmes ont été incluses dans l'analyse. Il n'y avait aucune différence statistiquement significative entre les groupes concernant la plupart des critères de jugement identifiés, sauf pour la morbidité fébrile et la durée d'hospitalisation. Avec une fermeture extra-abdominale de l'incision utérine, la morbidité fébrile était plus faible (risque relatif 0,41, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,17 à 0,97) et l'hospitalisation était plus longue (différence moyenne pondérée 0,24 jours, IC à 95 % 0,08 à 0,39).

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.