La clonidine aide-t-elle à arrêter de fumer ?

La clonidine est un médicament utilisé pour abaisser la tension artérielle, mais elle peut également réduire les symptômes de sevrage des médicaments et de l'alcool. La revue des essais thérapeutiques a indiqué que la clonidine pouvait faiblement augmenter le nombre de personnes susceptibles d'arrêter de fumer. Cependant, la qualité des essais était médiocre, ce qui rend les preuves moins fiables. Les effets indésirables les plus fréquents de la clonidine étaient la bouche sèche et la sédation. La clonidine n'est peut-être pas la meilleure option pour les personnes qui tentent d'arrêter de fumer, mais elle pourrait être utile à celles qui ne sont pas aidées par une thérapie de substitution nicotinique ou par des antidépresseurs.

Conclusions des auteurs: 

D'après un petit nombre d'essais, dans lesquels il existe des sources de biais potentielles, la clonidine est efficace pour favoriser le sevrage tabagique. Des effets indésirables importants limitent l'utilité de la clonidine pour le sevrage tabagique.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La clonidine était à l'origine utilisée pour abaisser la tension artérielle. Elle agit sur le système nerveux central et peut réduire les symptômes du sevrage dans différentes dépendances, notamment le tabagisme.

Objectifs: 

L'objectif de cette revue est de déterminer l'efficacité de la clonidine pour aider à arrêter de fumer.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué une recherche dans le registre d'essais cliniques du groupe Cochrane sur le tabagisme pour trouver des essais sur la clonidine. Date de la recherche la plus récente : juin 2008.

Critères de sélection: 

Nous avons pris en compte les essais randomisés portant sur la clonidine versus un placebo avec un critère de jugement d'arrêt tabagique évalué au moins 12 semaines après la fin du traitement.

Recueil et analyse des données: 

Nous avons extrait les données en double des populations étudiées, de la dose et de la durée du traitement à la clonidine, des mesures des critères de jugement, de la méthode de randomisation et de la réalisation du suivi.

Le critère principal de jugement était l'abstinence tabagique après au moins 12 semaines de suivi chez des patients fumeurs au départ. Nous avons utilisé la définition la plus rigoureuse de l'abstinence pour chaque essai et les taux validés biochimiquement lorsqu'ils étaient disponibles. Lorsque c'était approprié, nous avons effectué une méta-analyse au moyen d'un modèle à effets fixes.

Résultats principaux: 

Six essais répondaient aux critères d’inclusion. Trois essais portaient sur la clonidine par voie orale et trois portaient sur la clonidine par voie transdermique. Des conseils comportementaux ont été proposés à tous les participants dans cinq essais sur les six.

Un effet statistiquement significatif de la clonidine a été observé dans l'un de ces essais. Le risque relatif global en termes de succès avec la clonidine versus un placebo était de 1,63 (intervalle de confiance à 95 % 1,22 à 2,18). Il a été constaté une incidence importante des effets indésirables proportionnels à la dose, en particulier pour la bouche sèche et la sédation.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.